que-visiter-gratuit-copenhague-faire

Top 12 des activités gratuites à Copenhague

Lorsque vous séjournez dans une grande ville, vous pouvez facilement vous amuser et voir beaucoup de sites touristiques sans toutefois débourser un euro.

Plus vous ferez d’expériences différentes et plus votre voyage sera inoubliable. C’est pourquoi il est essentiel de bien préparer son séjour, notamment son budget, afin de faire un maximum d’activités une fois sur place. Dans cet article, je vais vous proposer le top 9 des activités gratuites à Copenhague.

Top 9 des activités gratuites à Copenhague !

1. Bakken

Vous venez à Copenhague au printemps ou en été ? N’oubliez pas de visiter le Bakken, un parc d’attractions situé à Klampenborg. Le Dyrehavsbakke (son nom complet officiel) est accessible à tous gratuitement. Bien sûr, si vous voulez monter sur l’un des manèges vous devrez payer, mais vous pouvez profiter de l’ambiance du parc sans entamer votre budget. Si vous envisagez de vous y rendre, nous vous conseillons d’y aller un mercredi et de payer en espèces, vous économiserez 50 % sur les tickets des attractions. Pensez à prendre votre appareil photo, car vous pouvez prendre beaucoup de bonnes photos et vidéos dans ce parc unique ! Une fois que vous aurez fait le tour du parc, vous pourrez arriver à Jægersborg Dyrehave en un rien de temps.

2. Jægersborg Dyrehave

Juste à côté de Bakken, vous trouverez l’un des derniers sites ajoutés au patrimoine mondial de l’UNESCO (en juillet 2015) : Jægersborg Dyrehave (en français le « parc des cervidés »). Ce parc boisé d’environ 11 km² est connu pour ses nombreux cerfs qui se promènent en toute liberté (et quand nous disons nombreux c’est vraiment nombreux : environ 2100 animaux). Vous trouverez également beaucoup d’arbres qui poussent naturellement au lieu d’être plantés. Les arbres ne sont abattus que lorsqu’ils sont dangereux pour le public. Le parc est donc presque naturel et offre des paysages somptueux ! C’est vraiment un site à ne pas manquer lorsque vous séjournez pendant plusieurs jours dans la capitale danoise. C’est l’endroit parfait pour se détendre et échapper à la ville !

3. Papirøen (Paper Island)

On dit que le chemin qui mène au cœur d’un homme passe forcément par son estomac. Je crois que c’est le cas de tout le monde. Malheureusement, la nourriture n’est pas gratuite à Copenhague (ah si seulement…), mais visiter Papirøen est définitivement un détour indispensable pour tous les gourmands et les gourmets. Vous y trouverez toutes sortes de stands avec des aliments venus tous les pays du monde (ou presque). N’hésitez pas à faire le tour pour trouver l’encas parfait, passez votre commande puis emmenez votre plat au bord de l’eau pour le déguster tranquillement après votre promenade dans les rues de Copenhague.

4. Christiania

Si vous êtes déjà arrivé à Papirøen, vous pouvez profiter de votre sortie pour explorer le secteur. Christiania est un quartier où vous trouverez les esprits parmi les plus créatifs et libres de Copenhague. En 1971, quelques hippies ont décidé de créer leur propre société avec ses propres lois, différentes de celle du gouvernement danois. Ils ont inventé leur propre philosophie et vivent toujours selon leurs règles. Mais ne vous méprenez pas : En tant que touriste, il y a certaines règles ici que vous devez garder à l’esprit. Les appareils photo (y compris ceux des smartphones) ne sont pas particulièrement appréciés (à cause de la vente de drogue). Lorsque vous entrez dans Christiania, n’oubliez pas qu’il y a une liste de choses que vous ne devez pas faire. Malgré cela, le quartier vaut vraiment le détour, surtout en raison du contraste avec le Copenhague propre et moderne que vous verrez lorsque vous arriverez dans la ville. Cette excursion prend soudainement tout son intérêt non ?

5. Nyhavn

Un autre quartier qu’il faut visiter : Nyhavn. Si vous cherchez un endroit pour profiter de l’atmosphère de la ville, c’est là que vous devez aller. Vous y trouverez de nombreuses terrasses, vous pourrez y écouter de la musique (notamment du jazz), des maisons colorées et un petit port absolument charmant. C’est tout simplement le quartier le plus animé de la ville. Hans Christian Andersen a même vécu ici. Si vous voulez vous promener dans les rues et admirer les splendides maisons du secteur, assurez-vous de ne pas oublier de passer devant les numéros 18, 20 et 67 !

6. Visitez différents musées

L’un des bons côtés de Copenhague, c’est que vous y trouverez plusieurs musées gratuits. Si vous êtes amateurs, vous pouvez passer votre journée à les visiter. Le Statens Museum for Kunst et le Musée de la Résistance danoise sont toujours gratuits, mais la plupart des autres musées sont uniquement gratuits une journée par semaine. C’est en général le mercredi que les musées proposent une journée d’ouverture au public, pensez-y lorsque vous réservez votre escapade à Copenhague.

7. La petite Sirène

Est-ce que la statue est immense, impressionnante, époustouflante ? Non, pas du tout, et si vous manquez de temps, nous vous conseillons même de ne pas faire un détour si vous ne passez pas à proximité. Mais sinon, c’est évidemment un incontournable de la ville que vous devez avoir vu ; elle est souvent décrite comme l’attraction la plus décevante au monde, et rien que pour ça, venir la voir vaut le coup.La petite sirène (Den lille Havfrue) est censée représenter le personnage principal du conte de fées écrit par, vous l’aurez deviné, HC Andersen. Si vous voulez faire de jolies photos, nous vous conseillons d’aller rendre visite à la charmante créature au coucher du soleil.

8. Tårnet

La tour du palais de Christiansborg doit faire partie de votre liste des sites touristiques à voir. Vous pouvez grimper au sommet de cette tour gratuitement (ou tout du moinsprendre l’ascenseur qui vous y conduira, car vous n’êtes pas autorisé à monter les escaliers) et vous profiterez d’une vue à couper le souffle sur Copenhague. C’est également le point le plus haut de la ville avec ses 106 mètres, idéal pour faire quelques clichés de qualité de la capitale et ses environs. N’oubliez pas que la tour est fermée tous les lundis !

9. Visitez Copenhague à pied gratuitement

Tout comme dans la plupart des grandes villes, vous pouvez accéder à des visites guidées gratuites à Copenhague. C’est l’une des façons les plus amusantes d’en apprendre plus sur l’histoire de cette ville et tout ça sans débourser un euro bien sûr. Vous pouvez choisir de faire la visite d’une heure et demie ou celle de trois heures. S’il vous reste un peu d’argent, vous pourrez même poursuivre la visite dans un des pubs de la ville. Vous découvrirez ainsi plusieurs clubs de Copenhague, et vous aurez même le droit à une réduction sur les boissons, si vous avez un peu de chance, vous aurez même droit à une boisson gratuite.

Activités gratuites à  faire à Copenhague, quelles que soient les conditions météo

Même si Copenhague a la réputation d’être une ville qui revient cher, les visiteurs les plus astucieux peuvent profiter des nombreuses attractions gratuites de la ville comme nous venons de le voir.

A présent, je vais vous proposer quelques activités gratuites que vous pourrez faire pendant votre séjour à Copenhague sans dépenser un centime et par tous les temps.

S’il pleut, vous pourrez passer la journée dans les musées et galeries d’art, alors que s’il fait beau vous pourrez profiter des parcs et jardins, et des événements gratuits ponctuels ou quotidiens.

Avec des musées de classe mondiale tels que le Statens Museum for Kunst et le National Museum (Nationalmuseet) qui ouvrent leurs portes aux visiteurs gratuitement, vous n’aurez aucune excuse pour ne rien apprendre sur l’histoire et de l’art danois.

Ces deux musées offrent d’excellentes installations pour les enfants comme pour les adultes, et sont loin d’être aussi bondés que des institutions identiques dans d’autres grandes villes européennes. Le musée national a également une annexe à l’extérieur de la ville, le Frilandsmuseet, qui propose des journées consacrées aux familles du printemps au mois d’octobre.

Par beau temps, vous pourrez faire une promenade jusqu’au point de repère de Copenhague, la Petite Sirène, mais aussi aller voir la relève de la garde royale au Palais d’Amalienborg ou encore partir pour une excursion au nord vers Klampenborg et Dyrehavsbakken. Vous pouvez même profiter de visites guidées gratuites, notamment avec Sandemans New Copenhagen tours, qui démarrent à l’extérieur de la mairie sur Rådhuspladsen sept jours par semaine.

Copenhague a d’excellents parcs et jardin ; l’un des plus grands étant le majestueux Frederiksberg Have avec son lac navigable et ses vues sur le zoo adjacent.Le Jardin botanique est quant à lui un coin de paradis souvent négligé par les touristes situé non loin de Nørreport Station où vous pourrez aussi vous réfugier dans de nombreuses serres si le temps vire à l’orage.

Le Botanisk Have (Jardin botanique de Copenhague)

Partie intégrante du musée d’histoire naturelle de l’Université de Copenhague, le Jardin botanique est un lieu de recherche scientifique et de conservation pour les universitaires qui étudient dans l’université, mais pour les visiteurs, c’est une oasis de verdure en plein centre-ville de Copenhague.

Avec des arbres, des parterres de fleurs, un lac et un café, les promeneurs sont invités à se détendre dans une ambiance très nature sans débourser un euro. Cependant, en tant qu’établissement de recherche, le jardin est soumis à des règles strictes et les touristes sont priés de les respecter : Il est interdit de courir, de faire du vélo, de grimper aux arbres ou de cueillir des fleurs. Ce règlement vous garantit aussi de profiter de la paix de ces jardins.

S’il fait froid ou s’il pleut, allez dans l’ancienne palmeraie datant du 19e siècle – un refuge merveilleusement romantique où vous profiterez d’un climat tropical même en plein hiver.

 

La relève des gardes

Le palais d’Amalienborg, résidence de la famille royale danoise, est gardé par des soldats d’élite vêtus de pantalons bleus, avec de grands chapeaux noirs en fourrure, qui surveillent la place royale en forme d’hexagone. La relève de la garde a lieu tous les jours à midi au Palais d’Amalienborg, quel que soit le temps.

Après 24 heures de service, les gardes sont relevés par d’autres soldats qui arrivent du palais de Rosenborg à Kongens Have en formant une parade officielle.

En fonction des circonstances, la parade est ou non accompagnée de musique : Lorsque la Reine, Dronning Margrethe est en résidence dans le palais, les gardes sont accompagnés d’une fanfare. Lorsqu’un prince régent est présent (le Prince Henrik ou le Prince Joachim ou Frederik) l’arrivée de la relève se fait au son des flûtes et des tambours.

Le Frederiksberg Have

Certainement l’un des plus beaux parcs de Copenhague mais aussi l’un des plus grands. Les jardins paysagers à l’atmosphère romantique de Frederiksberg datent de la fin du 18e siècle et ont été construits dans le style anglais, très populaire à l’époque.

Les immenses pelouses et les allées bordées d’arbres mènent au château royal de Frederiksborg (aujourd’huitransformé en académie pour les officiers danois et qui n’est pas ouvert au public), et sont très populaires pendant l’été pour les pique-niques et les jeux de balle.

À la belle saison, vous pouvez louer des pédalos pour profiter de la fraîcheur sur le lac du parc, et il y a une grande aire de jeux pour enfants sur un côté du parc (où vous trouverez également des toilettes publiques).

Entre autres attractions, ne manquez pas la pagode chinoise et le temple de style grec datant de 1802. Le Søndermarken, la partie la plus sauvage du parc, s’étend au sud du Frederiksberg Have, et accueille aussi le zoo local.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *