comment-gagner-argent-blog-voyage-vivre

Comment créer un blog de voyage (rentable) ? Notre Guide Complet étape par étape

Vous voulez créer votre blog de voyage mais ne savez pas par où commencer ? Vous vous poser 1000 questions sur :

  • Comment créer un blog de voyage rapidement ?
  • Comment gagner de l’argent avec son blog de voyage ?
  • Comment voyager et être payer ?

Suivez ce guide complet ou nous répondons à toutes ces questions en vous dévoilant étape par étape la démarche à suivre pour lancer un blog de voyage rentable.

Étape 1 pour créer un blog de voyage : Déterminez votre cible (pas une niche)

Avant de pouvoir lancer un blog de voyage réussi, vous devez déterminer s’il existe un public pour ce blog. La plus grande question que vous pouvez vous poser est “Qui lira mon blog de voyage ?

Certaines personnes commencent à bloguer pour le plaisir, et cela se transforme lentement en business – et c’est génial ! Mais si vous essayez de créer un blog de voyage avec pour base de le transformer en business potentiel, vous devez créer un plan d’affaire avant de commencer.

  1. Premièrement : Déterminez sur quoi vous allez écrire. Pas seulement sur les “voyages”. Creusez davantage. Il existe une stratégie pour un contenu bien équilibré. Pour moi, c’est un équilibre entre les guides de voyage, le contenu basé sur la destination, les conseils de photographie et les articles sur la mode et le style de vie. Je saupoudre aussi un peu de ma personnalité avec mon amour pour Harry Potter, In N Out et la plongée sous-marine.
  2. Ensuite, déterminez comment vous allez adapter votre contenu à votre public. Quel est votre public cible ? Pour moi, ce sont les femmes de 20 à 30 ans qui ont une passion pour les voyages et les expériences uniques. Mon public s’en écartera sans doute (je veux que tout le monde, y compris les hommes, lise aussi mon blog !), mais il est essentiel de garder mon public cible à l’esprit à tout moment pour que je crée un contenu qu’il aimera.
  3. Ensuite, cherchez s’il y a déjà quelqu’un qui écrit sur la même chose (niche, sujet, etc.). Si c’est le cas, demandez-vous comment vous pouvez le faire différemment ou mieux. Il existe de nombreux blogs de voyage, et vous devez vous distinguer.

Lorsque vous créez un blog de voyage, il est essentiel de penser à votre public à chaque étape du processus. Écrivez pour vous-même, mais n’oubliez pas d’écrire aussi pour votre public. Si vous avez compris cela dès le début, vous serez en mesure de créer un contenu de qualité dès le premier jour.

J’équilibre mon écriture avec des guides utiles (comme celui-ci) et des conseils de voyage pour mes lecteurs, avec un contenu axé sur la photographie et des écrits personnels pour moi-même. J’aime à penser que je me distingue en privilégiant la qualité du contenu. Cela inclut la conception graphique professionnelle et la photographie épique, qui sont des choses que mon public a et peut toujours attendre de moi.

Étape 2 : Mettez en place votre blog de voyage

Je vais maintenant vous guider pas à pas dans la mise en place d’un blog WordPress !

1. Trouvez un nom

Pensez à des noms qui peuvent grandir avec vous. Si vous nommez votre blog de voyage “Un mois en Inde”, il se peut qu’il ne soit plus pertinent dans un an. N’oubliez pas que votre nom fait partie de votre marque, et que vous le garderez probablement pendant toute la durée de vie de votre blog. Choisissez un nom qui ne soit pas limitatif et qui soit mémorisable.

Une fois que vous avez fait le tour de la question, faites confiance à votre instinct et choisissez.

Quelques conseils pour choisir un nom mémorable :

  • Rendez-le unique : Il existe d’innombrables blogs de voyage qui utilisent déjà des mots de voyage couramment utilisés comme “Aventureux”, “Envie d’errer” ou “Errance”. Sortez des sentiers battus ! Demandez de l’aide à vos amis si vous êtes bloqué !
  • Garder un nom facile à retenir : avoir un nom long qu’il faut constamment épeler et que les lecteurs pourraient mal orthographier, c’est faire une marque de suicide. À éviter à tout prix !
  • Évitez les mots et les ponctuations confus : Les traits d’union et tout ce qui n’est pas .com peuvent être déroutants !
  • Synergie : Évitez d’avoir des noms différents pour votre site web et vos comptes sociaux. Si un compte portant le nom que vous aimez n’est pas disponible sur une seule plateforme, envisagez de tout modifier pour qu’il corresponde. Vous voulez que la recherche soit facile !
  • Pensez à l’avenir : Vous voulez toujours partager des conseils sur les voyages à petit budget ? Ou sur les aventures européennes ? Si j’avais décidé de changer de couleur de cheveux, les choses auraient pu se passer un peu hors marque 😉 Ne vous cantonnez pas à une marque de niche si vous pensez que votre contenu pourrait grandir avec vous en tant que voyageur.

Une fois que vous avez une liste de noms possibles, vérifiez si le domaine est disponible (c’est l’URL de votre site web) et s’il est disponible sur les plateformes sociales.

J’aime contester mes conseils, alors considérez aussi que le choix d’une marque de niche pourrait aussi être stratégique. “Un mois en Inde” pourrait être un blog à succès massif si le contenu est uniquement axé sur l’Inde pour toujours. Comprenez le lien personnel avec votre blog et si vous souhaitez que votre contenu reflète votre parcours personnel, ou si vous êtes d’accord pour qu’il reste une marque de niche que vous exploitez comme une ressource.

Malgré l’importance d’un nom, je ne crois pas non plus que ce soit une grosse affaire. Votre voix est plus puissante que votre nom. La marque a tellement de couches ; le nom n’est que la première couche, donc ce n’est pas forcément la fin du monde si vous ne choisissez pas celui qui est parfait. La plus grande erreur que vous pouvez faire est de ne pas démarrer un blog parce que vous ne pouvez pas choisir un nom.

Juste Commencer

Si vous êtes bloqué sur la recherche d’un nom, pensez à utiliser votre vrai nom ! N’oubliez pas que VOUS êtes une marque personnelle.

2. Configurez votre domaine et votre hébergement

Faites la différence entre votre domaine et votre hébergement !

Si c’est votre premier site web, il y a probablement quelques termes que vous ne connaissez pas et que vous devrez apprendre. Vous voudrez connaître la différence entre un domaine et un hébergement. Parfois, ils sont vendus ensemble, mais ils sont très différents.

  • Un domaine est l’URL de votre site web. Par exemple, mon domaine est TheBlondeAbroad.com. Pour réclamer votre site web, vous devrez payer une redevance annuelle pour votre domaine.
  • En ce qui concerne l’hébergement de sites web, il s’agit de louer un espace sur l’internet où votre site web sera hébergé. Bien entendu, vous aurez besoin des deux.

Je suis un fan de Bluehost. C’est un hébergeur fiable et convivial, avec un service clientèle qui est là pour vous aider. Ils proposent également l’enregistrement gratuit d’un nom de domaine lors de l’inscription à l’hébergement, donc tout le monde y gagne. Si vous n’avez pas encore commencé à mettre votre site en place, ils vous proposent également un enregistrement progressif et facile qui vous guidera tout au long du processus.

OFFRE EXCLUSIVE : Lorsque vous vous inscrivez à Bluehost via mon blog, vous ne payez que 2,95 $/mois au lieu de 7,99 $ !

Maintenant, je vais vous guider à travers le processus ! Allez à Bluehost et cliquez sur le bouton vert qui indique “commencer maintenant”.

S’il s’agit d’un tout nouveau blog, je recommande le forfait le moins cher, soit 2,95$ par mois. Tant que vous n’aurez pas un nombre important de visiteurs sur votre blog, la formule de base vous conviendra parfaitement. Vous pouvez passer à une formule supérieure lorsque vous commencez à recevoir plus de trafic !

Je recommande de commencer par le plan de base de 36 mois. Il s’agit de 2,95 dollars par mois, au lieu de 5,95 dollars par mois, ce qui vous fera économiser environ 50 dollars à long terme. Ne vous inquiétez pas, l’un des meilleurs aspects du blog est qu’il n’y a pas une tonne de frais pour la mise en place de votre site web ! C’est la plus grosse dépense de création d’un blog (quand vous commencez !), et elle est assez raisonnable.

Vous avez maintenant mis en place votre hébergement et votre domaine ! Plutôt facile, non ? Maintenant, mettons en place ce site web !

3. Configurez votre blog sur WordPress

Maintenant que vous avez configuré votre domaine et votre hébergement, il est temps de faire fonctionner votre blog.

WordPress.org est l’une des plateformes de blogs les plus populaires, et c’est ce que j’utilise et le recommande – assurez-vous simplement que c’est WordPress.org au lieu de WordPress.com parce que vous voudrez vous auto-héberger et que WordPress.com ne le permet pas.

En général, WordPress est une excellente plateforme pour les débutants, et il possède également des tonnes de plugins et de designs, c’est donc quelque chose qui peut grandir avec vous et votre public. Il y a une certaine courbe d’apprentissage, mais il est facile de trouver de l’aide et des conseils en ligne, et il y a tant de choses que vous pouvez faire avec cette plateforme.

Je ne recommanderais pas une autre plateforme comme Wix ou Squarespace.

Bien qu’elles soient faciles à mettre en place rapidement, vous finissez par payer des frais et vous êtes très limité dans la flexibilité de la conception. WordPress est gratuit pour toujours et dispose d’innombrables thèmes et plugins pour la personnalisation ! J’ai connu pas mal de blogueurs qui ont commencé sur une de ces autres plates-formes, et quand ils sont passés inévitablement à WordPress, ils ont dû convertir leur site web avec une grande peine. Ce n’est pas facile. Et ce n’est pas donné d’engager un professionnel pour le faire à votre place. Je vous recommande donc de commencer avec WordPress dès le début.

Maintenant, mettons en place WordPress !

Une fois que vous vous êtes inscrit pour un hébergement sur Bluehost, ils vous sera demandé de choisir votre mot de passe pour WordPress :

Une fois que vous avez choisi un thème, cliquez sur COMMENCER LA CONSTRUCTION. Maintenant, commençons à construire !

Ensuite, on vous demandera si votre site web est professionnel ou personnel. Allez-y et choisissez business 😉. Allez-y, Glen Coco.

Remplissez le nom et la description de votre site web dans les cases de l’écran suivant. Encore une fois, ne vous inquiétez pas trop de la description. Vous voudrez la mettre à jour plus tard, une fois que vous aurez eu l’occasion de vous familiariser avec la stratégie de référencement et la méta-description de votre site (ne vous inquiétez pas si cela vous dépasse – je vous expliquerai plus tard !)

Autres notes sur la mise en place du blog :

  • Choisissez “Une page d’accueil statique ici”. Le thème personnalisé que vous choisirez plus tard déterminera l’aspect de votre site, mais une page d’accueil statique est ce que ma page d’accueil serait considérée et plus facilement personnalisée.
  • Appuyez sur “pas maintenant” sur l’écran suivant. Vous ne voulez pas que tout Internet connaisse votre adresse.
  • Cliquez sur “pas maintenant” lorsqu’il s’agit d’installer WooCommerce. WooCommerce est une plateforme WordPress qui vous permet de vendre des produits (tant numériques que physiques) sur votre site web. Vous pouvez ignorer cette étape pour le moment et ajouter WooCommerce plus tard si vous êtes prêt à commencer à vendre.

Et c’est tout ! Vous êtes officiellement un blogueur de voyage !

Pour vous connecter à votre site, tapez http://yourdomainname.com/wp-admin dans votre navigateur, et vous verrez cet écran :

Entrez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, et vous serez connecté à votre tableau de bord WordPress.

Vous le verrez dans la colonne de gauche de votre tableau de bord :

  • Messages : c‘est ici que vous rédigerez et publierez vos messages de blog
  • Pages – c’est là que vous trouverez et construirez des pages statiques sur votre site, comme une page “À propos de moi” ou une page de contact
  • Commentaires – c‘est ici que vous approuverez, spammerez ou répondrez aux commentaires de vos articles de blog
  • Apparence : vous pouvez modifier l’apparence de votre blog, en installant un nouveau thème, en ajoutant des graphiques, en changeant les polices de caractères, en modifiant vos barres latérales, etc.
  • Plugins – il s’agit d’installer et de mettre à jour des plugins (fonctionnalités supplémentaires) pour votre blog
  • Paramètres – vous pouvez modifier les paramètres de votre site, le slogan, etc.

4. Connectez votre blog de voyage à Google Analytics

Google Analytics vous permet d’obtenir un aperçu approfondi de votre trafic et plus d’informations sur vos lecteurs. Vous pourrez voir des détails incroyables sur votre trafic, notamment le nombre de personnes qui visitent votre site, le temps qu’elles passent sur votre site, leur provenance, leur tranche d’âge, etc.

Le site web de Google Analytics donne des instructions étape par étape sur la façon de commencer ! Le MonsterInsights de Google Analytics est également un outil facile à utiliser pour l’installer sur votre site.

Étape 3 : Personnalisez votre blog de voyage

Maintenant que le blog est en place, rendons-le plus joli !

1. Marque + thèmes WordPress

Le plus excitant, à mon avis, est de choisir le thème de votre site web ! Un thème WordPress comprend la mise en page, les couleurs, le formatage et même les polices de caractères. Gardez à l’esprit que certains thèmes utilisent des “shortcodes” et que changer de thème après avoir construit beaucoup de contenu peut casser votre site. Bien que vous puissiez changer à nouveau de thème en cours de route, cela peut vous obliger à parcourir et à mettre à jour le code de votre site (ce qui signifie également que vous pourriez avoir besoin d’une aide professionnelle).

Il est donc important de réfléchir à votre stratégie de marque à long terme avant de choisir votre thème initial !

Je pourrais continuer pendant des jours et des jours sur l’importance d’une bonne marque, mais je vais essayer de résumer quelques points clés :

  • La marque ne se limite pas aux couleurs de votre site web. Prenez en compte toutes les couches de votre marque, des couleurs et des polices de votre site web à la manière dont vous délivrez votre message.
  • Quelle est l’éthique de votre marque ? Êtes-vous “la fille d’à côté” ou vous “dites les choses telles qu’elles sont” ? Que voulez-vous que votre public ressente lorsqu’il pense à votre blog ? Essayez d’identifier des mots clés comme “amical”, “créateur de goût”, “expert”, “drôle”, “controversé”, etc. Une marque qui a du succès ne signifie pas qu’elle s’adresse à tout le monde. Parfois, briser le moule, c’est rester fidèle à ce que vous êtes ET à ce qui vous distingue. Il ne s’agit pas toujours de séduire un public d’un million de personnes.
  • Il est bon d’avoir une idée générale quand on commence. À partir de là, il est important de rester authentique, de s’engager dans le concept et d’être cohérent.

Pour vous aider à mettre vos idées sur papier, construisez un tableau Pinterest et compilez vos couleurs, polices et mises en page préférées !

Maintenant, trouvons le thème parfait :

Vous pouvez trouver des thèmes WordPress partout sur le web, des marchés aux graphistes individuels.

  • Creative Market propose une tonne de beaux thèmes de designers et vous pouvez lire les critiques avant d’acheter.
  • Envato (anciennement connu sous le nom de ThemeForest) est l’un des plus grands marchés de thèmes WordPress de haute qualité que j’ai vu. J’ai construit mon ancien site web avec le thème Avada (le thème le mieux classé).
  • Elegant Themes est également une excellente ressource pour les thèmes créatifs et uniques.

Il y a des milliers de produits à choisir et la plupart ont un prix compris entre 30 et 60 dollars. Bien qu’il existe des thèmes gratuits pour WordPress, je vous recommande vivement d’investir dans un thème premium. C’est un petit prix à payer pour un site attrayant qui grandira avec vous au fil des ans.

Vous devez vous assurer que le thème que vous choisissez est bien pour WordPress, qu’il est adapté aux téléphones portables et qu’il offre une assistance à la clientèle.

Une fois que vous avez acheté un thème, il est temps de l’installer sur votre site.

Les thèmes comprennent généralement des instructions d’installation, mais ce sont probablement les étapes que vous devrez suivre :

  • Télécharger le fichier .zip (ne pas décompresser le fichier)
  • Connectez-vous à WordPress
  • Cliquez sur Apparence > Thèmes > Charger
  • Téléchargez le fichier .zip que vous venez de télécharger, puis suivez les instructions de personnalisation de votre thème !

2. Logo + design

Certains thèmes WordPress ont un “logo” intégré, ce qui signifie qu’ils peuvent afficher le nom de votre blog dans l’en-tête, et cela peut être bien pour vos débuts. Si vous souhaitez obtenir un logo ou des graphiques personnalisés pour votre blog, il existe plusieurs façons de procéder.

Tout d’abord, vous pouvez vous enseigner les bases d’Adobe Photoshop et Illustrator, et créer un logo et des graphiques en utilisant les couleurs et les polices de votre marque. Mais cela peut prendre beaucoup de temps.

Une autre option consiste à engager un graphiste indépendant pour développer votre logo et/ou vos graphiques, ce que je vous recommande si vous disposez d’un certain budget pour la conception. Vous pouvez trouver d’excellents freelances sur Upwork et Fiverr, et vous pouvez simplement payer pour l’emploi ! Assurez-vous toujours que votre freelance a de bonnes critiques et un portfolio dont les designs sont en accord avec ce que vous recherchez.

Creative Market propose de nombreux modèles de logos, de polices, de motifs et de textures préfabriqués que vous pouvez intégrer à votre site web et à vos éléments de marque – c’est le paradis pour intensifier votre esthétique !

3. Expérience de l’utilisateur

Faites des pas de bébé, et sachez que tout n’a pas besoin d’être parfait au début.

Une fois votre thème installé, il est important de rendre votre site web aussi convivial que possible. La façon dont quelqu’un navigue sur votre site est appelée “expérience de l’utilisateur”.

Consultez vos sites web préférés et voyez comment ils organisent leurs informations. Ont-ils des menus déroulants ou présentent-ils leur contenu principal sur leur page d’accueil ? Prenez des notes sur ce que vous préférez.

Prenez votre temps pour créer un site propre et frais, facile à naviguer, mais ne vous laissez pas obséder par tous les détails. Créez une esthétique générale, et vous pourrez affiner et modifier des sections de votre site à mesure que vous créerez plus de contenu.

  1. Configurez votre barre de menu : L’une des choses les plus importantes à mettre en place en premier lieu est votre barre de menu afin que vos lecteurs puissent accéder facilement aux informations. Dans votre tableau de bord, cliquez sur Apparence > Menus pour la personnaliser. Il est utile de faire des recherches sur un tutoriel sur la personnalisation de votre menu car cela peut être déroutant !
  2. Planifiez la mise en page de votre page d’accueil : Je trouve très utile de dessiner la conception d’une page d’accueil sur papier avec des boîtes de contenu fictives (qui sont disponibles dans le thème). Ensuite, lorsque tout a un sens, je la construis.

Tenez compte de l’expérience de l’utilisateur lorsque vous personnalisez la conception de votre site, puis utilisez des plugins pour améliorer les performances et personnaliser davantage votre blog.

4. Plugins essentiels pour les blogs de voyage

WordPress dispose de plugins faciles à utiliser, comme Yoast SEO, qui vous aidera à optimiser votre site web et vos articles de blog pour la recherche Google, et d’autres comme Askimet, qui gère les commentaires de spam. Vous constaterez également qu’aucun thème WordPress ne peut tout faire à lui seul. Il vous faudra donc peut-être vous tourner vers des plugins pour la personnalisation avec des éléments tels que des curseurs d’images, des icônes de partage social, etc.

Voici mes plugins préférés pour WordPress :

Akismet Anti Spam : les sites web sont attaqués par des commentaires spammeurs toutes les minutes. Akismet les attrape et les supprime automatiquement, de sorte que vous ne les voyez même pas.

Yoast SEO : Yoast SEO permet d’améliorer facilement le classement de votre blog et de vos pages dans Google Search. Il s’agit du plugin SEO de WordPress. Ils disposent également de tonnes de ressources si vous venez d’apprendre à intégrer le référencement dans votre blog. Vous pouvez également vérifier votre compte Pinterest grâce à ce plugin.

Google Analytics : Il s’agit du programme d’analyse standard de l’industrie, et il vous fournit beaucoup d’informations importantes sur vos messages, vos pages et votre public.

Sociaml Warfare : Un excellent plugin de partage social.

BackWPup : Sauvegardez toujours votre site !

Grammarly : Bien que Grammarly ne soit pas un plugin, je vous recommande vivement de vous procurer l’extension Chrome pour ce logiciel sur votre ordinateur. Grammarly peut vous éviter de nombreuses fautes de saisie embarrassantes – cette extension mettra automatiquement en évidence les erreurs et vous offrira des recommandations – elle corrigera les brouillons de votre blog dans WordPress, vos e-mails, vos messages sociaux, etc. Vous pouvez également télécharger des documents sur le site web et utiliser le correcteur de cette manière. C’est une aide précieuse !

Étape 4 : Commencer à créer du contenu

Vous avez presque terminé ! Il est maintenant temps d’ajouter du contenu !

1. Configurez vos pages principales

Une fois que vous aurez téléchargé votre thème et vos plugins, vous voudrez configurer vos pages principales en plus des articles du blog. Pour créer une nouvelle page (ou un nouvel article), allez dans la barre latérale gauche de votre tableau de bord WordPress et cliquez sur Pages > Ajouter nouveau. (Ou, pour un article de blog, articles > ajouter Nouveau.)

La différence entre une page et un article est qu’une page est un contenu statique qui vit séparément du blog. Un article apparaît dans le flux de votre blog et s’affiche avec l’outil de recherche. En fin de compte, vos “pages” sont des éléments de contenu de “niveau supérieur” de référence qui constituent le cadre du site web. Les articles de votre blog sont les articles que vous partagez.

  • Page “À propos de moi” : L’une des premières choses sur lesquelles la plupart des utilisateurs cliquent est votre page “À propos de moi”. Faites en sorte qu’il soit facile pour les lecteurs d’en savoir plus sur vous et indiquez clairement ce qu’ils trouveront sur votre site.
  • Page de contact : Créez une page pour que les gens puissent vous contacter ! Veillez à indiquer le type de courrier électronique auquel vous allez ou non répondre afin que les gens ne vous envoient pas de spam.

Au fur et à mesure que votre site se développe, vous devrez peut-être créer des pages supplémentaires pour présenter vos meilleurs articles de blog. Mes pages les plus visitées sont À propos, Commencer ici et Destinations.

2. Apprendre les bases du référencement

Il est essentiel de disposer d’un contenu de qualité et cohérent qui soit dans votre niche.

Avant de commencer à écrire, familiarisez-vous avec le référencement et l’utilisation de mots-clés. Résistez à l’envie d’apprendre au fur et à mesure. Vous perdrez une tonne de temps plus tard à optimiser des articles qui ne sont pas adaptés au référencement (d’après mon expérience !). Plus important encore, vous voulez que les gens puissent trouver votre contenu sur Google.

Yoast’s Blog et Backlinko sont de formidables ressources pour apprendre les bases du référencement et les mettre en œuvre sur votre blog de voyage dès le premier jour. (Remerciez-moi plus tard).

3. Créer un calendrier de contenu

Pendant que vous vous familiarisez avec le référencement, établissez un calendrier de contenu. Définissez un programme cohérent qui vous convient et respectez-le. Par cohérence, on entend une fois par semaine ou une fois par jour, selon vos objectifs et le temps qu’il vous faut pour créer un contenu de haute qualité.

Je poste tous les jours, du dimanche au jeudi. Le vendredi et le samedi sont généralement des jours de faible trafic, ce sont donc mes “jours de repos”.

Pour prendre de l’élan, vous devez poster aussi souvent que possible. Pensez-y de cette façon : vous voulez donner aux gens une raison de revenir, et quand ils le font, vous voulez qu’il y ait quelque chose de nouveau à lire pour eux. Sinon, ils ne reviendront probablement pas.

4. Créer des “piliers” de contenu

Cela fait partie de ma stratégie personnelle en matière de contenu. Au début, il est préférable de s’en tenir à deux ou trois catégories sur lesquelles on peut se concentrer et pour lesquelles on peut créer beaucoup de contenu. Ensuite, développez à partir de là. Par exemple, une catégorie peut être n’importe quoi, d’une destination spécifique, à une région ou à un type de voyage. Vous pouvez commencer par Voyages en solo, Voyages européens et Mode. Ou peut-être Conseils de blog, Voyages féminins et Photographie.

Construisez de trois à cinq éléments de contenu pour chacune de ces catégories avant de vous lancer plus loin. De cette façon, si quelqu’un vient sur votre site pour l’un de ces intérêts, il aura beaucoup à lire.

5. Belles images et graphiques

Tout le monde aime les visuels, et c’est particulièrement vrai pour les médias sociaux et Pinterest ! La diffusion de votre contenu de voyage sur les plateformes de médias sociaux est TELLEMENT importante lorsqu’il s’agit d’accroître une audience et de gagner des lecteurs organiques (qui reviendront sans cesse sur votre site).

Le meilleur moyen d’y parvenir est d’utiliser des images et des graphiques de haute qualité pour chaque article de blog que vous partagez.

  • Unsplash : Pour de belles images en haute résolution et libres de droits
  • Adobe Suite for photographers: J’utilise Adobe Photoshop et Lightroom Classic pour concevoir des graphiques Pinterest et des encadrés et pour éditer mes photos
  • TBA Presets for Lightroom : J’édite toutes mes images avec mes préréglages personnalisés pour créer une esthétique cohérente sur toutes mes photos
  • Canva : Une ressource géniale et gratuite pour créer des graphiques personnalisés