• Menu
  • Menu

Comment préparer un vol long-courrier ?

Les vols long-courriers peuvent être une véritable épreuve pour les voyageurs, surtout pour ceux qui ne sont pas habitués à passer de nombreuses heures en avion. Entre les multiples escales, le décalage horaire et l’inconfort potentiel, il est crucial de bien se préparer pour rendre l’expérience aussi agréable que possible. Découvrez ici des conseils pratiques pour préparer efficacement un vol long-courrier.

Choisir le bon siège

Le siège à choisir est d’une importance capitale pour garantir son confort lors d’un voyage en avion, notamment pour un vol long-courrier. Il est ainsi nécessaire de veiller à la sélection de son siège lors des formalités pour le voyage. Si vous préférez avoir de l’espace pour vos jambes, optez pour les sièges situés près des sorties de secours.

Si vous souhaitez pouvoir vous lever facilement sans déranger vos voisins, choisissez un siège côté couloir. Pour ceux qui aiment avoir une vue et un appui pour dormir, le siège côté hublot est idéal. Cependant, n’hésitez pas à consulter les plans de l’avion disponibles sur le site de la compagnie aérienne pour faire le meilleur choix.

Par ailleurs, il est également important de vérifier les exigences de la compagnie aérienne concernant les bagages, les documents de voyage et les procédures d’enregistrement. Vous devez aussi chercher à savoir la conduite à tenir pour un vol retardé ou annulé. Ces différentes informations vous permettront de bien vous préparer pour ne pas avoir de problème à l’aéroport.

S’habiller confortablement et préparer ses bagages

Vu le temps du voyage, les vêtements à porter pendant un vol long-courrier doivent être confortables et pratiques. Il est conseillé d’opter pour des vêtements en couches, car la température dans l’avion peut considérablement varier. En réalité, cette méthode d’habillement est généralement en trois couches.

Habituellement, les sous-vêtements (la première couche) permettent d’éviter de transpirer. La deuxième couche est dédiée à l’isolation ou à la chaleur. La troisième couche, externe, permet quant à elle de se protéger du vent, de l’humidité et d’autres risques.

Pour chacune des couches, vous devez choisir des matières respirantes et éviter les vêtements trop serrés. En outre, n’oubliez pas une paire de chaussettes épaisses ou des chaussons pour garder vos pieds au chaud.

Par ailleurs, vous devez également garder un sac dans la cabine pour avoir des bagages à porter de main. Vous pourrez entre autres garder des vêtements et des articles de toilette de base. Vous pourrez aussi avoir vos médicaments ou ordonnances si vous souffrez de maux spécifiques.

Un masque de sommeil, une couverture légère et des écouteurs ou des bouchons d’oreilles permettent aussi de se reposer pendant le vol. Il est pareillement important de garder un livre, une tablette ou un ordinateur portable pour vous divertir durant les longues heures de vol ou d’escales.

Bien gérer le vol

Lorsqu’on a passé plus de 24 heures en transit par exemple (vol et escales), il est primordial de bien gérer son temps. Pour cela, vous devez vous occuper pour éviter l’ennui et l’inconfort. Les longues heures de vol sont propices pour lire un livre ou un magazine, écouter de la musique ou regarder des films. La plupart des compagnies aériennes offrent des systèmes de divertissement avec une large sélection de films, séries et jeux.

De même, il est important de bouger régulièrement pendant le vol pour éviter les problèmes de circulation. Levez-vous toutes les deux heures pour marcher dans l’allée et faire quelques étirements. Des exercices simples comme lever les jambes, faire des rotations des chevilles ou étirer les bras peuvent aider à maintenir une bonne circulation sanguine durant le vol.

En outre, l’air de la cabine d’un avion est souvent très sec. Il peut ainsi entraîner une déshydratation. Il est donc conseillé de boire suffisamment d’eau. Emportez une bouteille d’eau à cet effet. Vous devez néanmoins éviter l’alcool et la caféine, car ils peuvent aggraver l’hydratation.

Pour ce qui est des repas, ceux servis à bord d’un avion ne sont pas toujours très appétissants ni très équilibrés. Si vous avez des préférences alimentaires ou des restrictions spécifiques, informez-en la compagnie aérienne à l’avance. Toutefois, pensez à garder de quoi grignoter pendant le vol. Les fruits secs, les barres de céréales ou encore des noix sont des choix adaptés pour un vol long-courrier.

Gérer efficacement les escales

Les escales peuvent considérablement allonger la durée d’un voyage. Cependant, elles peuvent aussi être une opportunité de se dégourdir les jambes et de découvrir une nouvelle ville. Si votre escale est longue, vérifiez si l’aéroport propose des tours de la ville ou des salons aux endroits où vous pouvez vous reposer.

Sinon, assurez-vous de connaître l’agencement de l’aéroport pour optimiser votre temps et ne pas rater votre correspondance. De plus, il est primordial d’optimiser le temps des escales pour se reposer dans le salon de l’aéroport et de manger un repas équilibré avant la suite du voyage.

Se préparer au décalage horaire

Le décalage horaire est l’un des principaux défis des vols long-courriers. Pour minimiser ses effets, commencez à ajuster vos habitudes de sommeil quelques jours avant le départ. Si vous allez en Asie par exemple, essayez de vous coucher et de vous lever plus tôt. Cela aide à adapter son horloge biologique.

En outre, dormir pendant le vol peut aider à réduire les effets du décalage horaire. Si vous avez du mal à dormir en avion, vous pourrez consulter votre médecin avant le voyage pour avoir des recommandations sur un somnifère.

Promo Booking 👉 15% Off minimum sur votre séjour sur Booking.com

X