• Menu
  • Menu
comment-se-deplacer-a-montreal

Comment se déplacer à Montréal ? Les meilleurs transports

Vous souhaitez visiter Montréal seul, en couple, en famille ou entre amis ? Cette grande ville possède un excellents réseaux de transport en commun, ainsi que de nombreuses autres solutions pour vous déplacer en toute liberté : transports en commun, location de vélo en libre-service, recours à un taxi ou un VTC… Découvrez les meilleures astuces et nos précieux conseils pour vous déplacer dans Montréal facilement, librement et en toute sécurité.

Read more

Comment se déplacer à Montréal en train et en métro ?

À Montréal, vous trouverez à la fois un train en surface et un métro souterrain. Le train, qui part de la Gare Centrale ou de la Gare Lucien L’allier, vous emmène du centre-ville vers les autres arrondissements et quartiers de la ville. Les trains sont abordables, rapides et très confortables, donc si vous devez prendre le train quelque part, soyez assuré que le trajet sera agréable. La plupart des trains ont une section supérieure et une section inférieure, et celle qui se trouve au-dessus est réservée à ceux qui veulent un trajet tranquille, vous devrez donc parler le moins possible.

Les trains circulent de tôt le matin à tard le soir et sont plus fréquents aux heures de pointe le matin et l’après-midi. Lorsque vous achèterez un billet, vous remarquerez qu’il existe différentes options dont le coût varie. Vous devrez déterminer exactement où vous allez et consulter le tableau pour savoir pour quelle zone vous devez acheter un billet. Les zones les plus éloignées du centre-ville coûteront plus cher, tandis que celles qui sont plus proches sont moins chères. Vous pouvez acheter des billets simples pour un aller simple ou en stocker plusieurs sur votre carte OPUS, si vous en avez une. Gardez votre billet papier sur vous au cas où la police du transport demanderait à le voir pendant votre trajet.

Si vous cherchez le métro, vous pouvez trouver la station la plus proche en surveillant les panneaux bleus et blancs représentant un cercle entouré d’une flèche pointant vers le bas. Il y a des stations de métro dans tout le centre-ville de Montréal, vous ne mettrez donc pas longtemps à en trouver une, et la plupart d’entre elles sont à distance de marche des quartiers commerçants et des principaux points d’intérêt. Elles sont exploitées par la Société de Transport de Montréal ou STM et les tunnels et les rames de métro sont généralement bien entretenus, d’autant plus que de nouvelles rames ont été installées ces dernières années.

C’est certainement le moyen de transport en commun le plus rapide de la ville et vous pouvez vous rendre d’un bout à l’autre de la ligne en un rien de temps. Les trains circulent de tôt le matin jusqu’à minuit passé, et même plus tard le samedi soir, afin d’accueillir tous ceux qui profitent de la vie nocturne. Ce qui est bien avec le métro, c’est que vous pouvez simplement payer un ticket pour entrer dans le métro et ensuite vous pouvez aller partout, ce qui signifie que vous n’êtes pas facturé en fonction de la distance. Les billets durent deux heures et peuvent souvent être utilisés à la fois dans le métro et dans le bus, ce qui vous permet de vous rendre facilement là où vous devez aller pour environ 3,50 dollars canadiens. Si vous prévoyez de prendre et de quitter le métro régulièrement, vous pouvez acheter une carte journalière ou une carte week-end.

Comment se déplacer à Montréal en bus

Se déplacer dans la ville en bus est également assez simple, bien qu’il existe de nombreux itinéraires différents, ce qui signifie que si vous prenez le mauvais bus, vous pouvez vous retrouver dans un endroit complètement différent. Les bus les plus populaires circulent régulièrement, bien que certains ne circulent que toutes les demi-heures ou même moins souvent, alors assurez-vous de vérifier l’horaire avant de partir pour la gare. Ils circulent dans le centre-ville ainsi que dans d’autres arrondissements à l’extérieur du centre-ville et ils peuvent vous emmener à l’intérieur et à l’extérieur du district principal vers des endroits à l’extérieur de l’île de Montréal également, bien qu’ils soient plus lents que le train de banlieue. La plupart des autobus de Montréal sont également accessibles aux fauteuils roulants et aux poussettes.

Lorsque vous achetez un ticket de métro, vous pouvez l’utiliser dans le bus tant que le temps n’est pas écoulé. Si vous achetez le billet directement dans le bus, n’oubliez pas que vous aurez besoin de la monnaie exacte, soit environ 3,50 $ en monnaie locale. Tout ce que vous avez à faire est de mettre la monnaie dans la machine près du chauffeur de bus et votre billet en papier sortira. Si vous avez déjà un billet, il suffit de l’insérer dans la bonne fente et il ressortira une fois vérifié.

Comment se déplacer à Montréal en voiture

Si vous arrivez au Canada par l’aéroport international Trudeau, vous devrez utiliser l’une des options de transport en commun pour vous rendre à votre hôtel. Une autre option consiste à prendre un taxi. Il existe plusieurs styles de taxis à Montréal, mais on peut toujours les distinguer grâce aux panneaux en plastique situés sur leur toit. Vous pouvez souvent trouver des taxis à l’extérieur des événements et des grands hôtels ou en tournant autour du centre-ville, donc si vous en héler un, le premier taxi qui vous verra s’arrêtera et vous prendra.

Il est bon d’avoir l’adresse de votre destination sous la main, car certains chauffeurs de taxi n’ont pas l’anglais comme langue maternelle. N’oubliez pas non plus que certains n’acceptent que de l’argent liquide, alors prévoyez-en au cas où. Assurez-vous que le compteur est en marche dès que vous vous éloignez du trottoir afin de savoir si le montant facturé est correct.

Une autre solution consiste à louer votre propre voiture pour votre séjour à Montréal. Il existe plusieurs sociétés spécialisées dans la location de voitures et vous pouvez également en prendre une à l’aéroport. Vous pouvez vous rendre partout à Montréal en voiture et les autoroutes en font une option simple et rapide. Cependant, si vous envisagez de conduire dans la ville, vous devez être conscient de certaines choses.

Conduire en hiver peut être dangereux, surtout si vous n’êtes pas habitué à l’état des routes et à la glace. Assurez-vous donc que votre voiture est équipée de pneus neige, d’autant plus que vous recevrez une contravention si vous êtes repéré par la police et que vous ne les avez pas installés avant la date limite.

Veillez à toujours respecter les limitations de vitesse pour éviter de vous faire arrêter et faites attention aux panneaux de signalisation. Il existe plusieurs voies rapides à accès limité qui vous permettront de vous rendre facilement à la destination souhaitée, bien que la navigation dans les grandes villes comme Montréal puisse être difficile et qu’il soit judicieux d’apporter un GPS.

N’oubliez pas que, comme dans la plupart des villes, la circulation peut être mauvaise aux heures de pointe et que les conducteurs locaux peuvent être impatients et agressifs. Enfin, le stationnement dans le centre-ville peut être difficile à trouver et si vous voyez un panneau interdisant spécifiquement le stationnement, vous devez l’obéir.

Puis-je me déplacer à Montréal à pied ?

Montréal est une ville qui peut facilement être parcourue à pied et si vous visitez la ville au printemps, en été ou en automne, vous devriez envisager de marcher plutôt que d’utiliser les transports publics. Le centre-ville est compact et la plupart des choses ne sont pas trop éloignées les unes des autres, donc si cela ne vous dérange pas de faire un peu d’exercice et si vous voulez économiser quelques dollars, vous pouvez vous déplacer à pied.

Si vous visitez la ville pour la première fois, vous avez tout intérêt à l’explorer par vous-même, car vous pourrez prendre votre temps et vous pourriez même découvrir un joyau caché ou un musée fabuleux que vous auriez pu manquer autrement. Les quartiers les plus touristiques regorgent d’activités, de jolis restaurants, d’artistes et d’œuvres d’art de rue, et vous pouvez voir des choses étonnantes rien qu’en vous promenant dans les rues. Assurez-vous de regarder le panneau “marche” avant de traverser la rue, et vérifiez toujours s’il y a des véhicules en sens inverse avant d’utiliser le passage pour piétons.

Comment se déplacer à Montréal en vélo

Il n’est pas rare de voir des gens se déplacer à vélo dans la ville, et grâce aux nombreuses pistes cyclables, c’est une option très réaliste ainsi qu’une activité récréative populaire dans toute la ville. De nombreuses personnes utilisent le vélo pour se déplacer dans le centre-ville et la plupart des rues principales sont bordées de pistes cyclables, ce qui en fait un moyen facile et sûr de se déplacer. Toutefois, sachez qu’il y a beaucoup de voitures dans la ville et que vous devez toujours respecter le code de la route. Si vous arrivez à une rue transversale, vous devez vous arrêter jusqu’à ce que vous soyez sûr de pouvoir continuer et arrêter les feux rouges pour attendre le feu vert clignotant avant de continuer. Les vélos peuvent également être transportés dans le métro et le train.

Si vous n’avez pas de vélo ordinaire, une bonne façon d’économiser de l’argent est d’utiliser le programme de vélo en libre-service de Montréal. Les stations de vélos Bixi sont réparties dans toute la ville et vous pouvez facilement louer un vélo à un endroit et le déposer à la station d’accueil la plus proche une fois arrivé à destination. Vous pouvez soit payer individuellement lorsque vous louez un vélo, soit acheter une carte journalière, bien que les trajets de 45 minutes ou moins soient gratuits. N’oubliez pas que les vélos Bixi ne sont pas disponibles en hiver. Il y a environ 5 000 vélos et 400 stations réparties dans toute la ville, et le système de partage de vélos a permis à de nombreuses personnes d’économiser de l’argent et du temps.

Comprendre les transports en commun de Montréal

Dans l’ensemble, Montréal est une ville où il est facile de se déplacer si vous planifiez votre voyage et savez où vous allez. Au total, la ville compte quatre lignes de métro, des arrêts de bus situés à la plupart des coins de rue, des stations de taxis et un système de vélos en libre-service, autant d’options intéressantes pour se déplacer.

Il y a tant de choses à faire et à découvrir à Montréal, et la ville souterraine permet de se déplacer facilement dans différents endroits, tout en étant au chaud et à l’abri de la pluie et de la neige. Vous pouvez facilement entrer dans une station de métro et vous rendre d’un point à l’autre de la ville en quelques minutes, ce qui signifie que vous pouvez vous arrêter au Vieux Port, au Plateau Mont-Royal, au Mile End et même au Parc Jean Drapeau en une seule journée.

Faire le tour de la ville en voiture est une autre option, bien que cela puisse être un problème à cause du coût et du nombre limité de places de stationnement. Si vous voyagez à Montréal en été, vous pouvez réaliser des économies supplémentaires en explorant la ville à pied, notamment dans des quartiers comme le Vieux-Montréal et le Vieux-Port. Il peut être judicieux de se procurer une carte de transport OPUS si vous prévoyez d’utiliser souvent le système de transport public de Montréal, car vous pouvez conserver plusieurs trajets simples sur la même carte au lieu de les acheter individuellement à chaque fois.

Promo Booking 👉 15% Off minimum sur votre séjour sur Booking.com

X