que-visiter-rome-faire-voir-monument

Les 10 sites incontournables de Rome

Vous visitez Rome le temps d’un week-end ou plus ? Dans cet article, j’ai rassemblé pour vous les meilleures activités que vous devez faire et les choses à voir absolument lors de votre visite à Rome : musées, quartiers, sites touristiques, attractions, monuments, restaurants et bien d’autres encore…

Monuments antiques, églises, ruines restaurées célèbrent la longue histoire de la Cité Éternelle, et offrent à ses visiteurs un magnifique aperçu de la vie urbaine à l’époque du Grand Empire Romain.

Voici les 10 attractions essentielles que nous avons retenues pour vous, afin de faire de votre visite une expérience inoubliable.

Le Colisée (« Colosseum »)

visiter-colisee-rome-monument
Visitez le Colisée à Rome – Flickr

Le Colisée témoigne des exceptionnelles compétences architecturales du peuple de la Rome Antique, et offre un aperçu culturel de l’époque, qui célébrait avec ferveur les jeux de gladiateurs dans cette monumentale arène, bâtie pour le spectacle. Le premier combat sanglant prit place en 82 ap. J.-C.,  et fut le point de départ d’une tradition de batailles entre hommes, mais aussi entre hommes et bêtes, au cœur des tribunes publiques, accueillant des foules allant jusqu’à 50 000 spectateurs.

À l’extérieur du bâtiment, saisissez l’occasion de vous faire photographier sous l’Arc de Constantin, construit en 315 pour commémorer sa victoire sur Maxence lors de la Bataille du pont Milvius.

Afin d’éviter les longues files d’attente, vous pouvez acheter vos billets à l’avance – ils sont valables pendant deux jours consécutifs, et comprennent aussi l’entrée au Forum, ainsi qu’au Mont Palatin.

Le Forum Romain (« Forum Magnum »)

Dans la Rome Antique, le Forum était le centre névralgique de la vie urbaine, accueillant festivals, célébrations, funérailles, rituels religieux. La ville s’est développée autour de cette zone herbeuse, où s’étalaient des marais jusqu’au 7e siècle av. J.-C. La région a ensuite perdu son faste, tombant en ruine autour du 8e siècle ; elle est restée dans cet état jusqu’aux excavations du début des années 1900.

Aujourd’hui, vous pouvez au choix vous munir d’un plan, pour une visite en autonomie des nombreuses structures et arches antiques dispersées dans toute la zone, ou bien rejoindre d’autres touristes pour une visite guidée, présentant une histoire détaillée du secteur.

Montez ensuite au sommet du Mont Palatin, pour profiter d’une vue imprenable sur la Cité Éternelle.

Le Panthéon

Ce temple romain, dédié à l’ensemble des divinités de la religion antique, est dans un remarquable état de préservation, d’autant plus impressionnant qu’il fut édifié à l’origine en 27 av. J.-C., puis reconstruit au 2e siècle, sous le règne d’Hadrien, à la suite d’un incendie. Un autel chrétien y fut ajouté plus tardivement, après l’abandon de la religion païenne, faisant aujourd’hui du Panthéon la basilique Sainte-Marie aux martyrs.

À la fin de la Renaissance, le Panthéon a acquis un nouveau rôle, devenant la sépulture pour les plus grands artistes et l’élite de la ville, par exemple le peintre Raphaël, et les anciens rois d’Italie.

L’architecture du Panthéon a inspiré d’autres monuments dans le monde entier, avec les hautes colonnes pointant vers le ciel, ses vastes intérieurs et son impressionnante rotonde, que le soleil traverse par l’oculus, ouverture d’environ huit mètres situé au centre du dôme.

Le Vatican

Bien qu’elle prenne place en plein Rome, La Cité du Vatican est un état indépendant depuis 1929, ayant son propre drapeau, sa propre monnaie, ses propres timbres. Il bénéficie même de sa propre armée, la Garde Suisse Pontificale, chargée de protéger l’État, le Pape qui y réside, les 800 citoyens qui y vivent à plein temps, ainsi que ses visiteurs.

Le premier site remarquable est bienentendu la célèbre place Saint-Pierre, conçue par le Bernin à la fin du 17e siècle. À partir du moment où votre tenue est correcte (pas d’épaules nues, de shorts, de jupes au-dessus du genou), vous pourrez pénétrer dans la basilique Saint-Pierre, et admirer la Pietà de Michel-Ange, une sculpture d’une beauté et d’une tristesse sans nom. Poursuivez jusqu’aux toits, où vous découvrirez une vue à couper le souffle sur la grande place et la ville.

Vous pourrez aussi découvrir les musées du Vatican, qui possèdent de véritables chefs-d’œuvre italiens, dont le plafond peint par Michel-Ange de la chapelle Sixtine.

Piazza Navona

Rome est célèbre pour ses élégantes et charmantes places, bordées de restaurants et de cafés de pleinair. La plus belle d’entre elles est probablement la Piazza Navona, autrefois lieu de manifestations sportives, qui se tenaient au Stade de Domitien en l’an 89.

La place contient 3 grandes fontaines, dont la plus grande et admirable est la Fontaine des Quatre-Fleuves, bâtie par Bernin sur commande du pape Innocent X au 17e siècle. Ellearbore des statues illustrantquatre fleuves, un par continent : le Danube (Europe), le Gange (Asie), le Nil (Afrique), le Rio de la Plata (Amérique).

Fontaine de Trevi

Selon la tradition séculaire des voyageurs, jeter une pièce de monnaie dans la majestueuse fontaine du Trevi serait porteur de chance, bienentendu en amour, mais surtout assurerait au lanceur un retour à Rome, où il retrouverait sa pièce, au fond de l’eau. Le lancer doit s’effectuer d’une façon bien précise, du bras droit, tournant le dos à la fontaine, avant de quitter la ville. Même si vous n’êtes pas superstitieux, n’ayez aucun scrupule à vous entrainer à ce lancer de pièces : l’argent collecté (près de 2000 euros par jour !) est récolté et utilisé en soutien aux programmes alimentaires à destination des pauvres de la ville.

Une fois que vous estimez maîtriser cet art, et que vous pensez avoir obtenu l’accomplissement de vos souhaits, prenez le temps d’explorer ce chef-d’œuvre baroque, représentant le dieu Neptune, guidant un char en forme de coquillage, dirigé par une armée d’hippocampes.

Galerie Borghèse

La Galerie Borghèse est aussi admirable à l’extérieur qu’à l’intérieur, jouissant d’un emplacement privilégié, nichée dans les vastes jardins de la Villa Borghèse.

Dans le musée, vous découvrirez des sculptures du Bernin, notamment Apollon et Daphné, et David, sa relecture du mythe biblique relatant le combat opposant David au géant Goliath. L’impressionnante collection du musée comprend également d’autres œuvres de maîtres : Le Corrège, Raphaël, Rubens, Le Caravage.

Votre plus grand défi sera de parvenir à vous munir d’un billet d’entrée. En effet, le musée n’accueille que 360 visiteurs toutes les deux heures, nous vous conseillons donc d’acheter votre place à l’avance.

La Crypte des Capucins

Alors que certains visiteurs peuvent trouver quelque peu morbide l’exposition des os et crânes qui orne ses murs, la crypte des Capucins, située sous Notre-Dame de la Conception des Capucins, célèbre la vie de cet ordre religieux.

Les frères ont exposé les squelettes de leurs défunts, décorant les lieux de leurs poses étranges présentant divers motifs ornementaux. Disposés selon différentes mises en scène, les ossements illustrent un curieux art religieux dans l’ensemble du site. Ils sont parfois regroupés par thèmes, par exemple dans la Crypte des Crânes, ou encore la Crypte de la Résurrection.

Ces créations vous conteront l’histoire de la vie, de la mort, du retour à la vie, et vous montreront une interprétation unique des enseignements de l’Église sur le Bien, le Mal, l’Éternité.

Le Château Saint-Ange

Cette forteresse, sur les rives du Tibre, a été à l’origine édifiée par l’empereur Hadrien, afin de faire office de mausolée pour sa propre famille. Ses cendres y furent ainsi déposées en 139, et le lieu fut la sépulture de ses successeurs, jusqu’à Caracalla.

Au cours des siècles, ce château finit par dépasser largement son objectif initial. Il a servi de forteresse militaire en 401, devint par la suite une résidence papale, et même une prison ! C’est aujourd’hui un musée, dont vous pourrez visiter les divers appartements, et où vous admirerez la statue de l’Archange Michel, qui s’envole majestueusement au-dessus de la terrasse.

La Place d’Espagne

La place d’Espagne accueilleprobablementl’un des plus longs et des plus larges escaliers d’Europe. Ce n’est cependant pas ce qui attire les visiteurs en ce populaire lieu touristique. En effet, une étonnante fontaine, créée par Barcaccia, bouillonne aux pieds des marches, tandis que l’église de la Trinité-des-Monts s’élève dignement au-dessus de la foule, tout en haut des monumentales marches.

Le meilleur emplacement pour profiter de l’endroit se situe probablement à mi-chemin entre la fontaine et l’église : asseyez-vous au milieu de l’escalier et admirez l’effervescence de la ville. Vous verrez les gens se presser dans les boutiques haut de gamme des environs, l’activité des boutiques de créateurs et les nombreux restaurants installés dans ce secteur vivant et dynamique de la Cité Éternelle.

J’espère que cette liste de mes endroits préférés vous donnera quelques idées si vous ne savez pas quoi faire ou voir à Rome. Si vous avez d’autres suggestions de monuments à visiter ou d’itinéraire à faire n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 comments

Close