visiter-edimbourg-que-voir-faire-monument

Les 13 meilleures choses à faire et à voir à Édimbourg

Édimbourg, capitale de l’Écosse, est une ville dynamique et riche de culture, d’histoire et de magnifiques paysages. Elle fut une importante cité durant des siècles, en particulier en ce qui concerne l’éducation et les arts. Aujourd’hui, elle abrite quelques 500 000 personnes, et accueille chaque année de nombreux événements culturels, comme le célèbre Edinburgh Fringe et l’Edinburgh Festival. La ville bénéficie d’une ambiance détendue et animée, sans monotonie, chaque semaine présentant des choses nouvelles et excitantes à ses habitants et ses visiteurs. C’est le point d’entrée idéal pour découvrir l’Écosse et sa culture.

Découvrons ensemble quelques-unes des meilleures activités à faire lors de votre séjour dans cette magnifique ville, mêlant tranquillité et dynamisme.

1. Le Château d’Édimbourg

Le château d’Édimbourg est un lieu emblématique du paysage urbain de la ville. L’édifice s’érige au sommet d’un haut rocher volcanique, ce qui le rend bien visible depuis de nombreuses parties de la cité.

Le site fut utilisé depuis le 2e siècle, car sa position correspond à un emplacement défensif idéal. Durant des siècles, le château fut considéré comme la « clef de la ville » — la prise et le contrôle du château impliquant le contrôle de la ville entière. Il a abrité des personnages illustres de l’histoire de l’Écosse, y compris Marie 1re d’Écosse (née Marie Stuart) et Bonnie Prince Charlie.

La visite du monument, soumise à l’achat d’un billet, vous offrira un large aperçu de la vie historiquement menée en son sein. Dans une riche vitrine sont présentés les Joyaux de la Couronne d’Écosse, et vous pourrez aussi découvrir la Pierre du destin, utilisée lors des couronnements des monarques britanniques successifs.

Assurez-vous de rester assister au « One O’Clock Gun » (ou « canon de treize heures »), tiré tous les jourssauf le dimanche, depuis 1861.

2. Princes Street

L’un des premiers endroits qui vous sera donné à visiter lors de votre arrivée à Édimbourg est l’historique Princes Street. Cette large artère principale est le cœur de la ville depuis 1770, et aujourd’hui l’un des centres commerciaux de pleinair les plus populaires de la cité.

Vous trouverez le long de cette rue tous les grands magasins édimbourgeois, si une envie de shopping vous prend. C’est également un lieu qui émerveillera les amateurs d’histoire, accueillant dans ses environs nombre de monuments historiques.

Depuis Princes Street, vous pourrez profiter de magnifiques vues sur le château d’Édimbourg, visiter un certain nombre de galeries d’art, et admirer le Scott Monument — cela ravira les photographes !

Après le shopping et la promenade, faites une pause dans les jardins de Princes Street, qui disposent d’une admirable horloge florale, d’un beau monument aux morts, et surtout d’agréables pelouses verdoyantes, idéales pour un pique-nique.

3. Le Palais de Holyrood

Le palais de Holyrood est la résidence écossaise de la famille royale britannique, située non loin du château d’Édimbourg. Le palais fut bâti en 1678, et a abrité des générations de rois et de reines. Aujourd’hui, une grande partie de l’édifice historique a été préservée, afin de présenter à ses visiteurs un aperçu de la vie royale au 17e siècle.

Explorez les appartements de Marie Stuart, incluant la pièce où se déroula l’assassinat de son secrétaire par son époux, en 1566. Pour faire une halte artistique et goûter un peu au sens des grandes responsabilités, arrêtez-vous devant les appartements d’État, qui présentent de belles œuvres d’art, et sont encore utilisés aujourd’hui par la famille royale.

Terminez votre visite par une séance de détente au café du palais, où vous pourrez déguster un typique thé anglais, dans un cadre extravagant.

4. Camera Obscura (Chambre noire) et le Monde des illusions

Ouverte en 1835, Camera Obscura est la plus ancienne attraction touristique d’Édimbourg. Cette vieille tour accueille un musée se concentrant sur les illusions visuelles, mettant en vedette un certain nombre d’expériences et activités interactives que vous découvrirez avec plaisir.

Vous y trouverez notamment un labyrinthe de miroirs, une chambre d’Ames, qui semble se refermer sur vous, et un tunnel vortex, qui déséquilibre tous les visiteurs, même les plus agiles, et biensûr la Chambre noire, au sommet, système reflétant l’image de la ville à travers des miroirs réfléchissants disposés dans une salle obscure.

Grimpez sur le toit pour profiterd’un magnifique point de vue sur la ville ; vous y trouverez plusieurs longues-vues, afin d’apprécier plus précisément certains éléments de la cité.

Ce petit musée propose une occasion amusante et familiale de passer une bonne journée, de vous amuser à tromper votre cerveau, et de ressentir toutes sortes de sensations uniques.

5. Arthur’s Seat (« le Siège d’Arthur »)

Pour les amateurs de sorties en pleinair, Arthur’s Seat est une visite incontournable. Cette colline est en réalité un volcan endormi, et constitue l’un des points culminants d’Édimbourg. Gravissez ce mont jusqu’au sommet, et profitez d’une vue à couper le souffle sur la cité, et d’une belle touche de nature en plein cœur de la capitale écossaise.

Vous y découvrirez les ruines de l’ancienne colline fortifiée, datant pour la majorité de 600 apr. J.-C., même si certains vestiges des environs auraient été érigés en l’an 2 av. J.-C.

Dans la mythologie, Arthur’s Seat est considéré comme l’un des probables emplacements de Camelot, le légendaire château du roi Arthur. C’est un lieu historique, spectaculaire, et le point de départ idéal d’une grande randonnée vers les collines voisines, autour du parc de Holyrood.

6. Mary King’s Close et Old Town

Mary King’s Close, voie cheminant dans la vieille ville d’Édimbourg, était autrefois constituée de nombreuses petites ruelles sinueuses et étroites, appelées closes. Aujourd’hui, le quartier est un véritable dédale de passages souterrains et de ruelles, pour certaines partiellement effondrées depuis des siècles.

Réservez une visite guidée avec The Real Mary King’s pour découvrir l’histoire fascinante de cette rue autrefois animée de la capitale écossaise. Vous en apprendrez davantage sur la vie dans les closes, et aurez vent des rumeurs et légendes de maisons hantées, de meurtres sanglants, qui ont émergé après l’effondrement de la rue.

Cette close est bien conservée, de sorte que son histoire se ressent dans chaque centimètre carré de la rue. Les guides touristiques travaillent costumés, afin d’offrir aux visiteurs une véritable expérience immersive, et passionnante. C’est un excellent moyen de découvrir ce qu’était la vie dans le vieil Édimbourg.

7. Cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg

La cathédrale Saint-Gilles, ou High Kirk of Edinburg, est le principal édifice religieux d’Édimbourg, et un élément emblématique de la silhouette de la cité. Elle fut bâtie au 14siècle, et présente une architecture d’un style gothique assez particulier, que l’on observe couramment dans la capitale d’Écosse.

La cathédrale abrite un certain nombre de monuments commémoratifs rendant hommage à d’illustres Écossais, ainsi que de magnifiques vitraux. Elle possède toujours ses cloches d’origine, datant du 15siècle, ainsi que le Pilier royal, qui porte les armoiries et blasons médiévaux des anciens rois britanniques.

Assurez-vous de faire une halte à la chapelle du Chardon, qui commémore l’ordre du même nom, groupe de chevaliers qui protégeaient l’Écosse, au 17e siècle. La chapelle présente une architecture soignée, et arbore d’élégantes arcades.

La cathédrale Saint-Gilles est un bon point de repère dans la cité, et un lieu merveilleux pour en apprendre davantage sur l’histoire et la culture ancienne d’Édimbourg.

8. La Galerie nationale d’Écosse

La Scottish National Gallery est la galerie d’art nationale d’Écosse, ce qui fait d’elle un lieu incontournable pour tous les visiteurs d’Édimbourg. Le bâtiment a été ouvert au public en 1859, et arbore une belle architecture néoclassique, cadre idéal pour accueillir les riches collections de beaux-arts logées à l’intérieur.

Située au cœur de la ville, la Galerie nationale propose notamment aux visiteurs des œuvres de Van Dyck, Gainsborough et Rubens. L’un de ses points forts est sans nul doute la collection d’œuvres de maîtres écossais, représentant d’impressionnants paysages, des portraits et scènes de la vie quotidienne, réalisés par des artistes tels que Peter Graham, Sir David Wilkie, et Sir Henry Raeburn.

Installer-vous pour déguster une douce collation sucrée et siroter un thé au Scottish Café and Restaurant, qui offre un point de vue magnifique sur les jardins de Princes Street.

C’est le lieu idéal pour goûter une tranche de culture et d’art écossais !

9. Le Scott Monument

Le Scott Monument est situé près de Princes Street, et constitue un point de repère populaire à Édimbourg. Bâti dans un style gothique original, le monument fut construit en 1844, en hommage à l’auteur écossais Sir Walter Scott.

Il s’agit du plus grand monument du monde dédié à un écrivain, culminant à 61 mètres de haut. La tour est ornée de 68 statues représentant un certain nombre d’éminents auteurs écossais, des poètes et autres personnalités illustres, comme Marie Stuart (Mary Queen of Scots), Robert Burns et Lord Byron.

Gravissez les escaliers jusqu’au sommet de l’édifice pour découvrir une vue imprenable sur la ville et les jardins de Princes Street adjacents.

10. Le Jardin botanique royal (Edinburgh’s Royal Botanic Garden)

Le Jardin botanique royal d’Édimbourg fut créé en 1670, afin d’aider à l’étude scientifique des plantes médicinales. Aujourd’hui, il est utilisé pour la conservation et la recherche, en plus d’être une attraction touristique populaire.

Le complexe a acquis sa forme actuelle au cours du 19siècle, y compris le palmarium, achevé en 1858. Il s’agit du plus grand bâtiment du genre en Grande-Bretagne, encore de nos jours. Environ 275 000 plantes peuvent être observées dans le parc, réparties sur 70 hectares de magnifiques et verdoyants jardins paysagers. La diversité des espèces exposées fait de chaque parcelle une véritable merveille à découvrir.

Au cœur du parc, on trouve Inverleith House, un manoir du 18siècle, faisant aujourd’hui office de galerie d’art. Le musée propose une rotation constante d’expositions temporaires mettant à l’honneur l’art contemporain, et en particulier les auteurs écossais.

Le Jardin botanique royal d’Édimbourg est donc un charmant endroit où passer une journée ensoleillée, parmi les fleurs, les plantes et la culture.

11. Holyrood Abbey

Holyrood Abbey est une abbaye en ruine, construite en 1128. Le bâtiment fut plus tard utilisé partiellement comme résidence royale de la Couronne britannique, et comme siège du Parlement écossais du 13e au 15siècle.

Cet édifice religieux vit donc passer en son sein l’histoire écossaise, la politique, la culture, y compris la fin de la première guerre d’indépendance de l’Écosse, la naissance et le couronnement des rois.

Les vestiges montrent encore la majestueuse, impressionnante architecture d’origine, qui a inspiré de nombreux peintres et écrivains. Inscrivez-vous à une visite guidée pour en apprendre davantage sur l’histoire de l’abbaye et admirer un panorama admirable sur Arthur’s Seat, situé à proximité.

12. Château de Craigmillar

Le château de Craigmillat est l’un des châteaux les plus beaux et les mieux préservés d’Écosse, et constitue une visite incontournable. Le monument existe depuis le 15e siècle, et fut habité par plusieurs membres de la famille royale, y compris Marie Stuart.

À l’entrée de l’édifice, une paire d’ifs se dressent, au même endroit depuis des siècles, ayant jadis fourni du bois pour fabriquer des armes. Explorez la fabuleuse architecture en pierres du château, ses vastes salles et salons. Grimpez au sommet de la tour principale pour admirer des vues spectaculaires sur Édimbourg, ainsi que sur la chambre de Marie Stuart, où vivait autrefois la reine d’Écosse.

Le château de Craigmillar est l’endroit idéal pour découvrir l’histoire et la culture écossaise, et profiter d’une belle journée dans un cadre magnifique.

13. Le Cœur du Midlothian (The Heart of Midlothian)

En plein centre-ville, recherchez le cœurdu Midlothian pour avoir un aperçu historique unique de l’histoire écossaise. Incrusté dans la chaussée du Royal Mile, il est constitué de blocs de granit colorés formant un cœur etune croix.

Ce monument étrange marque la position du « cœur » de la ville au 15siècle, où se situait l’Old Tolbooth. Ce bâtiment, démoli en 1817, n’existe plus, mais était autrefois le siège des dirigeants de la ville, et a également servi de prison et de lieu d’exécution.

Cela a fait émerger une coutume locale, consistant à cracher au milieu du cœur. À l’origine, cet acte était considéré comme une marque de mépris pour la prison qui prenait place sur le lieu ; aujourd’hui, il semblerait que cela porte chance. Le cœur de Midlothian passe facilement inaperçu si vous ne faites pas attention, mais les crachats des habitants devraient vous indiquer sa position !

 

 

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close