plus-belles-villes-maroc

Les 15 plus belles villes à visiter au Maroc

Vous voulez visiter les villes incontournables du Maroc ? Suivez le guide, nous avons rassemblé les plus belles villes du Maroc.

Des eaux scintillantes de la Méditerranée aux plaines sablonneuses du Sahara, le Maroc fascine et attire les voyageurs depuis des milliers d’années.

La force du Maroc réside dans sa position intégrale pour le commerce avec le reste de l’Afrique ; en tant que tel, le pays a vu de nombreuses influences infusées dans ses propres traditions berbères. De la France à l’Espagne, en passant par d’autres pays, toutes les villes du Maroc, qu’il s’agisse de métropoles cosmopolites ou de villes médiévales traditionnelles, sont prêtes à être découvertes. Voici notre sélection des meilleures villes du Maroc pour vous aider à planifier votre prochain voyage.

Marrakech

L’une des quatre villes impériales du Maroc, Marrakech est un centre commercial clé depuis de nombreuses années. La position de la ville fait partie intégrante du commerce des marchandises dans le pays, et son accent sur le commerce a façonné la ville. Jetez un coup d’œil à l’emblématique mosquée Koutoubia, qui date du 12e siècle et est un symbole de la vieille ville. L’exquis palais Bahia du 19e siècle se distingue également par son design somptueux.

Marrakech est une ville animée et trépidante. La place du marché principal, Jemaa el-Fnaa, dans la médina de la ville, est une expérience chaude et exiguë pour la plupart des gens. Tout et n’importe quoi est en vente, des singes aux instruments de musique.

Les marchands interpellent les clients pour les chahuter et les séduire – le troc de marchandises est la norme. À la nuit tombée, la place principale se transforme et laisse place à des stands de nourriture fumante. Bien que cela ne semble pas possible, la ville devient encore plus une expérience de voyage animée, dynamique et exubérante.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Ouarzazate

Porte d’entrée du désert du Sahara, Ouarzazate se trouve au sud des montagnes du Haut Atlas. Cette petite ville désertique et poussiéreuse est dominée par la colossale Kasbah de Taourirt, un palais fortifié du XIXe siècle. Le palais offre une vue imprenable sur le paysage rouge et montagneux. En fait, il est si particulier qu’il a été utilisé dans de nombreux films.

La ville elle-même offre de nombreuses options d’hôtels et de petits restaurants locaux à prix raisonnables. La position de la ville signifie également qu’il est facile de faire des excursions d’une journée vers des sites voisins comme Ait Benhaddou, une kasbah parfaitement préservée.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Fès

Autrefois capitale du Royaume du Maroc, Fès respire la culture et l’histoire. Bien connue pour ses célèbres petits chapeaux rouges, la ville possède également de nombreux sites fascinants à visiter. L’emblématique médina de Fès est une immense étendue piétonne qui respire l’ambiance et l’histoire. Elle peut sembler complètement écrasante pour de nombreux visiteurs, tandis que d’autres tombent amoureux de son atmosphère bouillonnante.

Ceux qui sont assez courageux pour se promener dans les ruelles étroites peuvent découvrir les deux écoles islamiques ou madrasa de la ville. Datant du 14ème siècle, Bou Inania et Al Attarine ont des façades complexes sculptées dans le cèdre ainsi que des tuiles élaborées.

La tannerie Chouara, qui date du 11e siècle, est l’une des plus anciennes du monde et fabrique des cuirs pour les commerçants depuis plusieurs générations.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Asilah

Asilah est une petite ville arty où des peintures murales aux couleurs vives ornent les murs. L’ancienne ville côtière fortifiée est un endroit vibrant et amusant où les cultures de l’Espagne et du Maroc fusionnent.

Promenez-vous dans la vieille ville et découvrez la créativité et la tradition qui se dégagent de chaque rue. La promenade du bord de mer est l’endroit idéal pour pédaler lentement devant les jolis cafés et les vues sur l’océan.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Larache

Cette ville estivale et décontractée est un endroit facile à vivre qui est envahi par les touristes nationaux pendant les mois d’été. La rivière Loukas traverse lentement la ville de Larache et les incroyables ruines de Lixus se trouvent à proximité, où les légendaires Jardins des Hespérides auraient été situés.

La partie espagnole de cette ville est encore très vivante – ne soyez pas surpris de tomber sur des bars à tapas et des églises espagnoles.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Tinghir

Coincée entre les montagnes du Haut Atlas et les magnifiques sables du Sahara, la ville alléchante de Tinghir se trouve au milieu de la vallée du Todra. Tinghir est une ancienne ville française qui a grandi pour devenir une ville débordante de jardins fleuris, de magnifiques Kasbahs et de charmantes ruelles.

Surplombée par les vestiges du palais Glaoui du XVIIIe siècle, grimpez jusqu’au sommet pour profiter d’une vue imprenable sur les environs.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

El Jadida


La ville portuaire piquante d’El Jadida est un lieu de villégiature très prisé des résidents marocains. La longue plage de sable qui s’y trouve est très fréquentée pendant les mois d’été, les familles profitant du temps libre ensemble.

La ville elle-même n’a pas beaucoup de caractère et peut être explorée lors d’une excursion d’une journée depuis Casablanca. Faites le tour de la citerne portugaise du XVIe siècle et admirez les sites du haut de ses remparts.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Chefchaouen

La charmante Chefchaouen, avec ses célèbres bâtiments blanchis en bleu et ses toits de tuiles rouges, est l’une des plus belles villes du Maroc. Entourée de montagnes à couper le souffle, le labyrinthe étroit de ruelles de la ville cache des places et d’anciennes kasbahs (signifiant “citadelles”), avec de nombreuses possibilités de photos à chaque coin de rue.

Avec un mélange d’influences marocaines et andalouses, cette ville est un foyer de créativité et de développement. C’est aussi l’endroit idéal pour passer quelques jours à déguster de délicieux plats, à discuter avec les habitants et à s’aventurer dans les collines environnantes.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Tétouan

Dans le nord du pays, la petite ville de Tétouan – qui se traduit par ” les sources d’eau ” – se dresse de façon saisissante au pied des montagnes du Rif. La ville est un port important sur la mer Méditerranée et était autrefois la capitale du Maroc espagnol.

Ses rues sont pleines de bâtiments carrés, blanchis à la chaux, de style espagnol, et de larges boulevards – ne manquez pas de visiter la merveilleuse médina de la ville et vous aurez l’impression d’avoir remonté le temps.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Casablanca

Tout le monde connaît la ville de Casablanca comme le décor colonial du film romantique de 1942, mais la ville d’aujourd’hui ne reflète pas tout à fait ce sentiment de rêve et d’enchantement. Au contraire, la Casablanca d’aujourd’hui est une puissance commerciale – l’importance de la ville portuaire en fait le centre économique du Maroc.

Vous pouvez toujours vous promener dans le curieux vieux centre-ville de Casablanca pour découvrir son passé. L’architecture mauresque ornée est imprégnée de formes et de styles européens. Si vous voulez vraiment vous replonger dans les films en noir et blanc, allez prendre un verre au Rick’s Cafe, le célèbre bar du film (il s’agit d’une reconstitution, mais on peut faire semblant, non ?).

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Tanger

La porte de l’Afrique – pour les Européens, du moins – a un passé étrange et mouvementé. La célèbre zone internationale de la ville était un aimant pour toutes sortes de personnages bizarres et curieux, attirant de nombreux écrivains et artistes dans les années 1950 et 1960 – inspirant depuis de nombreux romans et chansons.

Le Tanger d’aujourd’hui est toujours attaché à son passé fantaisiste, et les influences extérieures ont affecté l’esthétique de Tanger. Mais avec l’essor des nouvelles entreprises et l’afflux d’argent, la ville s’est beaucoup développée et est aujourd’hui un bel exemple de l’avenir du Maroc.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Agadir

Occupée et animée, la ville portuaire d’Agadir est une destination de vacances à part entière. Après qu’une grande partie d’Agadir ait été détruite à la suite d’un tremblement de terre dévastateur en 1960 – en particulier ses parties les plus historiques – la ville a été reconstruite, et est beaucoup moins belle que les nombreuses vieilles villes complexes du Maroc.

Mais Agadir a su renaître de ses cendres et est devenue une station balnéaire florissante, avec une atmosphère décontractée à la clé. La promenade de bord de mer de la ville est parfaite pour les journées passées à flâner et à profiter de la vie comme les gens du pays. Ne manquez pas de vous arrêter à l’un des stands de nourriture pour prendre un en-cas et discuter avec certains des sympathiques habitants de la ville.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Essaouira

Essaouira est une ville côtière sereine avec une ambiance nettement européenne. Autrefois sous protectorat français, ce qui a conduit à une fusion des cultures et des styles architecturaux, elle a vu les hippies, les musiciens et les voyageurs des années 1960 s’installer dans la ville. En conséquence, elle s’est habituée aux étrangers et est maintenant une ville de destination pour les voyageurs qui veulent passer du temps à se promener dans la belle médina.

Essaouira possède de jolies plages de sable, mais les vents violents rendent les bains de soleil hors de question. Les amateurs de sports nautiques connaissent cependant les avantages du vent et se retrouvent sur les plages d’Essaouira pendant les mois d’été pour pratiquer la planche à voile.

Le port et les vieux murs de la ville ajoutent une profondeur à l’histoire de la ville et, avec ses petites ruelles et ses rues anciennes, constituent l’endroit idéal pour se perdre et découvrir de nouveaux et intéressants secrets cachés entre les murs.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Rabat

La capitale marocaine de Rabat se trouve sur les rives du fleuve Bouregreg. Elle est célèbre pour son incroyable architecture islamique. La ville a également des liens forts avec son passé français et – comme elle se trouve sur la côte atlantique – a une atmosphère de ville côtière nettement européenne. La kasbah de Rabat est située dans le centre fortifié de la ville.

C’est un endroit fantastique pour s’asseoir et s’imprégner de l’atmosphère. Faites une promenade jusqu’à la cathédrale Saint-Pierre et imprégnez-vous de son style art-déco étrange et surréaliste – puis dégustez une bonne tasse de thé à la menthe rafraîchissant dans l’un des nombreux cafés.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Meknès

Datant du 11ème siècle, la vieille ville de Meknès était autrefois la capitale du Maroc impérial. Le sultan de l’époque a développé la ville, en construisant de hauts murs et d’énormes portes pour la protéger, et en créant des bâtiments élaborés et ornés de style mauresque-espagnol.

Le mélange historique de design européen et islamique de la ville est visible dans ses nombreux monuments. Le Bab Mansour Leleuj, revêtu de mosaïques, est d’une beauté époustouflante. Le mausolée du sultan Moulay Ismaïl – qui a fait de Meknès sa capitale – est une démonstration royale de puissance, avec des fontaines et des jardins décoratifs.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos