activites-visite-gratuites-faire-athenes

9 activités gratuites à faire à Athènes en Grèce

Vous voulez visiter Athènes en dépensant le moins possible ? Alors suivez ce Top 9 des visites, musées et des activités gratuites à faire dans la capitale Grecque que j’ai créé pour que vous puissiez en profiter sans vous ruiner.

En dépit des difficultés financières qu’a connues le pays ces dernières années, le tourisme à Athènes est à nouveau à la hausse, et la cité berceau de la civilisation reprend peu à peu sa place dans le top des destinations les plus prisées en Europe.

Alors que la plupart des touristes traversent simplement la ville pour se rendre au Pirée et partir en direction des îles grecques, Athènes en elle-même est une destination de vacances qui vaut vraiment la peine d’être envisagée. L’histoire de la cité d’Athéna est bien entendu l’une des plus riches au monde, c’est là qu’est née la démocratie et la ville a survécu à des siècles d’invasions, de guerres et d’occupations successives.

Aujourd’hui, Athènes abrite une population multiculturelle et vous pourrez y participer à des expériences extraordinaires qui vous marqueront pour le reste de votre vie comme la visite de l’ancienne Acropole ou encore la dégustation d’un authentique et délicieux gyro dans les rues de Pláka.

Le seul inconvénient à Athènes c’est sa dépendance au tourisme. Avec plus de 14 000 taxis qui parcourent les rues pour faire découvrir la ville aux étrangers et l’impossibilité quasi systématique de trouver des guides audio dans les musées et monuments. Visiter Athènes peut vite s’avérer assez onéreux si vous ne connaissez pas les bons plans pour maîtriser au mieux votre budget vacances.

C’est la raison pour laquelle nous vous avons préparé une liste des 9 activités totalement gratuites que vous pourrez faire pendant votre séjour et ainsi économiser sur vos dépenses. Ajoutez ces activités à votre programme pour profiter de la ville sans vous ruiner !

1. La relève des gardes

La place Syntagma est l’une des places les plus fréquentées d’Athènes, avec un flux constant de touristes et de véhicules. La tombe du Soldat inconnu, située juste au pied du bâtiment du Parlement, est gardée 24/7 par les Evzones, une section d’élite de la garde présidentielle dont les soldats sont choisis pour leurs capacités physiquesexceptionnellesmais aussi pour leur taille.

Tout comme les gardes du palais de Buckingham en Angleterre, les Evzones n’ont pas le droit de bouger pendant leur service. La seule exception à cette règle implacable est le moment de la relève de la garde qui se fait à l’heure pile, toutes les heures, tous les jours de l’année, en grandepompe et dans un respect minutieux d’un rituel cérémonieux.

Notez que chaque dimanche les Evzones portent des uniformes particuliers et qu’un défilé a lieu à 11 h.

2. La Trilogie Néoclassique

La Trilogie Néoclassique est composée de trois bâtiments iconiques situés dans la rue Panepistimiou : l’Académie d’Athènes, la Bibliothèque Nationale de Grèce et l’Université Nationale et capodistrienne d’Athènes. L’entrée de ces trois édifices est gratuite, mais attention : les horaires d’ouverture varient en fonction de la période de l’année. Même si vous restez à l’extérieur, vous constaterez que les bâtiments attirent tous les photographes amateurs du monde,car les façades impressionnantes sont décorées de sculptures élaborées.

Même si les bâtiments ne sont pas vraiment anciens (d’où l’appellation« néoclassique ») et ont été conçus et construits de la fin du 19e jusqu’au début du 20e siècle, ils rendent hommage au meilleur de l’architecture grecque et aux citoyens les plus influents d’Athènes. Ne manquez pas de revenir admirer ces édifices à la nuit tombée, car leur mise en lumière est absolument sublime.

3. Anafiotika

Caché au pied de l’Acropole, vous trouverez un tout petit quartier très pittoresque du nom d’Anafiotika. Les maisons ne ressemblent à nulle autre, les murs sont blanchis à la chaux et les portes/fenêtres bleues sont inimitables. Ce tout petit secteur de 45 maisons constitue une véritable île au cœur de la métropole tentaculaire. Si vous aimez les chats, vous serez servis, car les félins sont ici chez eux et dorment dans tous les recoins des ruelles.

Les résidents sont fiers de la préservation de l’authenticité de leur quartier alors restez respectueux lorsque vous vous promenez entre les maisons. Pensez à vous rendre jusqu’en haut du quartier pour finir votre excursion en beauté avec la visite de l’église de Saint-Georges autour de laquelle vous pourrez profiter de vues panoramiques sur toute la ville.

4. Le mont Lycabette

Le mont Lycabette, qui en réalité une colline, est le point culminant de la ville d’Athènes, s’élevant à quelques 280 mètres au-dessus de la ville. La légende raconte que la déesse Athéna a créé la montagne en jetant un rocher depuis les cieux. Si vous voulez avoir un panorama plongeant sur toute la capitale, vous ne trouverez pas de meilleur point de vue.

Même si le billet de funiculaire qui vous permettra d’arriver au sommet coûte sept euros, n’hésitez pas à vous y rendre à pied ou en voiture si vous en avez loué une pour votre séjour. Vous trouverez un grand parking en arrivant, et, une fois là-haut, vous pourrez vous promener sur des sentiers pour explorer la modeste montagne. Prenez le temps de vous asseoir en terrasse après votre ascension dans l’un des restaurants et profitez de la vue imprenable, mais veillez à rester vigilant si vous vous promenez dans le secteur après la tombée de la nuit.

5. Visite de la Ville à pied

Si vous souhaitez visiter la ville à pied, vous pourrez choisir entre différentes visites guidées gratuites. Vous pouvez faire même faire la visite guidée par vous-même en téléchargeant l’application gratuite de Rick Steves sur votre téléphone. Les instructions pour parcourir les rues en quête desplus beaux sites sont claires et la ville d’Athènes est très accessible aux piétons, vous ne risquez pas de vous perdre.

Vous pouvez aussi vous balader dans la ville avec un de ses habitants. Renseignez-vous sur les visites guidées gratuites de la ville auprès de l’office du tourisme pour plus d’informations. Les horaires et itinéraires sont très nombreux, mais comprennent généralement un tour de deux heures qui passe par Psirri, Monastariki, Syntagma et Pláka. La visite étant gratuite, vous ne passerez évidemment paspar des lieux où l’entrée est payante.

Vous voulez une excursion plus personnalisée ?  « This isMyAthens » est une association de bénévoles qui vous propose d’être jumelé avec un local en fonction de vos intérêts, que vous préfériez la cuisine ou encore les musées.

6. Concerts de Musique Live

Dans la capitale grecque, vous pouvez tomber sur des concerts donnés par des musiciens en live à tous les coins de rue, littéralement. Allez par exemple vous promener dans la rue Adrianou juste au pied de l’Acropole. Pendant la journée, vous trouverez une multitude d’artistes différents de tous styles qui chantent pour obtenir quelques euros des passants.

Si vous voulez plutôt écouter de la musique grecque pour accompagner votre repas, n’hésitez pas à vous rendre au Kapnikarea Café, l’un des lieux favoris des habitants et un arrêt très prisé de noctambules. Vous y trouverez des musiciens en live presque tous les soirs. Rien ne vaut un petit morceau de bouzouki sur leur terrasse à l’ambiance intime pour se détendre pendant une belle soirée entre amis.

7. Les Monuments Antiques

Athènes ne manque évidemment pas de monuments, et l’entrée de certains est totalement gratuite. La porte d’Hadrien, construite pour accueillir l’empereur romain Hadrien au premier siècle de notre ère, marque la frontière de l’ancien mur de la ville et se dresse fièrement au bout de l’avenue Amallias. Vous pouvez vous rendre au monument de jour comme de nuit, et vous n’aurez pas à débourser un euro.

Le Monument des Lysicrates, sur la place du même nom a été érigé près de l’Acropole en l’honneur d’un riche mécène qui finançait un chœur de danse pour les concours dramatiques ou musicaux et est l’un des rares monuments choragiques encore debout en Europe. La visite est gratuite et un panneau vous expliquera toute l’histoire de ce monument plus qu’original.

Athènes recèle une infinité d’autres monuments dont l’entrée est payante, mais rien ne vous empêche d’en profiter et de les admirer depuis l’extérieur. Le temple de Zeus, par exemple, peut être vu de l’extérieur et vous ne perdrez absolument rien en ne passant pas les portes du bâtiment.

La tour des Vents, située sur l’Agora, peut aussi être admirée depuis la rue, et des écriteaux vous donneront plus d’information sur son histoire et sur les dieux du vent qui sont représentés sur la façade de pierre.

8. Le Jardin national d’Athènes

L’immense espace vert du centre-ville d’Athènes, connu sous le nom de « jardin national », a été commandé par la première reine de Grèce, la reine Amalia. La touche féminine qui caractérise ces superbes jardins est évidente, avec ses arches couvertes de fleurs, ses bassins où évoluent des canards et des allées tirées au cordeau pour un décor impeccable.

Le jardin est ouvert du lever au coucher du soleil et est entièrement gratuit.

9. Le Street Art

Si vous aimez le street art, alors Athènes sera pour vous un vrai terrain de jeu. Les murs de la ville sont couverts d’œuvres d’art plus ou moins élaborées, et beaucoup évoquent l’état des finances et de la politique du pays. Il existe même des visites à pied de deux à trois heures entièrement consacrées au savoir-faire et aux messages que l’on trouve derrière ces peintures peu conventionnelles. Admirer le travail des street artistes est par définition gratuit.

Commencez par le quartier d’Anafiotikapour voir quelques-unes des plusbelles fresques d’Athènes.

Pour conclure cet article, je peux vous affirmer qu’Athènes est une ville où il y a une multitude de choses à faire, même pour les visiteurs qui ont un tout petit budget et qui cherchent des activités et des choses à faire gratuites.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous en avez d’autres et n’oubliez pas de partager cet article avec votre famille et vos amis si vous avez aimé ! Profitez bien de votre séjour à Athènes.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close