que-voir-cracovie-visite-sainte-marie

Top 15 des visites à faire et des choses à voir à Cracovie

Qu’il s’agisse de châteaux légendaires avec leurs sommets gothiques, de vestiges et de monuments moyenâgeux ou de parcs verdoyants, cette liste des 15 meilleures attractions de Cracovie saura plaire à tous les types de voyageurs.

Le cœur animé de la vieille ville de Cracovie, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, et la place du marché, regorge de bars et de cafés, où se déroulent toutes les activités depuis le Moyen Âge. Venez ici pour vous imprégniez de l’histoire de la ville et contempler la belle architecture.

Que faire à Cracovie ? Visitez le château de Wawel

Le grand château de Wawel domine toute la ville avec son mélange d’architecture gothique, Renaissance, rococo et romane. C’était autrefois la maison des rois et des reines polonais. Vous pouvez visiter les salles d’audience et les musées témoignant de sa gloire passée. La vue depuis les remparts est impressionnante.

Visitez le Planty Park

La ceinture verte Planty Park entoure toute la zone de la vieille ville historique de Cracovie. Les 30 jardins qui constituent le parc regorgent de statues, fontaines, massifs de fleurs colorés et pelouses parfaitement entretenues. Cet environnement calme est le point de départ idéal pour découvrir les attractions emblématiques de la vieille ville. Vous pourrez pique-niquer dans le parc ou profiter d’un des cafés, restaurants et bars qui le jalonnent. À la belle saison, les vastes pelouses sont l’endroit idéal pour se détendre. Ce parc est également  un véritable paradis hivernal pendant les mois les plus froids.

Que faire à Cracovie ? Découvrez La Barbacane

La Barbacane (en polonais: Barbakan) est la forteresse qui protégeait jadis l’entrée de la ville de Cracovie. Encore en parfait état, Elle se situe dans un parc au nord de la Brama Fiorańska (Porte Saint-Florian). Elle est de style gothique et est un exemple unique se ce type d’architecture en Pologne.

La Barbacane est le seul vestige des fortifications médiévales qui entouraient toute la ville. Ses remparts en brique rouge et ses tourelles redoutables ont permis de résister aux hordes mongoles au XIIIe siècle. De nos jours, des productions théâtrales et d’autres expositions d’art sont organisées à l’intérieur.

Porte St Florian

Unique porte d’accès à la ville conservée parmi les huit que comptait l’enceinte médiévale, elle constituait la principale entrée de la Voie Royale. Haute de 34,5 m, la tour, élevée en pierre au 13e s., fut achevée à la fin du siècle suivant avec des briques rouges, avant que son sommet crénelé ne soit recouvert en 1694 par une petite coupole baroque. Les pierres du mur d’enceinte servent aujourd’hui de cimaises aux peintres des rues de Cracovie.

Kościuszko Mound

Construite à l’image des premiers monticules païens qui entourent la ville à divers endroits, la colline de Kościuszko s’éleva en 1823 pour honorer son héros national, Tadeusz Kościuszko. Du haut, les voyageurs bénéficient d’un panorama imprenable sur la ville permettant par temps de découvrir les sommets des Tatras au sud.

Rue Florianska

Au cœur de la moitié nord de la vieille ville, la rue animée de la rue Florianska accueille de nombreux bars à bière artisanaux, des magasins de souvenirs et des lieux propices à la dégustation de vodka. C’est l’un des points névralgiques de Cracovie et qui déborde de visiteurs en haute saison. La rue Floriańska constitue une partie de la Voie royale, itinéraire qui conduit au Château royal du Wawel. Celle-ci  commence près de la Porte Saint-Florian. Elle doit son nom à l’église Saint-Florian construite il y a 700 ans

Le sukiennice

Considéré comme le plus ancien centre commercial du monde, le Sukiennice est installé au milieu de la place du marché de Cracovie depuis des siècles. Laissez-vous aller à flâner entre les étalages de souvenirs animés et les bibelots folklorique, ou restez à l’extérieur pour vous émerveiller devant la belle architecture de la Renaissance.

Visitez la Basilique Sainte-Marie (KOŚCIÓŁ MARIACKI) à Cracovie

Cette église gothique est l’un des symboles incontournables de l’histoire de Cracovie. Construite au XIIe siècle, puis détruite par les Tatars au XIIIe siècle, elle est reconstruite en style gothique entre 1355 et 1408. Depuis, elle n’a pas changé. Vue de l’extérieur, Notre-Dame est une église gothique typique de Pologne, en briques.

Sa façade présente un porche polygonal au style baroque (1750). Les portes latérales sont ornées des têtes sculptées en bronze des apôtres, la porte centrale de saints polonais. La façade en brique rouge et les grands clochers de hauteurs inégales sont devenus de véritables symboles de la ville de Cracovie. S’élevant au-dessus de la place du marché, ils ont été construit au XIVe siècle et ont résisté aux invasions. Aujourd’hui, la mélodie de « Hejnal » est jouée à la trompette toutes les heures du haut de la tour. Cependant, la musique est brusquement interrompue en hommage au trompettiste qui a été tué alors qu’il essayait d’alerter les citoyens de l’invasion de la ville.

Le quartier juif

Situé à quelques minutes de marche de la vieille ville, le quartier juif historique de Cracovie était autrefois une ville à part entière. Aujourd’hui, elle fait totalement partie de la ville, mais conserve toujours une culture et une ambiance uniques avec ses immeubles en ruines, ses grandes synagogues et ses nombreux bars à bière bohème.

Le célèbre réalisateur Steven Spielberg y a notamment tourné un de ses plus beau films : “La Liste de Schindler”.

Le repaire du dragon

Après avoir entendu toutes les histoires captivantes de bêtes et de princes autour de la fondation de la ville méridionale de Pologne, ne manquez pas de vous rendre au pied de la colline du Wawel, où une grotte profonde aurait autrefois été le repaire du formidable dragon Smok Wawelski lui-même!

Les mines de sel de Wieliczka

La mine de sel Wieliczka, site naturel et culturel d’exception est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit aussi de l’une des visites les plus incontournables pour les voyageurs qui font du tourisme en Pologne.

Pendant des centaines d’années, les mineurs des tunnels de Wieliczka ont alimenté la croissance de Cracovie, extractant des tonnes de sel précieux sous la terre. Aujourd’hui, vous pouvez admirez les sculptures de sel et la chapelle St Kinga – une cathédrale souterraine entièrement faite de sel constituant le point fort de la visite.

Auschwitz-Birkenau

Construit après l’invasion de la Pologne par les Allemands, le complexe des camps de concentration d’Auschwitz était le plus grand établi sous le régime nazi.

Il est actuellement possible de visiter deux camps : Auschwitz I, le camp de concentration d’origine, et Auschwitz II (Birkenau), construit par la suite pour servir de camp d’extermination.

La visite est sombre et émouvante donc prenez votre temps car vous n’aurez ni la force, ni l’esprit, ni l’envie de vivre autre chose ce jour.

Le mémorial et le musée sont à environ une heure du centre-ville.

Cathédrale Wawel

La cathédrale de Cracovie est l’un des édifices religieux les plus importants en Pologne et l’un des anciens monuments faisant partie de l’histoire de la ville, je vous conseille donc de réserver un peu de temps pour cette visite.

Dressée au sommet de la colline du Wawel, dans l’enceinte du château, la cathédrale est l’église la plus importante de Pologne. Wawel se trouve sur une colline de 228 mètres d’altitude surplombant le fleuve Wisla. Au sud de la Vieille ville.

Cimetière Rakowicki

Le plus ancien cimetière municipal, fondé au XIXe siècle pour remplacer les cimetières paroissiaux, est rapidement devenu un espace symbolique regorgeant de chefs-d’œuvre d’architecture et remplis de tombes et de grandes sépultures d’artistes polonais, d’hommes politiques, de poètes, d’acteurs de cinéma, de généraux, etc. Au moment de la toussaint le cimetière est particulièrement impressionnant car il est envahit de milliers de bougies et de fleurs en l’honneur des morts.

Place Bohaterów Getta

Traversée par des lignes de tramway et bordée de boutiques et de cafés, cette place centrale du district de Podgorze abrite l’un des monuments les plus sobres de la ville. Une série de grandes et de petites chaises ont été placées sur une grille pavées, conçue comme un mémorial pour les habitants du ghetto juif de Cracovie qui traversaient autrefois ces rues.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close