que-visiter-gratuitement-edimbourgh

Les meilleures choses à faire gratuitement à Édimbourg

Une simple promenade dans les rues d’Édimbourg peut être très distrayante pour les visiteurs qui veulent y retrouver l’âme des temps passés. L’ensemble de la cité est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, son architecture est magnifique, des larges avenues bordées d’immeubles au style classique de la nouvelle ville, aux rues étroites et pavées, vieilles bâtisses et closes de la vieille ville. Nombre de sites passionnants proposent des visites gratuites qui valent clairement le détour.

Dirigez-vous vers le sud, et cherchez le Musée national d’Écosse pour découvrir des surprises qui régaleront toute la famille. L’établissement propose un grand nombre d’activités pour enfants, couvrant un large éventail de thématiques, comme la science, la nature, et bien entendu l’histoire. Vous pourrez aussi découvrir une vision intéressante de l’histoire de l’Écosse, et des expositions internationales, abordant des thèmes aussi divers que peuvent l’être l’Égypte Ancienne, ou la Chine.

Pour profiter d’un spectaculaire panorama de la ville, gravissez Arthur’s Seat. Le long du trajet conduisant au sommet, vous pourrez admirer une ruine pittoresque ainsi qu’une jolie mare aux canards. Si vous appréciez aussi les belles vues reproduites en peinture ou en sculpture, vous ne serez pas non plus déçu, Édimbourg accueillant trois galeries d’art de classe internationale, dont la visite est entièrement libre.

Pendant le Festival d’Édimbourg, vous pourrez aussi assister à une sélection de spectacles gratuits, une foule de performances de rue, et profiter de l’ambiance conviviale et animée qui égaiera vos journées les plus ternes. Une telle journée dans la capitale écossaise ne vous coûtera pas un centime !

Le Musée national d’Écosse (National Museum of Scotland)

La collection très diversifiée du Musée national englobe à la fois l’histoire de l’Écosse ainsi que des expositions de renommée internationale. Vous pourrez ainsi tout connaître du passé de l’Écosse, de l’âge de la chevalerie jusqu’à la Révolution Industrielle et au-delà. Vous trouverez également des expositions diverses sur tous types de sujets, des pharaons de l’Égypte Antique aux samouraïs du Japon. Le monde naturel, la science et la technologie, les grandes découvertes, l’art et le design, les cultures du monde sont tous mis à l’honneur dans ce passionnant musée. Vous y trouverez des modules interactifs et des activités adaptées à tous les âges, y compris des expérimentations scientifiques, des démonstrations d’instruments de musique, et de multiples occasions de prendre des photos insolites. L’établissement propose aussi quelques expositions permanentes, et vous trouverez dans ses environs de nombreux cafés et restaurant. C’est un endroit fantastique, qui ravira toute la famille !

Plus d’info : https://www.nationalgalleries.org/

Le Jardin botanique royal (Royal Botanic Gardens)

N’importe quelle plante, fleur, rare ou commune, peut-être admirée et appréciée au Royal Botanic Gardens d’Édimbourg. Il fut à l’origine créé comme un conservatoire d’apprentissage à destination des étudiants, mais a grandi au fil des années, pour devenir une référence mondiale. Le jardin de rocaille, l’arboretum, et ses plus de 70 acres d’arbustes, plantes en fleurs et autres arbres sont très amusants à explorer. Vous découvrirez aussi un jardin zen chinois, ainsi qu’une grande mare aux canards. Certaines plantes remontent même à l’époque des dinosaures !

Vous pourrez également profiter d’expositions et participer à des activités interactives pour enfants dans le bâtiment principal, qui accueille aussi une boutique, un restaurant et quelques cafés. Au cours d’une journée ensoleillée, vous apprécierez le calme et la beauté tranquille de ce vaste parc, qui possède aussi quelques magnifiques points de vue sur la ville.

Plus d’informations ici : https://www.rbge.org.uk/

La Galerie nationale d’Écosse (Scottish National Gallery)

La Scottish National Gallery, l’une des attractions touristiques les plus populaires d’Écosse, est située en plein cœur d’Édimbourg. Cette vaste galerie propose à ses visiteurs de nombreuses sculptures, peintures et mobiliers, allant de la Renaissance italienne à l’impressionnisme français. Parmi les artistes exposés, on trouve Monet, Degas, Van Gogh, Renoir, Gauguin, Cézanne, Rembrandt et Rubens. C’est une impressionnante collection, à ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes amateur d’art. L’entrée est généralement gratuite, même si certaines expositions temporaires peuvent être soumises à un léger droit d’entrée. La galerie s’élève sur la colline The Mound, au milieu des jardins de Princes Street, qui accueille aussi un restaurant un café, et une boutique.

Arthur’s Seat

Si vous l’avez l’âme aventureuse, alors pourquoi ne pas tenter d’escalader les rochers escarpés situés en périphérie de la ville pour mieux admirer Arthur’s Seat ?Il s’agit en réalité d’un volcan endormi, sorti de terre il y a plus de 300 millions d’années. Bien que la colline soit intéressante en elle-même, les panoramas qu’offre le mont depuis son sommet sont parmi les plus spectaculaires de la cité. Vous profiterez d’une vue imprenable sur tout ce qu’Édimbourg peut offrir à ses visiteurs — n’oubliez pas de prendre votre appareil photo ! Il s’agit d’un vaste parc, idéal pour les randonneurs, tout en étant distrayant pour les plus jeunes, notamment grâce son lac rempli de canards et de cygnes bien nourris. Le nom de la colline est selon la légende une référence au mythique roi Arthur.

Le Parlement écossais

Le Parlement écossais a officiellement ouvert ses portes à Holyrood en 2004. C’est ici que les membres du Parlement (MSP) se rencontrent pour débattre des questions locales. Il est ouvert au public et propose des visites guidées gratuites, généralement les lundis, vendredis et samedis. Vous pourrez également y découvrir des expositions, une boutique et un café. Ce magnifique monument se trouve au bas du Royal Mile, et a été conçu par l’architecte catalan Enric Miralles. À l’époque à l’origine d’une controverse en Écosse, le budget final dépassant de beaucoup la somme prévue, l’apparence de l’édifice continue d’alimenter de féroces débats. À vous de vous faire votre propre avis après votre visite !

La cathédrale Saint-Gilles d’Édimbourg (St. Giles cathedral)

Un édifice religieux s’est toujours érigé sur le site aujourd’hui occupé par la cathédrale depuis le 9e siècle. L’actuel monument fut construit en 1120, et a joué un rôle important dans la vie religieuse de l’Écosse, en tant qu’église-mère du presbytérianisme. En effet, John Knox a dirigé la réforme écossaise depuis Saint-Gilles, et elle est toujours usitée de nos jours. Les vitraux préraphaélites sont incroyables. Cela vaut également la peine de visiter la chapelle du Chardon, l’ordre chevaleresque écossais le plus valeureux, établi en 1687. À la fin de votre visite, vous pourrez aussi descendre dans la crypte, au cœur de laquelle s’est établi un petit café sans prétention. La cathédrale est facile à trouver, sa célèbre flèche couronnée dominant le Royal Mile, et son entrée est totalement gratuite.

La promenade de la Water of Leith (Water of Leith Walkway)

La promenade au bord de la Water of Leith, rivière traversant la ville, est un chemin idyllique et tranquille, doublé d’une piste cyclable, qui serpente à travers le cœur d’Édimbourg. Le long du trajet, vous passerez devant de nombreux sites admirables et dignes d’intérêt, comme les jardins d’hiver de Saughton, le vallon et le village de Colinton, le Canal de l’Union, la Galerie écossaise d’art moderne, Dean Village et Stockbridge, ainsi que le Jardin botanique. Au cours de votre promenade à pied ou à vélo, n’hésitez pas à passer la porte du Water of LeithVisitor Centre. Cette attraction entièrement gratuite propose des présentations vidéo et interactives, et accueille un agréable café et une boutique de souvenirs. De nombreux événements y sont organisés tout au long de l’année, y compris des balades commentées, des animations familiales, et une vente annuelle de plantes, très populaires auprès des autochtones.

Le cimetière de Greyfriars Kirkyard

Certaines sépultures remontent jusqu’au 16e siècle, et comptent en leur sein un certain nombre de personnages illustres de l’Écosse, comme William McGonagall, James Craig et George Buchanan. Le Pacte national, qui a déclenché le mouvement des covenantaires contre le roi Charles II à la suite de la Réforme fut signé ici, en 1638, et après leur défaite, nombre d’entre eux furent emprisonnés à proximité. Le cimetière est surtout connu pour l’histoire de Bobby, le fidèle chien de Greyfriar, qui a gardé la tombe de son maître 13 années durant. Vous trouverez une jolie statue du skye terrier non loin du pont George IV. La légende raconte que le cimetière est hanté, et de nombreuses chasses aux fantômes y sont organisées, mais en réalité, le lieu est loin d’être effrayant. Vous pourrez y découvrir un certain nombre de monuments notables et de pierres tombales remarquables.

La Galerie nationale d’art moderne (National Gallery of Modern Art)

Vous trouverez la Galerie nationale d’art moderne dans un superbe monument néo-classique, à l’ouest de la nouvelle ville. Il s’agissait à l’origine d’une école, construite au 19siècle. Le vaste parc est un lieu parfait pour accueillir une insolite collection de sculpture, et l’immense pelouse paysagée, ou « landform », attirera assurément votre attention. À l’intérieur de la galerie, vous découvrirez un éventail impressionnant d’œuvres d’artistes tels que Picasso, Braque, Mondrian, Ben Nicholson, Matisse, Andy Warhol et Roy Lichtenstein. L’établissement propose aussi régulièrement des expositions internationales. Si l’entrée de la collection permanente est gratuite, certaines expositions temporaires peuvent être soumises à un droit d’entrée.

Calton Hill

Cette colline, située à l’extrémité est de Princes Street, offre un point d’observation idéal pour admirer les plus beaux sites d’Édimbourg, notamment le château, la nouvelle ville, Holyrood et Arthur’s Seat. À seulement 30 mètres de hauteur, au niveau de la crête, vous serez tout de même surpris de voir à quel point le panorama est imposant —c’est un lieu idéal pour un pique-nique. Au sommet, vous trouverez le Monument Nelson, en haut duquel vous conduira un ascenseur, accentuant encore la spectaculaire perspective sur la ville que vous offre Calton Hill. Vous y découvrirez de nombreux autres monuments notables, y compris le Monument national, souvent appelé Disgrâce d’Écosse, qui était à l’origine censé être impressionnant et majestueux, et s’est finalement trouvé réduit à une douzaine de simples colonnes, par manque de financements.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close