ou-manger-pekin-meilleurs-restaurants

Où manger à Pékin ? Nos 16 restaurants préférés

Vous ne savez pas où manger à Pekin ? Vous cherchez les meilleurs restaurants pour surprendre vos papilles ? Suivez le guide. Par Johanna et Fabien.

Pékin est un paradis pour les gourmands. La capitale offre aux curieux presque toutes les cuisines provinciales de Chine, du chuan’r (brochettes) du Xinjiang au hotpot sichuanais. Voici une petite sélection des meilleurs restaurants de Pékin, qui prouvent que la cuisine de la ville ne se résume pas au canard laqué (bien qu’elle en ait aussi).

Judian Chuanba

Quitter la Chine sans gouter les chuan’r (brochette) est l’équivalent culinaire de sauter la Grande Muraille. Bien que le chuan’r soit originaire de la région chinoise du Xinjiang, les Pékinois aiment passer des soirées à discuter autour d’un tas de brochettes de viande et de bière. Vous trouverez des stands de chuan’r dans presque tous les quartiers et, bien que vous puissiez faire votre choix dans n’importe quel établissement ayant pignon sur rue et passer un bon moment, Judian Chuanba est l’une des marques les plus établies. Cette chaîne de restaurants est installée dans de solides locaux à travers Pékin et peut être trouvée grâce à des panneaux indiquant “聚点串吧”.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Yuebin Restaurant

Le Yuebin peut se targuer d’être le premier restaurant privé du pays. Depuis son ouverture en 1980, ce minuscule refuge de hutong est resté l’un des préférés des locaux grâce à sa cuisine abordable et savoureuse. Le restaurant est spécialisé dans les plats traditionnels chinois de style maison, comme le tofu frit au wok et les rouleaux de chou. Ce n’est pas un restaurant de luxe, mais pour ceux qui ont envie d’une tranche du vieux Pékin, Yuebin est une visite incontournable. C’est une halte idéale si vous souhaitez faire le plein d’énergie avant de vous rendre dans le monolithe labyrinthique financé par l’État qu’est le Musée national d’art de Chine.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Haiwanju

Haiwanju est une chaîne de restaurants traditionnels de Pékin qui est surtout connue pour ses zhajiangmian (nouilles à la pâte de soja) délicieusement moelleuses et la sélection de légumes qui les accompagnent. Les autres plats incontournables sont les chips d’amidon frites et le porc effiloché pékinois. Venez avec de l’appétit car les portions sont grandes – Haiwanju se traduit par “maison des bols de taille royale”. Mais ne vous attendez pas à un dîner romantique aux chandelles avec votre amoureux ; l’atmosphère est bruyante et les visiteurs sont accueillis bruyamment à l’entrée et à la sortie. Il n’y a pas plus local que ça. Il existe des tonnes d’excellents restaurants de nouilles, alors consultez notre guide des meilleurs restaurants de nouilles de Pékin.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Restaurant Jubaoyuan Hot Pot

Les Pékinois adorent manger du hotpot, et il n’y a pas de meilleur endroit pour le faire que le Jubaoyuan. C’est une telle institution que le restaurant doit limiter le nombre de brioches au sésame que chaque client peut acheter. Rituel incontournable de l’hiver, le hotpot est une expérience culinaire où les clients placent des ingrédients crus dans une marmite de bouillon frémissant, avant de les tremper dans une sauce à base de pâte de sésame (la sauce préférée des habitants du Nord). Le hotpot se déguste de préférence à quatre ou plus – plus de monde signifie plus d’assiettes de mouton ou de bœuf finement tranché et de légumes frais. Les files d’attente peuvent souvent s’étendre sur toute la rue Niujie, alors essayez de venir entre les heures de repas.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Qing-Feng Steamed Dumpling Shop

Qing-Feng, une boutique de boulettes à la vapeur, est restée l’une des préférées des Pékinois depuis son ouverture en 1948. L’intérieur est simple et le service est décontracté. Cependant, l’attraction principale ici est constituée par les boulettes à la vapeur, qui sont farcies d’une gamme de garnitures allant du porc juteux et du fenouil aux œufs et à la ciboulette. Si vous venez le matin, vous aurez droit à un petit déjeuner copieux, composé de porridge de millet et de bâtonnets de pâte frits. Fait amusant : le président chinois Xi Jinping a un jour commandé le set de brioches à 21 ¥ (2,40 £) de la succursale de Yuetan. Si vous aimez les boulettes, consultez notre liste des meilleurs restaurants de dim sum à Pékin ou notre guide des différents types de boulettes.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Juqi

Cette chaîne de restaurants est spécialisée dans la cuisine de Pékin et est actuellement l’un des préférés de la population locale. Il doit sa célébrité à sa présentation immaculée et soignée. Le canard laqué à la peau croustillante porte l’inscription d’un caractère de votre choix, et le riz frit spécial se présente sous la forme d’un charbon en “nid d’abeille” et est allumé à la table. Le décor est digne du vieux Pékin et reflète l’authenticité de la nourriture. Lisez notre article sur les plats que vous devez absolument goûter lors de votre visite à Pékin.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Haidilao

Manger à Haidilao est tout simplement amusant. La nourriture est excellente et vous vous sentez heureux lorsque vous partez. Ouverte pour la première fois en 1994 dans la province épicée du Sichuan, cette chaîne de hot-pots est un trésor national (et bientôt international). Elle place la barre très haut en ce qui concerne les normes de service dans les restaurants. Croisez les doigts si vous devez attendre une table, car c’est à ce moment-là que vous pourrez profiter des manucures, cirages de chaussures et jeux de société gratuits. Si vous ne commandez qu’une seule chose, optez pour les nouilles tirées à la main, qui sont livrées par un “homme aux nouilles dansant” qui fait tourner les cordes dans les airs avant de les laisser tomber dans la marmite bouillante au milieu de la table. La succursale de Chaoyang est l’un des établissements les mieux situés.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Najia Restaurant

Dans le Pékin d’aujourd’hui, le restaurant Najia est aussi proche que possible des repas de style impérial. Ce style de cuisine extravagant a été popularisé pendant la dynastie Qing par les derniers empereurs de Chine, qui étaient célèbres pour organiser de somptueux banquets de trois jours. Le décor reflète l’élégance de cette époque, du mobilier soigneusement choisi aux oiseaux gazouillant dans des cages. Les plats les plus remarquables du Najia sont les crevettes à la peau croustillante et l’aubergine aux huit bannières, un amuse-gueule froid composé d’aubergines salées et marinées nommées d’après les huit divisions militaires de l’armée mandchoue.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Yanjing Wangjing Xiaoyao

Yanjing Wangjing Xiaoyao est une chaîne de bars à chuan, réputée pour ses brochettes de rognons de porc. Elle a trouvé un moyen de supprimer l’odeur âcre des abats, ce qui les rend plus appétissants et plus faciles à manger. Cela enthousiasme particulièrement les clients qui adhèrent à la croyance de la médecine traditionnelle chinoise selon laquelle manger des rognons peut améliorer la vitalité. Ne confondez pas cette chaîne avec Wangjing Xiaoyao ; en raison de conflits de brevets, ce restaurant particulier a ajouté le mot “Yanjing” à son nom en référence au père fondateur de la marque, M. Zu, qui portait des lunettes.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Xian Lao Man

Le Xiao Lao Man est connu pour ses dumplings, qui se déclinent en 25 variétés différentes, dont des classiques comme l’agneau et la ciboulette, l’œuf et la carotte, et le légume et la coriandre. Vous pouvez facilement vous rassasier de ces boulettes, mais si vous recherchez quelque chose de plus consistant, optez pour les pommes de terre râpées ou le poulet kung pao. Le service est correct, mais le manque de personnel enthousiaste est largement compensé par la qualité de la nourriture.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Li Qun Roast Duck Restaurant

Le canard laqué devrait figurer aussi haut sur la liste des choses à faire à Pékin que le Palais interdit. Et le meilleur endroit pour goûter ce plat emblématique est le Li Qun Roast Duck Restaurant. Dirigé par le même couple père-fille depuis plus de deux décennies, le restaurant se trouve toujours dans son emplacement d’origine, l’ancienne maison du hutong du fondateur, M. Zhang Liqun. Cette propriété centenaire de la dynastie Qing ne peut accueillir que 12 tables, et il faut donc s’attendre à de longues attentes. Cependant, l’attente en vaut la peine. Si le canard rôti doit absolument figurer sur votre ticket, les gésiers et les intestins de canard épicés sont également un choix populaire parmi les habitants de la région.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Green Cow City Cafe

Le Green Cow City Cafe est réputé pour ses bagels authentiques et pour servir l’un des meilleurs brunchs de Pékin. C’est l’un des rares établissements de type “farm-to-table” à Pékin et il gère également un programme d’agriculture soutenue par la communauté (CSA), qui livre des légumes biologiques frais de la ferme directement au domicile des clients. Son emplacement le rend un peu difficile à trouver pour la première fois, car le lieu se trouve derrière une grande porte métallique, à l’écart d’une rue commerciale bondée.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Huguosi Hutong Snack Street

La nourriture de Pékin ne se limite pas au canard laqué. La ville est également célèbre pour sa cuisine de rue, et le meilleur endroit pour goûter à tout en même temps est le Huguosi Hutong Snack Street. Ce snack-bar renommé a été fondé dans les années 1950 lorsque le gouvernement a rassemblé plusieurs vendeurs de nourriture de rue populaires lors des foires du temple et a créé un incroyable snack-bar dans la rue Huguosi. C’est l’endroit idéal pour faire le plein de petites bouchées à petit prix.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

King’s Joy

Les options adaptées aux végétariens sont difficiles à trouver en Chine, ce qui fait du King’s Joy une rare oasis végétarienne. Il propose des plats savoureux à base de légumes ainsi que des plats créatifs à base de viande simulée. Même les carnivores ordinaires seront ravis de la présentation délicate et du cadre paisible. Le restaurant se trouve à côté d’une cour magnifiquement restaurée qui donne sur un bosquet de bambous. Les chefs, vêtus d’un blanc pur, travaillent rapidement mais calmement pour préparer des plats aussi esthétiques que délicieux, ce qui a valu à cet établissement de figurer dans la liste des 10 meilleurs restaurants du monde de La Liste.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Moscow Restaurant

Des décennies avant l’essor économique de la Chine, le restaurant Moscou (surnommé “Lao Mo” par la population locale) était considéré comme une expérience très prestigieuse. Ouvert en 1945, cet endroit était considéré comme le meilleur restaurant occidental de Pékin. Même selon les normes d’aujourd’hui, l’opulente salle à manger est un espace impressionnant pour dîner, surtout au son de la musique en direct. La nourriture est une liste de tous les classiques russes – pensez au bortsch, au poulet à la Kiev et au bœuf stroganoff.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos

Bistrot B

Bistrot B, le restaurant français de l’hôtel Rosewood, offre à ses hôtes un havre de paix loin du rythme frénétique de la ville. Son chef, Jarrod Verbiak, est l’élève du célèbre chef Daniel Boulud. Comme son maître, il croit en l’importance de s’approvisionner en ingrédients locaux. C’est l’un des rares restaurants de Pékin à disposer d’une vaste cave à vin. Il propose également un cocktail incontournable, le Peking Paloma, à base de tequila, de pamplemousse et de frêne épineux du Sichuan.

Site, reservation et itinéraire : plus d’infos