quartier-dormir-se-loger-rome

Ou dormir à Rome ? Les meilleurs quartiers pour se loger

Si vous souhaitez séjourner à Rome, vous avez le choix entre plusieurs types de logement pour dormir : hôtels, appartements en location, auberges de jeunesse, airbnb etc..Le plus important étant de savoir dans quel quartier loger en fonction de votre budget de de vos attentes.

Suivez le guide, j’ai listé et détaillé pour vous les meilleurs quartiers à Rome ainsi que les meilleurs logements.

Choisir son logement à Rome peut être un véritable casse-tête lors de la préparation de votre visite de la Cité Éternelle. En effet, si la ville est divisée en municipi (équivalents romains des arrondissements parisiens), le centre historique (correspondant peu ou prou au « Municipio 1 ») est découpé en 22 rioni.

Le choix de l’un ou l’autre des municipi ou rioni influencera le prix, mais aussi l’ambiance de votre séjour. Au moment de réserver votre hébergement, il vous sera donc utile de connaître les caractéristiques de chacun d’eux.

Du quartier branché du Trastevere au charmant quartier juif, il y en aura pour toutes les affinités, et toutes les bourses. Même si chacun goûtera à sa façon l’atmosphère de chaque secteur de Rome, nous vous proposons ici un descriptif des principaux quartiers de la capitale italienne, afin de vous aider à faire votre choix.

Vous ne savez pas ou dormir ? Alors jetons sans attendre un coup d’œil aux meilleurs quartiers pour vous loger lors de votre visite à Rome.

Ou se loger à Rome ? Le Centre historique (Centro Storico, ou Municipio 1)

ou-dormir-rome-quartier-historique
Quartier historique pour séjourner à Rome – Flickr

Vous ne savez pas ou loger à Rome ? Le Centre Storico est le centre-ville historique de Rome. Bien que ses frontières véritables soient sujettes à interprétation, je considère ici qu’il s’agit de l’ensemble de la zone englobant la Piazza Navona, le Panthéon et la fontaine de Trevi.  J’ai choisis de ne pas y inclure les environs de la Place d’Espagne (quartier du Trident), qui pourtant appartiennent officiellement au centre, mais contrastent avec lui par son style architectural huppé, ainsi que son prix.

Cet hypercentre pittoresque abrite la plupart des principaux sites historiques, que les visiteurs découvrant la ville pour la première fois sont avides de découvrir.

Il s’agit donc aussi d’un des quartiers pour se loger les plus fréquentés et les plus touristiques de Rome, ce qui influe naturellement sur son prix. Il est cependant ardu de concurrencer le confort que représente le fait de sortir de son hôtel et de se retrouver directement au beau milieu de la ville.

Le Municipio 1 est donc l’endroit où dormir si vous ne disposez que de peu de temps pour visiter Rome, tout en voulant découvrir ses principaux sites touristiques.

Ai-je d’ailleurs mentionné à quel point la fontaine de Trevi resplendit de beauté la nuit venue ? Repu par votre délicieux dîner, et plus en forme que jamais, profitez de la Plazza Navona, du Panthéon, et de la place d’Espagne le long de votre balade au clair de lune.

En suivant l’un des guides locaux, cette visite se terminera par une délicieuse glace gelato, dont la douceur participera sans doute à la chaleur de l’accueil que vous réservera la capitale italienne.

Quartier pour se loger à Rome à choisir si : votre séjour romain rêvé prend place sur une ligne droite menant de votre hôtel au cœur de la Piazza Navona ; si vous voulez circuler principalement à pied ; si les tarifs élevés des hébergements et restaurants ne sont pas pour vous rédhibitoires.

Ou dormir à Rome ? Le quartier luxueux du Trident et la Via Veneto

trident-quartier-logement-rome
Quartier du Trident à Rome – Flickr

Vous cherchez un bon quartier où dormir à Rome ? Bien qu’il soit d’un point de vue pratique compris dans le centre-ville historique de Rome, le quartier du Trident se distingue par son élégance et son aspect luxueux, faisant de lui l’un des quartiers les plus huppés de la Cité Éternelle.

Largement pourvu de boutiques de créateurs de mode, d’hôtels 4 ou 5 étoiles, il abrite aussi la majestueuse place d’Espagne et ses monumentaux escaliers, l’église de la Trinité-des-Monts et la Villa Médicis.

À proximité, la Via Veneto est un autre secteur fastueux de Rome. C’était dans les années 1950 et 1960 un haut lieu du showbiz italien, fréquenté par de nombreuses célébrités, des politiciens aux vedettes de cinéma, accompagnés de leurs traditionnels paparazzis et hordes de fans.

Il a largement perdu son attrait depuis lors, et vous y croiserez davantage d’hommes d’affaires et de cameramen, même si vous pourrez découvrir avec plaisir les élégants restaurants et palaces qui parsèment le quartier.

Quartier à Rome à choisir si : vous voulez résider dans un quartier central et huppé ; l‘argent n’est pour vous pas un problème ; vous prévoyez de faire du shopping d’articles très haut de gamme ; vous rêvez de croiser des VIP locaux pendant vos vacances ; vous recherchez un hôtel très haut de gamme.

Le quartier juif pour se loger à Rome : Ghettojuif

place-campo-de-fiori-quartier-dormir-rome
Place Campo-de-Fiori – Flickr

Bien que le quartier juif ait été à l’origine créé pour y rassembler toute cette communauté, dans une ambiance de restrictions religieuses et économiques impulsées par le pape Paul IV, il est aujourd’hui un admirable témoignage de l’histoire et de l’influence de la plus ancienne communauté juive d’Europe.

Niché dans le cœur de la ville, non loin du centre historique, le vieux ghetto est un quartier charmant, vivant tout en restant fidèle à ses racines anciennes.

Avec ses rues tortueuses, une atmosphère désuète de vieille ville, le Ghetto juif s’étend de la Piazza Venezia aux rives du Tibre. En son sein, vous découvrirez le grand marché du Campo de’ Fiori (champ de foire), la Piazza Farnese, et des vestiges de l’antiquité, comme le Théâtre de Marcellus, surnommé le « Colisée juif ».

Assurez-vous de visiter la Grande Synagogue et la Boccadella Verità,ou Bouche de la Vérité. On dit que cette bouche de pierre mordra la main de quiconque n’ose pas dire la vérité.

Quartier à Rome à choisir si : vous voulez loger en centre-ville ; vous voulez découvrir l’histoire et l’atmosphère de la Piazza Navona, mais préférez éviter les foules ; vous appréciez les bons repas* ; vous voulez vivre une expérience romaine authentique.

*Le vieux Ghetto juif est l’un des joyaux culinaires de l’Europe, l’endroit idéal où séjourner à Rome pour les séjours gastronomiques.  

Autour de la gare de Rome-Termini et Esquilin pour trouver un logement pas cher

Le principal avantage au fait d’opter pour les environs de la gare Termini est leur importante offre d’hôtels et hébergements bon marché. En effet, avec son abondante offre d’hôtels low-cost et autres B&B, c’est l’endroit idéal où résider à Rome pour les voyageurs à petit budget qu’un court trajet en métro vers le centre-ville ne rebute pas.

Le secteur n’est pas particulièrement beau, et est assez mal pourvu en matière d’attractions touristiques, mais le quartier est relativement calme, peu coûteux, tout en restant sûr. C’est aussi l’endroit où séjourner à Rome si vous avez besoin de vous déplacer rapidement et/ou souvent, que ce soit en train ou en métro.

Quartier cosmopolite par excellence de la cité, Esquilino s’étend tout autour de la gare Termini. Ici, vous trouverez des vendeurs de rue, des magasins d’alimentation du monde entier, et le grand marché chinois d’Esqualino, dont l’ambiance n’a rien à envier à Chinatown.

Quartier à Rome à choisir si : vous cherchez un hébergement fiable et bon marché ;cela ne vous gêne pas de dormir hors du centre-ville ; vous logez à Rome, mais attendez une correspondance ferroviaire tôt le matin ; vous n’aimez pas sortir tard le soir ; vous voulez être proche des sites touristiques de Monti tout en profitant d’un tarif avantageux.

Choisissez un logement dans le quartier sympa Monti 

monti-quartier-hebergement-rome
Trouvez un logement dans le charmant quartier de Monti

Plus ancien rione de la cité, Monti était le « quartier chaud » de la Rome antique. C’est aujourd’hui tout le contraire : c’est un charmant petit quartier, bien que situé non loin de la sortie, légèrement sordide, de la gare Termini.

Vous y trouverez nombre de petites trattorias (restaurants) traditionnelles, et de boutiques de prêt-à-porter haut de gamme. À proximité, vous découvrirez la basilique de Sainte-Marie-Majeure (l’un des plus impressionnants édifices religieux romains*), le Musée National de Rome, le parc Colle Oppio et, sur la même colline, l’opulente Domus Auréa, ou Maison dorée, palais impérial construit par l’empereur Néron.

Hébergement à choisir si  : l’histoire de la Rome antique vous passionne ; vous voulez acquérir vêtements, chaussures, sacs à main italiens dans des enseignes indépendantes ; vous ne raffolez pas de l’animation urbaine et y préférez le calme ; vous prévoyez de parcourir la Voie Appienne (ou Via Appia) ; vous cherchez une vie nocturne, mais plutôt paisible ; les atmosphères conviviales, presque villageoises, vous attirent.

* Si vous souhaitez visiter les édifices religieux parmi les plus impressionnants d’Europe, n’hésitez pas à faire appel à un guide local, ainsi qu’un transport privé, confort absolu pour tout pèlerin ou amateur d’art !

Le quartier Celio

Juste au sud-ouest de Monti s’étend le quartier résidentiel de Celio, au cœur duquel s’érige le Colisée. La zone qui l’entoure, avec l’Arche de Constantin, fourmille de touristes et de badauds pendant la journée, mais offre la nuit venue l’une des vues les plus impressionnantes de l’amphithéâtre antique. Le faible nombre d’hôtels installés dans les quartiers  de Monti et de Celio accentue l’atmosphère exclusive qui y règne.

Bien que le Colisée, le Forum Romain, le CircusMaximus et la colline Palatine dominent le quartier, n’oubliez pas de visiter également la basilique Saint-Jean-de-Latran, cathédrale « officielle » de la ville de Rome.

N’hésitez pas à faire appel à un guide local, qui vous accompagnera au cœur de la Rome antique !

Hébergement à choisir si : vous recherchez une expérience de Rome plus tranquille et périphérique ; vous connaissez déjà les sites historiques du centre-ville et souhaitez visiter le Colisée et le Forum Romain ; la proximité du Vatican n’est pas une de vos exigences ; les ruines romaines vous fascinent.

Un des plus beaux quartier pour dormir à Rome : l’Aventin

thermes_de_caracalla_ou-loger-a-rome
Thermes de Caracalla – Flickr

Vous cherchez un beau quartier tranquille  pour dormir à Rome ? Découvrez l’Aventin. En raison de leur proximité et de leurs ressemblances, il peut parfois être difficile de distinguer la fin de Celio et le début de l’Aventin, et donc d’établir une frontière stricte entre ces deux quartiers.

L’Aventin est cependant un peu plus éloigné des « grands » sites (comptez au moins 15 minutes à pied), ce qui, avec sa taille, explique le peu d’hôtels y étant établis, mais les espaces verts et autres joyaux qui y sont dissimulés en font l’un des plus beaux quartiers de Rome.

Visitez les thermes de Caracalla, la grande Roseraie, et la célèbre place des Chevaliers de Malte. Sur cette dernière, ayez l’audace de vous diriger vers la porte du n°4, siège du Prieuré de Malte, devant laquelle s’étend toujours une curieuse file d’attente. Mêlez-vous-y, et une fois votre tour venu, collez votre œil au trou de la serrure, vous découvrirez alors une époustouflante vue de la coupole de la basilique Saint-Pierre se découpant sur l’horizon.

L’Aventin abrite aussi quelques-unes des plus belles maisons de Rome ; ainsi, si vous êtes un passionné d’architecture et d’immobilier, et que la vie des élites romaines vous intéresse, c’est un lieu qui vous satisfera tout à fait.

Quartier à Rome à choisir si : vous cherchez un lieu encore plus calme que le quartier de Celio pour domir à Rome ; vous aimez sortir des sentiers battus ; vous voulez échapper aux hordes de touristes ; la vie nocturne ne vous intéresse pas ; le romantisme romain vous attire, et vous espérez un magnifique mariage dans la minuscule église Santa Maria in Tempulo, à proximité ; vous rêvez d’un footing le long de la voie bordée d’arbres des thermes de Caracalla ; ça ne vous dérange pas d’être un peu éloigné de l’animation de la ville.

Le quartier authentique de Rome :  Testaccio 

Testaccio, situé en périphérie de la ville, est un quartier plus moderne, plus typiquement urbain, et sans aucun doute le plus vivant des rioni de Rome. Avec sa vie nocturne très animée, c’est aussi l’un des secteurs les moins touristiques de la cité.

Le quartier fut érigé sur une colline créée par une accumulation des déchets des Romains, à l’emplacement d’une ancienne décharge. C’est aujourd’hui l’un des meilleurs et des plus authentiques aperçus de la vie réelle et quotidienne de Rome.

Ce rione, malgré son éloignement, est également relié aux principaux sites touristiques, en métro ou en bus.  En effet, avec des lignes de bus à passages fréquents et desservi par le métro, Testaccio est directement relié au Centro Storico, au Colisée ou au quartier Trastevere en à peine 5 à 15 minutes de trajet, en fonction de votre destination et de l’affluence. C’est donc un lieu de villégiature adapté aux visiteurs avides à la fois de visites typiquement touristiques, mais voulant aussi découvrir la vie nocturne authentique de Rome, à son plus haut niveau.

À choisir si : vous recherchez une vision authentique de Rome, à l’écart des touristes ; vous voulez loger dans un quartier plutôt moderne ; vous souhaitez vous loger à Rome en dehors du centre-ville, tout en restant dans une zone sûre ; vous voulez économiser de l’argent tout en ayant un logement de qualité ; les transports en commun ne vous rebutent pas.

Ou loger à Rome ? Choisissez le quartier populaire Trastevere

trastevere-ou-loger-rome-quartier
Place Trastevere – Flickr

De l’autre côté du Tibre prend place le quartier du Trastevere, qui tire juste son nom de sa situation par rapport au centre-ville, « sur l’autre rive », Tevere étant le nom italien du fleuve.

C’est l’un des rioni les plus populaires et les plus visités de Rome : il regorge de magnifiques boutiques, de restaurants et d’une myriade de lieux idéaux pour un apéritif en soirée. Le quartier possède dans les faits l’une des vies nocturnes les plus animées de la ville, et ravira les noctambules une fois la nuit tombée !

Au cours de la journée, n’hésitez pas à arpenter le quartier, laissez-vous tenter par une visite de la basilique Sainte-Marie-du-Trastevere, le Musée de Rome, le Jardin botanique et le Janicule, 8e colline de la Cité Éternelle.

Quartier pour se loger à choisir si : votre ambiance de quartier rêvée est décalée et un peu bohème ; vous êtes un aficionado de la vie nocturne ; vous ne haïssez pas les hipsters ; le bruit ne vous empêche pas de dormir ; vous aimez arpenter d’étroites rues dans une atmosphère animée.

Les quartiers élégants et chics de Rome : Flaminio et Parioli

Bien que ni Flaminio ni Parioli ne soient situés au centre de la ville, ils sont de loin les quartiers les plus élégants pour se loger à Rome. Tous deux principalement zones résidentielles, ils sont occupés par de magnifiques villas, de fastueux musées, et autres restaurants chics.

À Flaminio, vous trouverez la célèbre galerie d’art MAXXI, conçue par l’architecte ZahaHadid, ainsi que le stade Flaminio, destiné au rugby.

Parioli, de son côté, s’étend autour des majestueux (et impressionnants) jardins de la Villa Borghèse. Habité par de riches Romains, des politiciens, et abritant quelques ambassades de nations étrangères, ce secteur prisé des classes supérieures est également l’un des plus sûrs et sécurisés de la ville. Vous y visiterez la Villa Borghèse, la Villa Ada, le Pont Milvius, et la Galerie Nationale d’Art Moderne et Contemporain (GNAM).

À choisir si : vous recherchez une atmosphère de tranquillité ; votre idée d’un séjour romain comprend de longues promenades dans de vastes jardins, et le long d’avenues bordées d’arbres ; vous voulez lorgner les luxueux palais et autres édifices résidentiels du quartier ; vous voyagez avec des enfants, auxquels sont adaptés les nombreux parcs et le rythme moins effréné de cette partie de la ville ; vous prévoyez de fréquenter bars et restaurants à la mode ; vous rêvez de fréquenter la jetset italienne.

Quartiers touristiques à Rome : le Vatican et le Prati

quartier-dormir-logement-rome-prati-vatican
Logez-vous dans le magnifique quartier du Prati à Rome

Bien que le Vatican soit en théorie une ville-état totalement indépendante de Rome, elle se situe juste de l’autre côté du Tibre, en face du centre-ville. Il est intéressant d’y séjourner si vous souhaitez partager votre temps entre les deux cités.

Le quartier de Borgo (I Borghi), qui entoure la basilique Saint-Pierre et les musées du Vatican, pourra vous sembler excessivement touristique, mais celui de Prati, à l’Est, est totalement différent.

Construits relativement tard dans l’histoire de la ville, les larges boulevards et autres axes rectilignes sont plus organisés, structurés que les petites rues chaotiques de Rome. Prati accueille peut-être moins de boutiques de souvenirs et plus de restaurants, et ses hôtels pratiquent des tarifs relativement abordables.

Outre la basilique Saint-Pierre, les visiteurs séjournant dans cette partie de Rome pourront y visiter les musées et jardins du Vatican, la chapelle Sixtine, le Château Saint-Ange, la Cortile delBelvedere et des centaines de magnifiques chapelles, églises et basiliques historiques.

À choisir si : vous voulez principalement explorer le Vatican ; les rues bien quadrillées de Prati satisfont votre amour de l’ordre ; les foules ne vous rebutent pas ; vous souhaitez vous concentrer sur le Vatican et le centre de Rome, plutôt que la Via Appia ou les musées d’art contemporain situés de l’autre côté de la ville ; vous rêvez d’explorer l’héritage catholique de Rome ; vous voulez arriver de bonne heure pour une audience avec le pape ; vous cherchez un hôtel abordable.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *