verite-creer-blogueur-voyage

16 vérités sur le métier de blogueur de voyage que personne ne vous dira

Vous voulez devenir blogueur de voyage ? Vous n’êtes pas le seul ! Notre boîte mails est actuellement inondée de personnes qui nous demandent des conseils sur la meilleure façon de lancer un blog de voyage rentable.

Voyager dans le monde entier, partager ses expériences et être payé pour le faire. Ça fait rêver non ?

Gérer notre blog de voyage est vraiment le job de nos rêves, mais il y a tellement de choses que nous aurions aimé savoir lorsque nous avons commencé notre blog.

Cet article pourrait vous intéresser : Comment créer un blog (rentable) – Le Guide Complet

Il y a tellement d’idées fausses sur le métier de blogueur, et on parie qu’il y a beaucoup de choses que vous ne savez pas non plus sur cette activité.

Être blogueur de voyage ne signifie pas que vous passez toutes vos journées à vous prélasser au soleil en train de siroter un cocktail avec votre laptop sur les genoux… C’est décevant, je sais !

Aujourd’hui, nous vous disons toute la vérité sur la vraie vie des blogueurs de voyage.

Nous effaçons la façade glamour des séjours gratuits à l’hôtel et de la liberté de pouvoir travailler depuis n’importe où, et nous vous donnons un aperçu de ce qui ressemble davantage au quotidien des blogueurs de voyage.

Les parties les plus difficile dont personne ne parle. Les luttes quotidiennes que seuls les blogueurs connaissent. Et les belles choses aussi, car elles sont évidemment nombreuses.

Un mot d’avertissement : Avant que vous ne lisiez ceci, je tiens à vous dire que certaines choses que vous lirez ne correspondent peut-être pas à l’image que vous vous faites du métier de blogueurs de voyage ni à ce que vous voulez entendre (surtout si vous envisagez de créer un blog dans ce secteur).

Cela pourrait freiner votre motivation à créer un blog de voyage, mais nous vous promettons que si vous êtes sérieux, rigoureux et que vous voulez vraiment réussir dans le domaine du blogging, vous devez lire cet article avant d’acheter votre nom de domaine et de vous lancer les yeux fermés dans la conception de votre propre blog de voyage.

Quand on était sur le point de créer le blog Voyageurs Intrépides, on aurait bien aimé que quelqu’un nous explique ce qu’on s’apprête à vous révéler.

Très bien, êtes-vous prêt pour ce récapitulatif brut et honnête du quotidien d’un blogueur de voyage ?

Être blogueur à plein temps est un travail (vraiment) difficile

Il y a encore beaucoup de personnes qui pensent que gérer un blog est un “passe-temps rémunérateur” où les voyageurs sortent leur plume pour décrire leurs aventures en ligne plutôt que dans un journal intime. Si cela était peut-être vrai dans les années 2010, aujourd’hui, c’est une toute autre histoire.

Nous avons eu tellement de conversations au fil des ans avec des étrangers, des amis et même des membres de la famille – qu’il est clair qu’ils ne comprennent pas la quantité de travail et l’énergie que nous investissons dans notre blog de voyage.

Le blog est une vraie entreprise, et les blogueurs qui réussissent travaillent dur – souvent plus de 40 heures par semaine (en faisant bien plus que simplement tenir un journal en ligne qui relate leurs aventures).

Ce qui m’amène à mon prochain point…

Si vous voulez devenir un blogueur à succès, vous devez transformer votre passion en entreprise

Il existe essentiellement deux types de blogs :

  • Le Blog passion : Ce sont des blogs qui ne rapportent pas beaucoup d’argent (ou pas du tout !). Le but de ce type de blog est d’apporter de la satisfaction à l’auteur en rédigeant des contenus sur son expérience personnels qui vont fédérer d’autres passionnés.
  • Le Blog Business : Ce sont des blogs qui permettent au propriétaire de gagner leur vie. Il peut s’agir d’un revenu complémentaire en plus de leur emploi à temps plein ou d’un revenu suffisant leur permettant de se consacrer entièrement à la gestion de leur blog de voyage.

Si votre objectif est de transformer votre blog en business afin de générer suffisamment d’argent pour trouver l’indépendance financière, vous devez traiter votre blog comme une entreprise :

  • Vous devez suivre une feuille de route
  • Vous devez consacrer du temps (beaucoup de temps !) à votre blog
  • Vous devez savoir déléguer
  • Vous devez apprendre des personnes qui bloguent depuis un certain temps.
  • Vous devez investir dans votre entreprise, en y consacrant du temps et de l’argent

Il est facile de passer en revue tout cela en hochant la tête, mais c’est une toute autre chose de mettre tout cela en action.

Au fond, vous devez faire preuve d’une incroyable autodiscipline et vous engager à 100% pour faire de votre blog un succès.

Si vous n’êtes pas prêt à mettre en application ces conseils, autant s’en tenir à un blog de loisirs.

Permettez-moi de prendre un instant pour vous dire qu’il n’y a rien de mal à aspirer à devenir blogueur amateur.

Nous vivons à une époque où on a l’impression tout le monde essaie de transformer son hobby en une activité secondaire rémunératrice.

Il est tout à fait normal de vouloir juste bloguer en écrivant vos articles de voyages pour le plaisir sans forcément vouloir gagner de l’argent avec votre blog de voyage.

Mais à priori, si vous êtes en train de lire cet article c’est que vous êtes plutôt partant pour monétiser votre blog.

Être blogueur de voyage ne consiste pas seulement à écrire de beaux articles et à publier de jolies photos

Beaucoup d’internautes voulant créer un blog pour en vivre nous envoient des e-mails en disant : “Mes amis disent que je sais écrire et que je devrais commencer un blog”.

Mais il y a quelque chose que la plupart des gens ne comprennent pas : Ce n’est pas parce que vous aimez écrire que vous allez aimer vous occuper d’un blog de voyage.

Ce serait génial de pouvoir se contenter d’écrire un super article et d’y ajouter quelques belles photos de vacances pour que les internautes viennent sur votre blog et lisent vos contenus.

Rédiger des articles et prendre des photos ne sont que 2 compétences parmi la multitude que vous devez maîtriser pour pouvoir vivre de votre blog de voyage.

Si vous vous contentez de rédiger des articles (même très captivants) accompagnés de (sublimes) photos et de les publier sur la toile, vous gagnerez approximativement…0€ avec votre blog de voyage.

Il est donc indispensable que vous compreniez ce qu’implique réellement la gestion quotidienne d’un blog de voyage à succès.

Il y a des aspects du blogging qui ne sont pas amusants

Développement web, optimisation du référencement, recherche de mots-clés, création de backlinks, stratégie de marketing d’affiliation, A/B testing, gestion des mailings, etc.

Ce ne sont là que quelques-unes des choses dont je ne raffole pas dans la gestion de notre blog de voyage. Il y en a beaucoup d’autres, mais je ne veux pas (trop) vous démotiver.

Connaissiez-vous déjà tous ces aspects de l’entreprise ? Si c’est le cas, très bien ; vous commencez avec beaucoup plus de connaissances que nous.

Mais si certains de ces termes vous laisse perplexe, il est probable que vous aurez encore beaucoup à apprendre. Et pour réussir dans le blogging, il est indispensable de maîtriser toutes ces compétences.

L’image du blogueur qui travaille avec son laptop au bord de la plage (ou d’une piscine) est un gros mensonge

Si vous voulez créer un blog de voyage car vous pensez que vous allez passer la moitié de votre temps à la plage, votre ordinateur sur les genoux et un mojito à la main, je suis sur le point de briser vos illusions…

Je ne dis pas que ce genre de situation n’arrive jamais, mais elles sont rares, croyez-moi.

L’image de travailler sur son laptop depuis la plage vend un maximum de rêve.

Et toutes les personnes qui font l’apologie du blogging et de la liberté qui en découle surf sur l’idée qu’avoir la possibilité de travailler depuis n’importe où, signifie que vous ne passer pas vos journées dans un bureau, mais plutôt dans une piscine avec un daïquiri à la main.

Il est facile de vendre cette image, mais elle ne correspond pas à la réalité du métier de blogueur.

Être blogueur de voyage, vous donne beaucoup de liberté, mais exige aussi beaucoup de travail (au risque de me répéter). Le plus souvent dans un café ou un espace de coworking plutôt que sur la plage. Croyez-moi, le sable et les laptop ne font pas bon ménage !

En tant que blogueur de voyage, vous alternerez entre journées passionnantes où vous vous promènerez dans de nouvelles villes et vivrez des aventures épiques et des journées normales, où vous passez la majorité de votre temps derrière un ordinateur portable à rédiger du contenu ou à optimiser vos stratégies de monétisation.

Devenir blogueur de voyage n’est PAS un moyen de gagner de l’argent rapidement

En fait, lorsque vous commencez votre blog de voyage, vous allez devoir travailler gratuitement. Oui, gratuitement.

Vous devrez également investir votre propre argent pour acheter votre domaine et votre hébergement. Et ce n’est qu’un minimum. Certaines personnes choisissent d’engager des webdesigners ou de suivre des cours pour accélérer leur croissance.

Même si vous monétisez rapidement votre blog, il y aura des moments au début où vous passerez des heures et des heures à travailler sans rien gagner en retour.

Voici mon conseil : NE LANCEZ PAS de blog (de voyage ou autre) si vous cherchez simplement un “moyen facile de gagner de l’argent en voyageant”. Il existe de nombreux moyens plus faciles et plus rapides de gagner sa vie tout en vous donnant la liberté de travailler à distance.

Vous aurez probablement besoin d’un deuxième emploi pendant un certain temps

À moins d’avoir une belle somme d’argent de côté (ou d’avoir un partenaire avec un bon revenu), vous aurez probablement besoin d’un autre emploi pendant la phase de lancement de votre blog de voyage.

Nous tirons désormais la totalité de nos revenus de ce blog de voyage, mais cela n’a pas été facile (ni rapide !). Pendant la majeure partie de ce voyage, nous avons occupé d’autres emplois

Ce n’est que récemment, il y a 1 an, que nous avons lâché nos parachutes (alias emplois) et décidé de nous consacrer uniquement au développement de notre blog de voyage.

Je ne dis pas qu’il vous faudra autant de temps qu’il nous en a fallu pour gagner décemment notre vie. Nous avons fait une tonne d’erreurs en cours de route, et nous aurions pu emprunter un chemin beaucoup plus rapide vers le succès. Mais parfois, cela prend du temps… Et certains blogueurs ne quittent jamais leur autre emploi parce qu’ils ne veulent pas perdre leur revenu régulier (et fiable). Quoi qu’il en soit, il y a de fortes chances que vous deviez passer un certain temps (au moins 1 an) à trouver un équilibre entre votre blog et votre autre travail.

Le marché est concurrentiel, mais…

Je déteste le dire, mais le marché des blogs de voyage est très concurrentiel, et il l’est de plus en plus chaque jour.

Mais détendez-vous, car voici la bonne nouvelle : Ce n’est pas parce que le marché est bondé que vous n’arriverez pas à sortir votre blog du lot.

Il était aussi assez saturé quand nous avons commencé. Vous pouvez vous faire une place dans les résultats de recherches de Google, mais cela demande du temps, de la patience et (beaucoup) de travail.

Et comme il y a beaucoup de blogs de voyage, il est d’autant plus important de créer un contenu de qualité et d’avoir une voix qui se démarque du lot.

Soyez mémorables.

Soyez vous-même. Soyez sincère. N’ayez pas peur d’être controversé. Ou maladroit. Partagez les hauts et les bas. Défendez ce en quoi vous croyez. Partagez vos histoires en toute honnêteté.

Donnez à votre public l’impression de vous connaître vraiment.

Gérer un blog et Instagram sont deux choses complètement différentes

On pense souvent à tort que gérer un blog au quotidien et publier des photos sur Instagram sont similaires. Il est vrai que les blogueurs ont généralement un compte Instagram, et les Instagrammers ont souvent un blog. Mais ce sont deux activités différentes :

  • Les blogueurs de voyage se concentrent sur la rédaction de contenu et la monétisation par le biais d’un site web (marketing d’affiliation, publicité, etc.) et sur l’augmentation du trafic. Publier sur Instagram renforce la notoriété de la marque et fédère davantage la communauté mais les revenus sont tirés de la visibilité et du trafic générer par le site web.
  • Les influenceurs se concentre sur la création de contenu pour une plateforme de médias sociaux (comme Instagram) et sur la croissance de cette dernière. Et leur stratégie de monétisation se concentre souvent sur la publication de contenu sponsorisé directement sur cette plateforme. Leur blog est secondaire car il sert plus ou moins de page d’accueil pour collecter plus de mails ou vendre un produit, comme les preset Lightroom. Dans ce cas les revenus proviennent des publications sponsorisées et du trafic renvoyé vers le blog via les médias sociaux.

Les blogueurs et les influenceurs des médias sociaux sont souvent regroupés dans la même catégorie. Mais si vous voulez réussir dans le secteur, il est important de comprendre les différences.

Déterminez quel support vous voulez monétiser. Il peut y avoir des similitudes. Mais il s’agit de deux activités complètement distinctes, avec des objectifs différents. En privilégier une vous permettra de vous concentrer et contribuera à votre réussite.

Le blogging est une activité en constante évolution. Et vous devez suivre le rythme

Ce qu’il fallait pour créer et développer un blog de voyage à succès il y a dix ans était très différent de ce qu’il est aujourd’hui. Même lorsque nous avons commencé en 2018, le monde du blogging de voyage était complètement différent. Nous arrivions à positionner certains de nos articles sur Google sur des requêtes que nous aurions plus de mal à cibler aujourd’hui.

Dans cinq ans, les choses auront encore bien évolué. Il s’agit d’un secteur où vous ne pouvez pas vous contenter d’apprendre et de vous former seulement au début, puis de passer à autre chose en espérant gagner un revenu complètement passif.

Pour rester au courant, vous devez vous tenir à l’affut de l’évolution des tendances, des algorithmes et de la technologie. En tant que blogueur, vous devrez vous engager à apprendre en permanence.

Il est difficile de trouver un équilibre voyage et blogging

Voyager et bloguer en même temps est carrément épuisant.

Vivre de son blog de voyage exige un équilibre délicat que nous avons appris à gérer très, très lentement. Ce n’est certainement pas venu naturellement. Et nous sommes encore loin d’être parfaits.

Chaque fois que nous discutons avec d’autres blogueurs de voyage, nous finissons tous par parler de la difficulté de voyager ET de gérer notre blog en même temps.

Planifier des activités à faire, réserver des hôtels et des transports, sortir et visiter, rencontrer d’autres voyageurs… Ajoutez à cela la rédaction d’articles, l’optimisation du référencement, la publication sur les médias sociaux, la réponse aux mails, la création de newsletter, etc. Ouf ! Mon cœur bat la chamade rien qu’en tapant cette phrase.

Nous avons déjà fait de longs voyages tout en essayant de produire du contenu pour notre blog de voyage, mais cela finit par nous stresser et nous épuiser.

En fait, nous avons constaté que c’est lorsque nous ne voyageons pas du tout que nous produisons nos meilleurs contenus et que notre blog se développe le plus rapidement.

Ce qui m’amène à mon prochain point…

Vous n’êtes pas obligé de voyager tout le temps

Nous faisons partis de ses blogueurs de voyage qui adorent voyager mais qui aiment aussi retrouver leur confort, leur quotidien et leurs amis.

Avoir un pied a terre est excellent pour se ressourcer et préparer son prochain trip. C’est également un excellent moyen de s’occuper de son blog en rédigeant de nouveaux billets, en retouchant ses photos ou en répondant aux mails en retard, bref, c’est le meilleur moyen de s’occuper de toutes ces tâches que l’on peut difficilement gérer lorsque l’on voyage.

En fait, les voyages à long terme peuvent handicaper la croissance de votre blog. Comme nous l’avons vu dans le point précédent, il existe de nombreuses tâches devant être réalisées pour permettre à son blog de voyage de se développer pour augmenter sa visibilité, trouver de nouveaux partenaires, etc.

Retenez ceci : Vous n’avez pas besoin de voyager à plein temps pour être un blogueur de voyage émérite. Certains blogueurs aiment passer d’un pays à l’autre sans interruption, tandis que d’autres (dont nous faisons partis) préfère entrecouper leurs voyages en posant leurs valises quelques temps pour se ressourcer et mieux repartir.

Les voyages gratuits ne sont pas si idylliques que ça

Je sais ce que vous pensez : A-t-il vraiment utilisé les mots “gratuits” et “voyages” dans la même phrase et dit que “ce n’est pas si génial que ça” ?

Soyez indulgent avec moi…

Beaucoup de nouveaux blogueurs (dont nous faisons partie !) s’enthousiasment à l’idée de voyager gratuitement.

Obtenir un séjour gratuit à l’hôtel, une excursion ou un sac à dos, c’est génial – et la plupart du temps ça l’est – mais c’est aussi beaucoup de travail.

Avec l’augmentation du nombre d’influenceurs, les entreprises attendent souvent beaucoup de valeur en échange d’une expérience ou d’un produit gratuit.

Dans le passé, nous avons passé d’innombrables heures à retoucher des photos, à créer des vidéos et à taper des articles bien pensés,sans aucune compensation financière.

Et vous savez ce que nous avons réalisé ? Cela n’en vaut tout simplement pas la peine (dans la plupart des cas).

Je ne sais pas pour vous, mais nos prêts hypothécaires et autres dépenses quotidiennes ne peuvent pas être payés en billets d’avion ou en nuits d’hôtel malheureusement.

Lorsque vous débutez en tant que blogueur, cela peut être un excellent moyen de constituer votre portefeuille et de vous faire connaître.

Nous avons pu vivre beaucoup d’expériences merveilleuses de cette manière, et vous le pouvez aussi. Mais si vous voulez vivre de votre blog de voyage, la gratuité des voyages ne doit pas être la raison principale pour laquelle vous créez un blog de voyage.

Le blogging est un travail que vous devrez constamment expliquer (et parfois défendre)

Le blogging est un métier encore très récent, que le grand public connaît très peu. Si vous avez l’intention de faire du blogging votre travail à plein temps, armez-vous de patience pour expliquer ce que vous faites.

Je suis récemment allé sur un groupe de discussion sur Facebook et un des internautes demandait « Comment définiriez-vous l’activité de blogueur ? »

54 commentaires ont répondu à cette question. Et environ 90 % des blogueurs ont expliqué qu’ils ne se désignaient pas du tout comme “blogueurs”.

Au lieu de cela, les blogueurs ont utilisé des termes comme “propriétaire de site web”, “créateur de contenu”, “Digital Nomad”, “influenceurs” la liste est longue. Cela illustre bien que les blogueurs ont l’impression que les gens les prennent plus au sérieux lorsqu’ils se font appeler autrement que “blogueur”.

Et parfois, il peut être carrément fatiguant d’expliquer en quoi consiste notre métier de blogueur voyage, car nous avons souvent l’impression de devoir défendre notre job comme étant un “vrai travail”.

La plupart du temps, les gens sont simplement curieux de savoir comment, en fait, vous pouvez gagner de l’argent tout en voyageant. Mais parfois, on a l’impression qu’ils s’attendent à ce que vous divulguiez exactement comment vous gagnez votre argent en fournissant une explication concise d’une minute autour d’un verre, alors que poser les mêmes questions à un comptable ou à un ingénieur serait perçu comme de la curiosité mal placée.

Si vous envisagez de devenir blogueur voyage à plein temps, ne soyez pas surpris de recevoir toutes sortes de messages Facebook de personnes avec lesquelles vous n’avez pas parlé depuis le lycée et qui vous demandent : “Comment pouvez-vous vous permettre de voyager autant alors que vous n’avez pas de travail ?

Sérieusement, préparez-vous à défendre votre travail lorsque l’on vous dira “Ah, vous êtes “blogueur de voyage”… mais quel est votre vrai métier ?

Il y aura des moments où vous voudrez abandonner

Croyez-moi quand je vous dis qu’il y aura des moments où vous vous demanderez si vous devez simplement vous arrêter et jeter l’éponge.

Au fil des ans, nous avons vécu beaucoup de moments de doutes et de frustrations. Nous avons été proches (vraiment proches) de jeter l’éponge plus de fois que je ne voudrais l’admettre.

Mais à chaque fois que nous prenions du recul, nous nous rendions compte que notre blog est devenu une partie de nous. C’est quelque chose que nous aimons. C’est notre passion, et c’est pourquoi il nous touche tant.

Il y aura des hauts et des bas. Des bons et des mauvais jours. Il est donc essentiel que vous aimiez vraiment ce sur quoi vous bloguez. Sinon, vos petites voix intérieures qui vous disent d’arrêter finiront par prendre le dessus.

Mais si votre blog est vraiment votre passion, vous pouvez faire taire ses voix et vous remettre au travail.

Nous l’avons vu, gérer et développer un blog de voyage à succès n’est pas toujours simple mais voici la bonne nouvelle :

Bloguer peut être in-cro-ya-ble

Devenir blogueur de voyage est peut-être un moyen de créer la vie de vos rêves. Créer et gérer un blog peut vous apporter une grande liberté et vous permettre de saisir des opportunités que vous n’auriez jamais imaginées.

Si vous êtes rigoureux dans votre travail et régulier dans votre pratique, votre blog de voyage peut vous rapporter de l’argent. De l’argent sonnant et trébuchant, des revenus jamais plafonnés qui continueront d’évoluer tant que vous serez derrière votre blog de voyage pour le faire grandir.

Les blogs de voyage peuvent vous permettre d’acquérir plus de compétences que celles que vous avez acquises à l’université. Ils peuvent vous ouvrir des portes et vous mettre en contact avec des personnes que vous ne rencontrerez peut-être jamais dans la vie réelle.

De plus, ils vous donneront l’occasion de faire entendre votre voix. Votre histoire. Votre blog de voyage peut changer votre vie. Il a certainement changé la nôtre.

La grande question est donc la suivante : Créer votre blog de voyage est-il la bonne solution pour VOUS ?

Cela dépend.

Répondez à ces questions (et soyez honnête) :

  • Suis-je d’accord pour travailler gratuitement (au début) ?
  • Suis-je d’accord pour faire plus que de la rédaction de contenu ?
  • Vais-je vouloir consacrer du temps et de l’argent pour me former afin d’apprendre à référencer mon site dans les moteurs de recherche, à gérer l’aspect technique de mon blog ou encore à identifier les meilleures sources de revenu.
  • Je suis passionné par les voyages et j’envisage de créer un blog depuis plusieurs mois déjà.

Si vous avez répondu “non” à l’une de ces questions, alors je vous dirais de procéder avec prudence. Peut-être que vous devriez envisager de bloguer pour le plaisir.

Réfléchissez et voyez si créer et développer votre blog de voyage est quelque chose que vous aimez et dans lequel vous pouvez vous engager à fond avant de vous lancer.

Mais si vous avez répondu honnêtement et de tout cœur “oui” à toutes les questions ci-dessus, alors je vous dirais de foncer. Et d’y aller à fond !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *