visite-budapest-monument-voir-faire

Les 10 sites touristiques les plus populaires de Budapest

Vous visitez Budapest le temps d’un week-end ou plus ? Dans cet article, j’ai rassemblé pour vous les meilleures activités que vous devez faire et les choses à voir absolument lors de votre visite à Budapest : musées, quartiers, sites touristiques, restaurants et bien d’autres encore…

Budapest, capitale de la Hongrie, souvent considérée comme le « Paris de l’Est », est l’une des métropoles d’Europe de l’Est les plus renommées sur le plan culturel, et abrite de nombreux sites classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Bien que les premières traces de vie humaine remontent à l’Âge de Pierre, cette belle cité n’a vu le jour qu’en 1872, lors de la réunion de trois villes auparavant distinctes —Óbuda, Buda, et Pest — et devint rapidement centre administratif, commercial et industriel du pays. Enjambant le Danube, Budapest est célèbre pour ses sources thermales, parmi lesquelles certaines furent longtemps utilisées à des fins thérapeutiques, et ce depuis la Préhistoire.

Budapest vous proposera tellement d’activités diverses que votre envie ne sera rassasiée qu’après plusieurs jours d’exploration. Les attractions les plus populaires vont de l’architecture, impressionnante, aux rappels poignants de l’histoire du 20e siècle, en passant par une scène culturelle et de divertissements haute en couleur, alliant musiciens de rue et concerts classiques se tenantau cœur des églises.

1. Le Palais de Budavár et le mont Gellért

Surplombant majestueusement le Danube, le mont Gellért accueille de nombreux monuments et musées médiévaux de Budapest. Le plus spectaculaire de ces impressionnants édifices est sans nul doute le palais de Budavár (ou château de Buda), datant du 18e siècle, vaste bâtiment de 200 chambres, bâti à l’emplacement d’un ancien château du 13e siècle, construit originellement pour protéger la citadelle contre les attaques mongoles et tartares. Bien que gravement endommagé au cours de la Seconde Guerre Mondiale, une grande partie de l’extérieur a été restaurée, ainsi que plusieurs zones intérieures, qui accueillent aujourd’hui des musées, notamment la Galerie nationale hongroise, dans l’aile principale. Le Musée d’histoire de Budapest occupe quant à lui quatre étages de l’aile sud.

Devant la citadelle, dominant le fleuve, se dresse une statue équestre en bronze du prince Eugène de Savoie, héros de la défense contre les attaques turques de la ville. Le mont Gellért mérite d’être exploré, pour ses ruelles moyenâgeuses et ses architectures romane, gothique et baroque. L’ensemble du complexe historique est d’ailleurs classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Comme l’est une bonne partie de la ville, le château de Buda est spectaculairement illuminé la nuit, et ses cours et jardins restent ouverts 24 heures sur 24.

Vous pouvez atteindre le palais en empruntant le funiculaire historique, admirablement restauré, dont le point de départ est situé au niveau (côté Buda) du pont des Chaînes (ou Széchenyi lánchíd).

Adresse : 1014 Budapest, Szent György tér 2

Site officiel : http://budacastlebudapest.com/

2. Le Parlement hongrois et les Joyaux de la Couronne

Au point culminant d’une magnifique promenade dans les accueillantes rues piétonnes pavées de Budapest, vous découvrirez le secteur de l’admirable bâtiment du Parlement hongrois, à l’architecture soignée, et de ses voisins, le Musée ethnographique, et le Ministère de l’Agriculture.

Troisième plus vaste bâtiment parlementaire du monde, cet édifice néo-gothique fut inauguré en 1886, pour marquer dignement le millième anniversaire du pays (la Hongrie faisait alors partie de l’Empire Austro-Hongrois). Il compte 691 chambres et 19 kilomètres de couloirs et autres escaliers. Des visites guidées (environ 45 minutes) sont proposées dès lors qu’aucune séance parlementaire n’a lieu, et vous feront découvrir de nombreux endroits remarquables du bâtiment, comme le hall d’entrée principal, les nombreux vestibules et les Joyaux de la Couronne hongroise.

Adresse : 1055 Budapest, Kossuth Lajos tér 1-3

Site officiel :http://hungarianparliament.com/tours/

3. La basilique Saint-Étienne

La basilique Saint-Étienne de Budapest est aussi une cathédrale à partentière, et surtout l’un des sites touristiques les plus populaires de la ville, avec son impressionnante architecture, la beauté de son intérieur, et les panoramas qu’offre le sommet de son dôme. Dédié à Saint-Étienne, roi de Hongrie et fondateur de l’État hongrois, l’édifice commença à être bâti en 1851, mais après plusieurs accidents de construction —y compris l’effondrement du dôme inachevé— il ne fut inauguré qu’en 1905. Le toit, les tours et les murs extérieurs ont été gravement endommagés au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les précieuses mosaïques du monument se sont même détachées des façades. Celles-ci ont cependant été restaurées avec succès, à leur emplacement d’origine, et constituent l’élément le plus remarquable de l’intérieur de la basilique, richement décoré. La mosaïque vénitienne en cinq parties, installée dans le sanctuaire, représente différentes allégories de l’office religieux. La relique la plus précieuse est exposée au sein d’une vitrine, dans la chapelle située à gauche de l’autel principal. Il s’agit de la main droite momifiée du saint patron de l’église, premier roi de Hongrie.

Deux ascenseurs transportent les visiteurs jusqu’au sommet de la coupole (vous pouvez aussi emprunter les escaliers et leurs 364 marches), d’où l’on peut profiter d’une vue à 360 degrés sur la ville et le Danube. Des visites guidées de la basilique sont proposées en semaine, et c’est souvent l’occasion de découvrir des concerts d’orgues et autres orchestres classiques.

Adresse: 1051 Budapest, SzentIstvántér

Site officiel :http://en.bazilika.biz/

4. Le Bastion des pêcheurs

Dominant le Danube, à l’endroit où la corporation de la pêche a bâti ses murs d’enceinte au Moyen-Âge, s’érige le Bastion des Pêcheurs. Ce complexe néo-roman, fait de tours, cours, colonnades et remparts fut construit entre 1895 et 1902. C’est l’un des sites les plus populaires de la ville auprès des touristes, proposant de magnifiques points de vue sur la ville et le fleuve. Dans la cour sud, vous découvrirez une statue équestre en bronze de Saint-Étienne, premier roi de Hongrie. Les reliefs, autour de la base, représentent des scènes de la vie du saint monarque.

Addresse :Szentháromságtér 5, Budapest

 

Site officiel :www.fishermansbastion.com

5. Une promenade le long du Danube

Le Danube (« Duna », en hongrois) traverse Budapest du nord au sud, et,en plein cœur de la ville, il peut mesurer jusqu’à 640 mètres de large. La Promenade du Danube, agréable sentier centenaire, au bord de la rivière, serpente du pont Élisabeth au pont des Chaînes (Széchenyi). Bien qu’il existe de nombreux endroits d’où profiter de la vue sur ce magnifique et majestueuxfleuve en arpentant ses rives (que ce soit du côté de Buda ou du côté de Pest), la promenade du Danube vous offrira les meilleurs panoramas, y compris sur l’étonnante architecture de la ville.

C’est aussi au bordde ses flots (côté nord-est, dans les environs du Parlement de Hongrie) que se tient l’étonnant et mémorable musée des Chaussures sur le Danube, série de 60 paires de chaussures en acier, commémorant la fusillade massive de Juifs par les Nazis s’étant déroulée ici. C’est un rappel poignant et émouvant des atrocités nazies subies par la population hongroise au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

Vous pourrez aussi explorer le Danube par bateau, à partir de l’un des nombreux embarcadères touristiques.

6. L’Église Notre-Dame-de-l’Assomption de Budavár(ou église Matthias – Mátyás-templom, ou église du couronnement)

L’église Notre-Dame, aussi connue sous le nom d’église Matthias, est un point de repère important sur le mont Gellért. L’édifice fut achevé en 1269, et sa magnifique entrée sud, ajoutée en 1300, arbore un impressionnant relief représentant la mort de la Vierge Marie. Durant l’occupation turque (1541 – 1699), l’église fit office de mosquée, et fut plus tard rénovée dans un style baroque.

Elle fut le théâtre de plusieurs événements historiques, comme le couronnement du roi Charles 1er de Hongrie en 1309, ainsi que ceux de l’empereur François-Joseph 1er d’Autriche et de l’impératriceconsort Élisabeth (dite « Sissi ») en tant que souverains apostoliques hongrois, occasion pour laquelle Franz Liszt composa sa Messe du Couronnement. Vous pourrez y assister à des concerts d’orgue gratuits, tous les dimanches soir.

Addresse :Szentháromságtér 2, Budapest

Site officiel :www.matyas-templom.hu/eng/index1.html

7. L’exploration du mont Gellért

Le mont Gellért, bloc de dolomite haut de plus 235 mètres qui descend abruptement vers les Danube, offrant des panoramas à couper le souffle, est l’un des lieux les plus emblématiques de Budapest. C’est ici, le long de la ligne de fracture géologique de la colline, que plusieurs sources médicinales, parmi les plus célèbres de la ville, émergent pour alimenter les grands thermes de Gellért et Rudas, qui attirent de nombreux visiteurs depuis le 13e siècle. Les thermes de Rudas font partie des quelques bâtiments datant de l’occupation turque encore debout ; ils comptent parmi les rares bains turcs originaux encore en usage dans le monde, et remontent aux années 1600.

Sur la pente nord-est de la colline se tient le monument de Gellért, hommage au célèbre saint de Hongrie, un moine bénédictin mort en 1046, dont le mont porte le nom. Perché au-dessus d’une cascade artificielle, il offre un magnifique point de vue sur la ville. La Citadelle, au sommet, fut construite par les Autrichiens en 1851, et le Monument de la Libération fut érigé en 1947, en mémoire des soldats soviétiques morts au combat pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Enfin, s’il vous reste de l’énergie, promenez-vous dans le parc du Jubilé. Aménagé pour célébrer le quarantième anniversaire de la Révolution d’Octobre, il abrite de nombreuses allées charmantes, de magnifiques et verdoyants parterres, et de majestueuses sculptures. Juste en face du pont de la Liberté, depuis les thermes Gellért, se trouve le grand marché, dont vous pourrez admirer le toit chatoyant de tuiles colorées de la manufacture Zsolnay, fondée à Pécs.

8. Le Musée des beaux-arts de Budapest

Le Musée des beaux-arts n’est pas seulement la plus importante galerie d’art de Budapest, il abrite aussi l’une des plus grandes collections d’œuvres des Anciens Maîtres de l’Europe. La vaste collection de peintures italiennes, espagnoles, hollandaises, est exposée dans un spectaculaire bâtiment construit au 19e siècle, accueillant les œuvres dans de vastes salles, agrémentées de magnifiques meubles mettant en valeur les objets plus modestes, intimes, ainsi que d’admirables espaces architecturaux, comme le vestibule Renaissance.

Établi en 1870, après que la Hongrie a hérité d’une belle collection de peintures, dessins et gravures, le musée est divisé en six excellents secteurs : art égyptien, art ancien, galerie de sculptures anciennes, galerie de peintures anciennes, la collection moderne, et la collection graphique. Le Palais des Arts adjacent est le principal musée d’art contemporain de la ville, et accueille de nombreuses expositions temporaires, alors assurez-vous de vérifier celles du moment ! (notez qu’il ne faut pas confondre ce musée avec « l’autre » Palais des Arts, centre artistique high-tech qui abrite le Ludwig Museum, collection d’art contemporain présentant des œuvres de Picasso, David Hockney et de nombreux maîtres hongrois).

Notez que le musée a rouvert en mars 2018 après une rénovation de deux ans, visant à améliorer et agrandir les espaces d’expositions.

Addresse : 1146 Budapest, Dózsa György út 41

Site officiel :www.szepmuveszeti.hu/main

9. La place des Héros (Hősöktere) et le monument du Millénaire

L’impressionnante place des Héros (Hősöktere) est en grande partie l’œuvre de l’architecte Albert Schickedanz, qui est aussi à l’origine de l’immense Musée des beaux-arts qui prend place au centre de cet immense espace ouvert. Parmi les points remarquables de la place, on trouve le monument du Millénaire, colonne de 36 mètres de haut couronnée par une représentation de l’archange Gabriel, érigée à la fin du 19e siècle. Autour du socle, vous pourrez admirer un groupe de cavaliers de bronze, figurant le conquérant prince magyar Árpád, et ses valeureux compagnons.

De chaque côté du monument s’étend un demi-cercle de colonnades et, entre chaque pilier se dressent des statues de souverains hongrois. Au-dessus des piliers d’angle, vous découvrirez de belles œuvres faites de bronze de Zala. Devant le Millénaire se tient un autre monument, commémorant le « soldat inconnu ».

10. Les « Ruin Pubs »

Budapest est célèbre pour ses « ruin pubs », où le style shabby-chic est toujours à l’honneur. Les meilleurs ruin pubs sont installés dans des bâtiments abandonnés, tentaculaires, décorés de meubles patinés mais confortables.

Chaque pub a son propre style, et vous rencontrerez souvent des visiteurs faisant référence à leur établissement favoris par l’expression « celui avec le… ». Parmi les plus populaires, vous découvrirez l’Instant (« celui avec les images d’animaux délirants »), le GoasHáz (« celui avec les dents »), et le Kuplung (« celui avec la baleine »), ainsi que le Szimpla.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *