visites-gratuites-budapest-faire

15 visites gratuites à faire à Budapest

Vous voulez visiter Budapest en dépensant le moins possible ? Alors suivez ce Top 15 des visites, musées et des activités gratuites à faire dans la capitale Hongroise que j’ai créé pour que vous puissiez en profiter sans vous ruiner.

Deux villes, Buda et Pest, et quinze choses formidables à faire au sein de leur union, Budapest. Cette capitale est considérée à juste titre comme l’une des plus belles cités d’Europe centrale. Avec son architecture étonnante, combinée à une histoire passionnante et mouvementée, elle se doit de figurer sur votre itinéraire si vous faites le tour du continent européen.

1. Visitez la place des Héros

La place des Héros est probablement l’un des lieux les plus photographiés à Pest. Avec sa monumentale colonne, haute de 36 mètres, surmontée d’une statue de l’archange Gabriel, il est difficile de ne pas la repérer dans les environs. La colonne est flanquée, à chacun de ses côtés, par des colonnades semi-circulaires, qui portent des statues représentant les grands hommes ayant marqué l’histoire de la Hongrie. La place est dédiée « à la mémoire des héros qui ont donné leur vie pour la liberté de notre peuple et notre indépendance nationale ».

C’est en longeant la vaste avenue Andrassy, réponse de Budapest aux Champs-Élysées parisiens, que l’on approche le mieux cette place.

2. Gravissez le mont Gellért

Entre voir votre porte-monnaie se vider ou profiter d’une agréable promenade entièrement gratuite jusqu’au sommet du mont Gellért, vous n’hésiterez pas longtemps ! La balade, d’environ un kilomètre est intéressante en elle-même, mais la véritable récompense de vos efforts se trouvera à l’arrivée, quand vous jouirez du panorama que vous offre la colline sur le Danube et la ville, et s’étaleront devant vous.

Perché au sommet du mont, vous découvrirez le palais de Budavár, qui abrite la Galerie nationale hongroise, le Musée d’histoire de Budapest, ainsi que la Bibliothèque nationale de Hongrie. Tous ces lieux sont soumis à un droit d’entrée (certes, léger), mais les jardins sont entièrement gratuits.

La place de la Sainte-Trinité est elle aussi située dans le quartier du château, non loin du palais de Budavár. Sa pièce maîtresse est sans aucun doute la colonne de la Trinité, construite pour marquer la fin de l’épidémie de peste, en 1713. Sur cette place se tient également l’ancien hôtel de ville, la belle église Matthias, ainsi que la Fondation culturelle hongroise.

3. Baladez-vous le long du Bastion des Pêcheurs

À notre avis, il s’agit de l’un des meilleurs points de vue de cette capitale européenne. Le Bastion des Pêcheurs est situé au sommet du mont Gellért, et vous offrira un admirable panorama sur le Danube, les différents ponts qui le traversent, le centre-ville de Pest, et l’imposant Parlement hongrois.

Non seulement la vue est impressionnante, mais l’architecture du bastion mérite aussi le détour. L’édifice tient son nom des riches corporations de pêcheurs qui étaient chargées de défendre cette partie des remparts de la ville, au Moyen-Âge.

4. Participez à une visite gratuite à pied

Une promenade à pied est toujours un excellent moyen d’admirer les sites majeurs et d’en découvrir l’histoire si vous ne restez pas longtemps en ville, et, si votre séjour est plus long, c’est l’occasion d’apprendre à mieux vous orienter dans la cité. Des entreprises locales proposent différents circuits de visites gratuites de la ville, tout au long de la journée, dont certaines vous mèneront de Pest à Buda en environ une heure et demie tous les matins, ainsi que des visites thématiques l’après-midi, autour de la religion, de la terreur ou du communisme.

La plupart des visites partent de l’arrêt du bus touristique de Budapest, à Deák tér.

5. Prenez vos repas aux Halles centrales (grand marché)

Véritable institution budapestoise, situé du côté Pest du pont de la Liberté, le grand marché couvert est logé dans les Halles centrales, vaste bâtiment aux riches ornements, datant du 19e siècle.

Courant sur trois étages, le marché vous offrira une vaste gamme de sons, d’odeurs, de couleurs et de saveurs, si vous vous décidez à goûter aux exquis produits locaux. Les lángoshongrois, pain frit garni de crème de sucre et de fromage rappé, sont une collation idéale.

Vous trouverez aussi beaucoup de boutiques de souvenirs dans les environs, si vous souhaitez rapporter quelque chose de votre séjour.

6. Visitez le quartier juif

Cela vaut la peine de conserver un peu de temps pour déambuler dans les rues étroites du quartier juif qui, pendant la Seconde Guerre Mondiale, à l’instar de ses homologues européens durant la domination nazie, est devenu un ghetto. Il abrite toujours aujourd’hui la plus grande synagogue d’Europe, le Musée et le cimetière juif, ainsi qu’un grand nombre de bâtiments présentant des styles architecturaux divers.

De nombreux petits cafés et quelques-uns des bars les plus célèbres de Budapest sont également situés dans ce secteur de la ville, ce qui vous encouragera à passer un peu plus de temps que prévu dans le quartier. Mais gardez-en un peu, avant la fin de soirée, pour découvrir les ruin pubs !

7. Émerveillez-vous devant le Parlement

Aucune visite à Budapest n’est digne de ce nom sans prendre une photo de ce monument historique de style néo-gothique, tout aussi impressionnant de jour comme de nuit, et sous ses différents angles.

Partiellement inspiré par l’abbaye de Westminster de Londres, et abritant plus de 20 kilomètres de couloirs.Vous pouvez le visiter accompagné par un guide local, monnayant environ 8 euros.

8. Explorez le cimetière Kerepesi (ou Cimetière national de Fiumeiút)

Dernier lieu de repos de nombreux fils et filles de Hongrie, le cimetière de Kerepesi est l’un des plus grands panthéons nationaux d’Europe, et l’un des plus grands cimetières.Vous admirerez, dans ce parc, de nombreux tombeaux faisant figure de véritables œuvres d’art. Couvrant environ 56 hectares, vous en ferez vite le tour.

Flânez tranquillement dans ce cimetière incroyablement bien conservé, et visitez les tombes de certains des dirigeants les plus importants de Hongrie, comme János Kádár, leader socialiste hongrois, au pouvoir pendant une trentaine d’années, et JózsefAntall, Premier Ministre du premier gouvernement démocratiquement élu après l’ère communiste. L’imposant mausolée dédié au mouvement ouvrier, construit en 1958, vaut le détour.

9. Promenez-vous dans le « bois de ville » (Zugló, ouparc Varosliget)

Ce vaste parc est le lieu idéal pour une paisible promenade, et abrite nombre de sites remarquables. Parmi ceux-ci, vous découvrirez la lugubre et fantomatique statue d’un anonyme, gravée « Anonymus », sous-titré « plus grand historien de Hongrie », et le château de Vajdahunyad.

Cet édifice est unique, du fait du mélange ingénieux de différents styles architecturaux qui sont arborés par les différentes parties du château, reflétant différentes périodes historiques. Il abrite également le Musée de l’agriculture de Hongrie.

10. Découvrez les expositions des musées

Tandis que la plupart des musées facturent un léger droit d’entrée, certains d’entre eux sont entièrement gratuits, et ce toute l’année. Si vous êtes un citoyen de l’Union Européenne, et êtes âgé de moins de 26 ans, vous pourrez accéder librement à beaucoup d’autres établissements tous les troisièmes samedis du mois. Ceux-ci incluent le Musée des beaux-arts, le Musée national, et la Galerie nationale hongroise. Le Musée militaire est, pour sa part, gratuit le dernier dimanche de chaque mois, également pour les moins de 26 ans.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Office du tourisme ou de la réception de votre hôtel ou auberge, afin d’obtenir une liste complète des établissements proposant une visite gratuite.

11. Admirez les différents édifices religieux

Budapest est riche d’une merveilleuse architecture. Cela se reflète notamment dans plusieurs de ses églises, cathédrales et autres lieux de culte, entre autres l’édifice religieux le plus connu de la ville, la basilique Saint-Etienne, l’église troglodyte sur le mont Gellért, l’église Matthias de Budavár, dans le 1er arrondissement (sur Szentháromság té), et l’église paroissiale Notre-Dame-de-l’Assomption, dans le quartier de Belváros.

12. Flânez sur l’île Marguerite

Si vous souhaitez vous détendre, lire un livre, faire une pause dans la ville, prenez donc le bus n° 26, qui vous mènera à cette oasis de tranquillité. L’île de 2,5 kilomètres de long, qui trône au milieu du Danube, se trouve au nord du Parlement, et est l’un des lieux favoris des habitants de la capitale.

Il n’est pas difficile d’en deviner la raison, lorsque l’on découvre ses chemins bordés d’arbres, ses stations thermales, et ses admirables monuments.

13. Admirez Budapest de nuit

Une promenade au clair de lune le long du Danube vous présentera les nombreux délices architecturaux de Budapest sous un autre angle. Parmi ceux-ci, vous découvrirez le Parlement et le pont des Chaînes, gagnant en superbe et devenant encore plus impressionnant au coucher du soleil, lorsque s’éveillent les réverbères. Ce pont est d’ailleurs remarquable, il s’agit du premier pont de pierres permanent qui relia Buda à Pest, et le deuxième du Danube tout entier !

Le point de vue sur le Parlement est meilleur de l’autre côté du fleuve, que vous atteindrez en traversant le pont des Chaînes. Vous pourrez alors admirer aussi de superbes vues sur le pont que vous venez de passer. Deux autres ponts sont aussi remarquables : le pont Élisabeth, et le pont de la Liberté, tous deux au sud du premier.

14. Appréciez les œuvres d’art

Il y a à Budapest de nombreuses galeries d’art à entrée libre, dispersées dans la ville, proposant chacune leurs propres expositions exclusives de photographies, de peintures ou de sculptures.

L’une des plus grandes d’entre elles est la galerie Telep-Art, sur la rue Madách, qui s’étale sur trois étages, et est un centre vivant de la scène artistique underground locale. La galerie Várfok, au n° 14 de la rue du même nom, se concentre de son côté sur l’art hongrois contemporain, d’artistes émergents comme plus populaires. La galerie ViragJudit, au n° 30 de la rue Falk Miska, est spécialisée dans les peintures hongroises des 19e et 20siècles, et les céramiques de Zsolnay.

15. Buvez un verre dans un Ruin Bar

Si tous les points précédents éveillent votre soif, alors, la visite d’un ruin pub est certainement le meilleur choix pour clore cette liste d’activités gratuites. Totalement uniques, typiques de Budapest, les ruin bars sont logés, souvent temporairement, dans de vieilles usines désaffectées, des cours d’immeubles, des maisons abandonnées. À la décoration et à l’ameublement rétro, datant pour la plupart de l’époque communiste, chacun propose sa propre ambiance, son propre caractère.

Alors que vous pouvez entrer gratuitement dans tous ces établissements, une boisson ne vous coûtera que quelques euros. Cela en vaudra clairement la peine, car vous pourrez alors vous imprégner de l’atmosphère particulière du lieu, profitant du confort d’une vieille banquette de voiture ou d’une chaise de jardin.

Pour conclure cet article, je peux vous affirmer que Budapest est une ville où il y a une multitude de choses à faire, même pour les visiteurs qui ont un tout petit budget et qui cherchent des activités et des choses à faire gratuites. N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous en avez d’autres et n’oubliez pas de partager cet article avec votre famille et vos amis si vous avez aimé ! Profitez bien de votre séjour à Budapest.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *