ou-loger-athenes-dormir-quartier

Où séjourner à Athènes : Les 8 meilleurs quartiers pour se loger

Si vous souhaitez séjourner à Athènes, vous avez le choix entre plusieurs types de logement pour dormir : hôtels, appartements en location, auberges de jeunesse, airbnb etc..Le plus important étant de savoir dans quel quartier loger en fonction de votre budget de de vos attentes.

Suivez le guide, j’ai listé et détaillé pour vous les meilleurs quartiers à Athènes ainsi que les meilleurs logements.

Athènes est une ville qui a été construite, détruite, conquise, puis reconstruite à nouveau au fil des siècles et des millénaires. Les vainqueurs qui ont successivement envahi la ville l’ont façonnée à leur image avant que d’autres détruisent ces constructions pour reconstruire une nouvelle fois.

Ce flux et reflux de construction laissant place aux ruines et ainsi de suite a fait de la ville ce qu’elle est aujourd’hui, un incroyable patchwork de bâtiments de différentes cultures et époques. C’est une ville qu’il faut absolument avoir visitée au moins une fois dans sa vie.

Une nouvelle culture part aujourd’hui à la conquête d’Athènes, mais cette fois pacifiquement. Vous y trouverez une infinité de graffitis et autres peintures murales anticapitalistes dans les rues à l’ombre d’imposants bâtiments antiques. Cette culture est très visible dans la ville, mais les sites antiques et l’histoire de la ville restent intacts.

Les plus beaux quartiers d’Athènes

Célébrez l’histoire immémorielle de la Grèce le jour et faites la fête toute la nuit. Promenez-vous le long des quais pour admirer les yachts et autres bateaux de luxe, puis laissez-vous tenter par un concert punk rock dans le quartier anarchiste. Athènes est une ville d’extrêmes, et ses quartiers reflètent ce double visage. Choisissez le bon quartier pour dormir dans la Cité de la Couronne Violette.

Les quartiers touristiques d’Athènes : Monastiraki & Psiri

ou-dormir-athenes-quartier
Source : Flickr

Vous cherchez un quartier touristique pour dormir à Athènes ? Les quartiers de Monastiraki et de Psiri sont situés l’un à côté de l’autre au cœur d’Athènes. Ces deux secteurs vous offrent des expériences exceptionnelles avec certains des sites parmi les plus prisés de Grèce où vous aurez notamment une vue imprenable sur l’Acropole.

Vous pourrez y admirer La stoa d’Attale, l’Agora antique et les ruines de la bibliothèque d’Hadrien à Monastiraki. Ce secteur plutôt animé attire des visiteurs du monde entier, les rues sont donc bordées de cafés, de restaurants et bien sûr de boutiques de souvenirs. Mais vous trouverez aussi des objets plus authentiques si vous vous rendez au célèbre marché aux puces de Monastiraki.

Psiri, situé au nord de Monastiraki, est un quartier bien connu des fêtards pour sa vie nocturne. Rendez-vous sur la place animée d’Iroon pour boire un verre dans l’une des nombreuses tavernes, salles de concerts et discothèques installés tout autour.

Vous trouverez des souvenirs vraiment décalés dans des magasins couverts de graffitis disséminés dans le véritable labyrinthe formés par les bars. Ce petit bout d’Athènes est connu pour ne jamais dormir.

Le quartier ancien pour se loger à Athènes : Pláka

Pláka est le quartier le plus ancien pour se loger à Athènes. Vous le trouverez juste au pied de l’Acropole, le quartier s’étend jusqu’à Syntagma. Deux artères piétonnières principales délimitent la zone du Plaka–Kydathineon et Adrianou– et l’intersection des deux est généralement considérée comme le centre de ce quartier riche en histoire.

Toutes les rues du secteur sont pavées et la plupart de celles de la partie la plus ancienne sont totalement interdites aux voitures. Vous devrez cependant rester attentif lors de vos pérégrinations dans les ruelles, car les scooters et camions de livraison y sont toutefois autorisés. Les magnifiques chaussées sont bordées de restaurants, de cafés et de boutiques.

Pláka est particulièrement prisé par les touristes, vous y trouverez donc beaucoup de restaurants et de magasins exclusivement destinés aux étrangers.

Vous devrez vous enfoncer un peu plus profondément dans le quartier pour trouver une ambiance plus authentique et rester attentif pour éviter les babioles et autres attrape-touristes qui inondent les présentoirs des magasins. Mais si vous trouvez les bons commerces, vous pourrez déguster de vrais plats traditionnels, acheter des bijoux faits à la main et des souvenirs incroyablement inventifs.

Le quartier huppé : Kolonaki

ou-dormir-quartier-athenes-residentiel

Le quartier Kolonaki, « petite colonne », porte le nom de celle qui se trouve place Kolonakíou, déjà là avant même qu’une seule habitation ne soit construite dans les environs. C’est aujourd’hui la zone la plus chère de la cité d’Athéna. Ce quartier est tout simplement magnifique, notamment grâce à sa situation exceptionnelle sur le versant sud du mont Lycabette.

Promenez-vous dans ce quartier haut de gamme et vous ne manquerez pas de remarquer pourquoi il est réservé aux riches. Que ce soit avec une Rolex au poignet d’un homme assis à la terrasse d’un café ou avec le fameux logo de Louis Vuitton sur le sac à main d’une femme qui se promène, Kolonaki ne vous laissera pas oublier son opulence. Inutile de vous dire que c’est à Kolonaki que vous pourrez faire du shopping dans des boutiques de luxe.

En plus de ces commerces réservés à une certaine clientèle, vous pourrez visiter de fabuleux musées à Kolonaki. Comme le musée Benaki, une demeure néoclassique incroyablement bien préservée qui possède une fantastique collection d’œuvres d’art situé à quelques pas d’une autre belle collection, celle du Le musée d’art cycladique, aussi appelé musée d’art Goulandri.

Le quartier historique d’Athènes : Syntagma

En 1843, un soulèvement populaire a secoué toute la Grèce. Le peuple, avec l’armée à ses côtés, a exigé que le premier roi de Grèce signe une constitution.

La place Syntagma, également connue sous le nom place de la Constitution tient son nom du document historique fondateur du régime actuel du pays. La place constitue une partie importante de l’histoire politique de la Grèce et vous pourrez même peut-être assister à des manifestations ou à des marches lors de votre séjour.

Le bâtiment du Parlement est situé près de la place qui est bordée de cafés. La zone fourmille de monde et il s’en dégage une véritable énergie presque palpable. C’est un endroit incroyable pour regarder les gens passer, assis en terrasse, avec un café pour profiter du beau temps. Mais le quartier représente bien plus qu’un simple repère historique et politique.

Vous pourrez y visiter deux musées historiques, le musée numismatique et le musée historique national qui méritent vraiment le détour si vous voulez voir des objets antiques exceptionnels.

La rue piétonne Valaoritou vous emmènera directement sur la place et les cafés chics et restaurants authentiques y abondent. La place très tendance de Karytsi est le centre de la vie nocturne du secteur.

Ou dormir à Athènes ? Le quartier Koukaki

quartier-koukaki-athene-logement
Trouvez un logement dans le quartier de Koukaki – Source : Flickr

Vous ne savez pas ou dormir à Athènes ? Si vous voulez détourner les yeux de l’Acropole toute proche et rester à l’écart de la zone touristique du Pláka, vous pouvez entrer dans le quartier de Koukaki. Vous vivrez une expérience indéniablement locale dans cette partie d’Athènes souvent négligée.

Koukaki est presque endormi, surtout comparé à Pláka son voisin, mais vous y découvrirez une atmosphère de village urbain chaleureux et accueillant. Les restaurants et les cafés sont moins fréquentés, mais servent des plats grecs plus traditionnels. Si vous êtes à la recherche d’un café tranquille et que vous voulez soutenir le travail des artistes locaux, passez au TriiArk Hub.

Promenez-vous sur les trottoirs de la rue piétonne Georgaki Olympiou qui part de la place Koukaki. Vous profiterez de l’ombre bienfaisante des orangers tout en regardant les vitrines des magasins, des cafés et des restaurants.

Rendez-vous ensuite au magnifique musée national d’art contemporain et au musée des bijoux Ilias Lalaounis pour terminer votre journée décontractée à Koukaki.

Le quartier street-art : Exarchia

Exarchia est la partie la plus sulfureuse de la cité berceau de la civilisation. Vous flânerez dans les rues dont les murs sont littéralement couverts de graffitis aux messages politiques.

Les boutiques vendent des livres anarchistes, des disques vinyle rares et des guitares originales et résolument punk. C’est évidemment là que vous devez vous rendre si vous voulez assister à un concert de musique live alternative tout en sirotant une bonne bière.

Mais l’image alternative de ce quartier passe aussi par la cuisine. Vous trouverez une multitude de restaurants végétariens et végétaliens dans le quartier le plus rock d’Athènes.

La population d’Exarchia est vraiment jeune, et leur énergie juvénile déborde parfois et cause quelques heurts avec les autorités locales. En vous promenant à Exarchia, vous pouvez vous retrouver au milieu d’une marche anticapitaliste sans le vouloir.

Le Département d’État américain a même émis un avertissement pour prévenir ses ressortissants qui souhaiteraient se rendre dans le quartier, mais cet événement est intervenu au moment d’un incident politique.

Le secteur ne connaît pas de problèmes de sécurité et le Musée archéologique national d’Athènes mérite vraiment une visite tout comme le Vox, le plus vieux théâtre de la ville. Vous pouvez aussi aller marcher sur la colline Strefi pour profiter d’une vue impressionnante sur la ville.

Trouvez un logement à Athènes dans le quartier Glyfada

athenes-glyfada-ou-se-loger
Logez-vous dans le quartier de Glyfada

Glyfada est une banlieue sud-ouest d’Athènes qui s’étend de la montagne Hymettus au golfe Saronique. C’est un secteur assez opulent, ce qui lui a valu le surnom de Hellenic Hamptons (référence aux Hamptons sur Long Island). Les bords de mer du quartier sont le cœur de la Riviera d’Athènes.

La plage d’Asteras Glyfadas est le joyau de la couronne de Glyfada. Vous pourrez vous y baigner dans des eaux cristallines, vous prélasser sur du sable fin et profiter de nombreux équipements sur cette plage emblématique.

N’oubliez pas de passer par Archelon, une association grecque à but non lucratif qui s’investit dans la protection des tortues marines. Vous pourrez observer les tortues de mer blessées ou malades qui sont soignées avant d’être relâchées dans la nature.

Après une journée à la plage, dirigez-vous vers le planétarium numérique de Glyfada. Vous pourrez y voir des images époustouflantes de l’univers, ou partir explorer l’art moderne à la galerie Blender. Bien sûr, ce quartier regorge aussi de nombreux restaurants authentiques où vous pourrez déguster des fruits de mer frais.

Ou se loger à Athènes ? Le quartier du Pirée

Vous ne savez pas ou vous loger à Athènes ? Le Pirée est situé au sud d’Athènes, ouverture sur le golfe, c’est l’un des plus grands ports d’Europe. De nombreux voyageurs arrivent à Athènes en passant par Le Pirée lorsqu’ils débarquent des bateaux de croisière.

Vous devrez également traverser Le Pirée si vous devez prendre un bateau en vue d’une excursion sur l’une des innombrables îles grecques. Et la ville portuaire est juste à quelques minutes de métro du cœur d’Athènes.

Mais Le Pirée est aussi une destination en soi. Prenez un café en bord de mer pour vous extasier devant les yachts de luxe amarrés dans le port de Zea, également connu sous le nom de Pasalimani.

Le quartier de Castella, situé au sommet d’une colline, vaut vraiment le détour notamment pour ses sublimes maisons néoclassiques, l’église du prophète Elias et le théâtre en plein air Veakeio.

La culture est également très présente dans le quartier du Pirée. Prenez une place pour assister à un spectacle au théâtre municipal historique, visitez le musée maritime hellénique ou l’une des nombreuses églises orthodoxes grecques de la ville.

Le Pirée est une véritable passerelle entre les îles grecques et Athènes, mais c’est aussi un magnifique endroit à visiter.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *