ou-dormir-loger-bangkok-quartier

Où dormir à Bangkok ? Les meilleurs quartiers pour se loger

Bangkok est une vaste ville de près de 1 500 kilomètres carrés qui contient en son sein une grande diversité de quartiers. Que vous soyez un routard à la recherche de l’essentiel ou un touriste vert en quête d’un havre de paix verdoyant dans le chaos de la capitale thaïlandaise, voici mon opinion sur les meilleurs endroits où y séjourner.

Où dormir à Bangkok ? Banglamphu pour les fêtards

Le quartier de Banglamphu regorge de temples et de monuments historiques et se trouve à deux pas du grand palais, du bateau pour le Wat Arun, et du Wat Saket et de son mont doré avec un escalier menant à l’une des vues les plus imprenables sur Bangkok. Le centre de ce quartier est la Khao San Road, super célèbre en tant que paradis des routards, remplie d’excellentes auberges, de bars, de clubs et de magasins.

Mon conseil : Ne restez pas directement sur Khao San Road (elle est très fréquentée et les hôtels sont pour la plupart sans âme), mais trouvez plutôt un endroit où dormir dans le vieux quartier de Bangkok, Phra Nakhon. Les rues y sont pleines de charme et, malgré la proximité de la Khao San Road, étonnamment dépourvues de touristes.

Chinatown pour les amateurs de nourriture

Chinatown est l’un des meilleurs quartiers de la ville : il est bon marché et il y a une scène croissante de bars à cocktails sur Soi Nana. Il faut en profiter pour aller voir Yaowarat Oad et ses nombreux vendeurs de nourriture de rue (c’est simple : il suffit de suivre la foule !). Il est également agréable de se promener parmi les lis, les oiseaux de paradis et les orchidées à Pak Klong Talad, le marché aux fleurs situé à l’extrémité nord de Chinatown. C’est un quartier vraiment étonnant et dynamique de la ville.

Ces dernières années, Chinatown connaît un certain renouveau, avec des restaurants et des bars à cocktails haut de gamme qui poussent comme des champignons dans tout le quartier. Déjà surnommée « la réponse de Bangkok à Brooklyn », cette partie de la ville est destinée à devenir plus chaude et plus animée que jamais une fois la nuit tombée.

Restez ici pour vivre une expérience culinaire authentique, mais assurez-vous de ne pas vous en approcher de trop près si vous recherchez la paix et le calme, car cette partie de la ville ne dort jamais.

Lumpini pour un havre de paix à deux pas du centre-ville

Lumpini est un répit bienvenu dans la frénésie de Bangkok ! Avec ses lacs ombragés, ses pistes de course et ses gymnases extérieurs répartis sur 57,5 hectares, ce parc n’a rien à voir avec le reste de Bangkok !

Participez à l’un des cours gratuits d’aérobic en plein air ou venez assister à des concerts de musique le week-end. Tout près, la route Wireless (Witthayu) brille de ses nouveaux appartements et hôtels élégants, tandis que les gourmands et les œnophiles affluent à Lang Suan pour y découvrir le bar à vin naturel Wet.

Sathorn et Silom pour les travailleurs le jour et les fêtards la nuit

Un premier coup d’œil à Sathorn et Silom permet de comprendre immédiatement : c’est là que l’on gagne de l’argent. En tant que quartier central des affaires de Bangkok, la zone est caractérisée par la prédominance des logos d’entreprises, des ambassades étrangères et des prostituées de luxe. Des employés de bureau stressés et des vendeurs ambulants de nourriture occupent les trottoirs, tandis que les routes sont remplies d’un embouteillage semi-permanent.

Bien que le quartier soit principalement destiné aux travailleurs plutôt qu’aux voyageurs, c’est un bon endroit pour se faire plaisir au milieu d’une foule de la jet-set bien remplie. Détendez-vous avec un massage au Health Land, ou sirotez des cocktails de fin de soirée à The House on Sathorn, situé dans un manoir colonial de 130 ans qui fut autrefois l’ambassade de Russie. Vous pouvez également apprendre à préparer quelques plats thaïlandais à la célèbre école de cuisine Blue Elephant.

Restez à Sathorn et Silom pour ses hôtels haut de gamme, certains des meilleurs restaurants de Bangkok et un mélange vibrant entre l’Est et l’Ouest.

Charoen Krung pour la vue sur la rivière et son architecture historique du 19ème siècle

Charoen Krung est connu pour ses bâtiments du XIXe siècle ayant pris de l’âge avec beaucoup de grâce et bordant les rives du fleuve Chao Phraya. C’est un quartier en pleine gentrification, et il est récemment devenu le lieu de résidence d’une foule d’artistes.

L’un des meilleurs exemples de sa transformation est la Warehouse 30, un lieu datant de la Seconde Guerre mondiale qui ont été transformés en un espace de création contemporain rempli de cafés, de bars, de boutiques et de galeries. Pour un toit avec une vue panomarique, les voyageurs affluent au Sky Bar de Lebua (oui oui, le même que dans « Very Bad Trip 2 » !).

Siam pour le shopping

Bien qu’il ne soit reconnu comme quartier en tant que tel, Siam est une zone bien connue que les habitants considèrent comme le cœur de la ville. Si le shopping est en tête de votre liste de choses à faire à Bangkok, alors allez là-bas au carrefour, car vous y trouverez Siam Paragon, MBK Centre et Siam Discovery, e vastes centres commerciaux qui répondent à tous les budgets, des plus modestes aux bourses les plus importantes. Ceux qui préfèrent éviter les magasins devraient probablement éviter ce quartier, mais il y a quelques sites culturels qui valent tout de même la peine d’être visités.

Les principaux points d’intérêt de Bangkok TuktukSiam sont situés autour de la place Siam, un labyrinthe de petites ruelles reliant plusieurs centres commerciaux, des aires de restauration et des immeubles de bureaux qui accueillent aussi bien les locaux que les touristes. Vous y trouverez des boutiques de créateurs indépendants, des restaurants excentriques et un des cinémas qui m’attire le plus à Bangkok : le Scala Cinema, pour son sublime style Art Déco des années 60.

En face, la rue est bordée de centres commerciaux tels que Siam Discovery (pour vos vêtements de marque), Siam Centre (qui présente certains des talents créatifs les plus brillants de Thaïlande) et Siam Paragon (pour les grands dépensiers). Bien que très touristique, le Bangkok Art & Culture Centre et les jardins luxuriants de la Jim Thompson House méritent également une visite.

Thong Lor et Phrom Phong pour les hipsters qui aiment les coffee-shops, les brunchs et les galeries

Ce quartier sophistiqué porte le nom de Thonglor Street, qui compte de nombreux bars, clubs, restaurants et boutiques haut de gamme. C’est un quartier d’artistes branché où se retrouvent tous les gens les plus à la mode. C’est probablement le meilleur quartier de la ville pour manger, boire et se divertir.

Phrom Phong et le quartier voisin de Thonglor (également connu sous le nom de Sukhumvit Soi 55) sont les principaux quartiers résidentiels de Sukhumvit. Entre ses immeubles modernes en copropriété et ses maisons de ville pittoresques, vous trouverez des dizaines de restaurants, de cafés, de salons de massage et de bars à cocktails. Il s’agit d’un quartier vraiment international, où les boutiques thaïlandaises à l’abri des regards, les boulangeries françaises et les magasins japonais de ramen attirent tous les regards. En séjournant ici, vous aurez une bonne idée de la “vie quotidienne” de Bangkok.

Restez à Phrom Phong ou à Thonglor pour découvrir leur diversité de restaurants de Bangkok, leur vie nocturne et leur emplacement relativement stratégique.

Phloen Chit et Chidlom pour les vacanciers chics

Les loyers y sont parmi les plus élevés de la ville, ce qui n’est pas sans conséquence sur le type d’établissements que l’on y trouve.

Des immeubles d’appartements de luxe, des boutiques de créateurs et des salles de déjeuner chics accueillent les mondains thaïlandais et les touristes en mal de confort. Les trottoirs sont étonnamment propres pour les normes de Bangkok, et les possibilités de restauration dans la rue sont rares. Le centre commercial de l’ambassade centrale est le principal centre commercial : il abrite d’ailleurs certaines des boutiques les plus sophistiquées de Bangkok.

Malgré l’absence de sites touristiques incontournables, la proximité du plus grand espace vert de Bangkok, le parc Lumpini, et des quartiers adjacents tels que Silom et Asok font de cette « bulle d’expatriés » une base agréable pour découvrir la ville avec style.

Séjournez à Phloen Chit ou à Chidlom pour leur shopping haut de gamme, leur confort occidental et le faste de leurs hôtels.

J’espère que cet aperçu des meilleurs quartiers de Bangkok vous aidera dans votre planification. Choisissez un quartier pour y séjourner selon vos centres d’intérêts, sans pour autant vous empêcher d’aller les explorer par la suite !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close