que-visiter-gratuit-faire-naples

Que faire gratuitement à Naples ? 15 choses à faire et à voir

Les villes italiennes regorgent de trésors culturels, tout comme Naples. Ce qu’elles ont de bien ? Elles n’ont pas besoin de vous coûter une fortune pour les explorer. J’ai dressé pour vous une liste d’activités gratuites à Naples, ce qui vous permettra d’économiser des centimes supplémentaires pour vous procurer la fameuse pizza !

1.    Le centre historique

Quoi de mieux pour découvrir Naples que de s’y promener en son cœur ? Je vous invite donc vivement à y passer des heures à errer dans les ruelles étroites qui mènent aux églises, aux anciennes catacombes et aux grottes souterraines. Le centre historique est ancien, mais incroyablement bien conservé (à tel point que l’UNESCO a décidé de l’inscrire sur la liste du Patrimoine mondial).

2.    Le Jardin botanique de Naples

Le Jardin botanique de Naples est le plus important d’Italie en termes de superficie et du nombre d’espèces qu’il abrite. Aujourd’hui, il est organisé selon un critère écologique avec différentes zones. Je vous suggère donc volontiers de vous y promener, car vous pourrez y apercevoir la plage, la zonee méditerranéenne, une zone rocheuse et une zone désertique.

3.    La basilique de San Lorenzo Maggiore

Que vous soyez croyants ou non, la basilique de San Lorenzo Maggiore est située sur l’ancien site de l’agora grecque, et c’est l’un des témoignages les plus intéressants de l’architecture gothique que je vous conseille d’aller admirer.

Le sanctuaire, construit à l’origine par les Franciscains vers la fin du 13ème siècle, a subi de nombreux changements au cours des siècles. La basilique telle que nous la connaissons aujourd’hui est de style gothique français avec une seule nef, une belle abside et 23 chapelles latérales.

4.    La Villa Floridiana

La Villa Floridiana est située dans la région de Vomero, et c’est un immense parc que je vous suggère d’arpenter pour respirer le bon air de ce poumon de verdure !

Le parc est idéal pour faire une pause : il y a des espaces verts, des points d’eau et un point de vue à couper le souffle d’où l’on peut admirer la mer et la région de Chiaia. Mais Floridiana n’est pas seulement un parc : il y a aussi le Museo duca di Martina à l’intérieur, qui comprend l’une des plus importantes collections italiennes d’arts décoratifs.

5.    La Piazza del Plebiscito

La Piazza del Plebiscito est la plus grande place de Naples, et l’une des plus grandes d’Italie. Elle est située entre le Borgo Santa Lucia et les places de Trieste et de Trente. Sur celle-ci, on peut y admirer le Palais Royal, construit en 1600. En face du Palais, je vous invite vivement à visiter l’église San Francesco di Paola, construite pour la famille Borboni : sa construction a été achevée en 1846, et elle reflète le goût néoclassique de cette époque.

C’est presque un endroit qui rappelle la grandeur d’antan qu’a pu connaître la ville. Entourée par le palais royal d’un côté et la façade néoclassique de l’église de San Franceso di Paola de l’autre, la Piazza attire les visiteurs par sa magnificence.

6.    Spaccanapoli

Spaccanapoli sépare la vieille ville en deux parties. En plus de ça, Spaccanapoli est un véritable musée en plein air… et c’est complètement gratuit !

Pour vous donner un aperçu optimal des lieux, la promenade que je vous conseille de faire, c’est de partir de la Piazza del Gesù : ici, vous pourrez y admirer l’église du Gesù Nuovo et l’obélisque de l’Immaculée Conception. Ensuite, en marchant dans la rue San Biagio dei Librai, vous pourrez voir le monastère de Santa Chiara, l’église San Domenico Maggiore, la statue du dieu Nil et un des chevaux à l’intérieur du Palazzo Carafa.

7.    Le château de Saint-Elmo

Saint-Elmo est un château impressionnant, et l’un des incontournables de la ville que je vous suggère de ne pas manquer !

Pour vous rendre au sommet de la colline où la bâtisse a été construite, un funiculaire est à votre disposition qui vous profiter, une fois arrivés tout là-haut, d’une vue imprenable sur la ville et la baie de Naples !

8.    La cathédrale de Naples

Une visite à Naples ne serait pas complète sans avoir mis les pieds dans le Duomo de la ville. Très souvent, la visite des édifices religieux est gratuite dans cette ville, alors je vous conseille volontiers d’en profiter !

Bien que l’étonnante cathédrale ait été rénovée au fil des ans, elle date à l’origine du IVème siècle. L’intérieur du Duomo est un véritable chef-d’œuvre, avec son impressionnante architecture de style néo-gothique. La cahédrale est réputée pour la chapelle de San Gennaro et les deux fioles de sang liquéfié de San Gennaro qui y sont conservées.

9.    Gay-Odin, la toute première chocolaterie de la ville

Cet artisan chocolatier local conçoit depuis le début des années 1900 certaines des meilleures créations à base de cacao de la ville.

Respectant toutes les règles du chocolat fait maison, utilisant des recettes traditionnelles et des ingrédients de qualité, Gay-Odin est le paradis de ceux qui apprécient un vrai délice chocolaté. Avec plusieurs points de vente dans toute la ville, je ne doute pas que vous passerez, durant votre séjour, devant au moins l’un des magasins de l’enseigne ! N’hésitez vraiment pas à y faire un saut et à demander à y goûter.

10.         Le Castel dell’Ovo

Le Castel dell’Ovo est situé sur l’ancienne petite île de Megaride. Le château est très suggestif, et il offre une vue imprenable sur la baie de Naples depuis sa terrasse ! Je vous invite vivement à le visiter, car c’est un haut-lieu de la ville à ne pas manquer !

L’endroit est situé dans une zone touristique : pour cette raison, les quelques activités commerciales sont principalement des bars et des restaurants, mais il y a aussi des magasins et des ateliers pour la navigation de plaisance.

11.         Le Musée archéologique de Naples

Une visite que je vous suggère de coupler avec celle du Castel dell’Ovo, car la forteresse l’abrite en ses murs !

Le Musée archéologique de Naples présente des objets de toutes les phases culturelles de l’antiquité gréco-romaine et démontre la relation entre le climat et l’évolution de l’homme. Vous y trouverez des objets en pierre sculptée, en os, en céramique, en faïence et en métal. Hébergé dans les salles du Castel dell’Ovo, la visite de ce musée permet également de se faire une idée de l’intérieur du château. L’entrée au musée est gratuite, mais vous devez réserver vos billets au préalable.

12.         San Gregorio Armeno

Cette charmante rue offre de nombreuses possibilités de shopping, mais c’est aussi un spectacle en soi ! San Gregorio Armeno est bordée d’ateliers d’artisans, qui travaillent tous à la construction de statues et de crèches tout au long de l’année.

C’est la rue la plus caractéristique du vieux centre de Naples. C’est même la rue la plus célèbre au monde pour la présence d’artisans qui fabriquent des bergers pour la crèche. Que vous y alliez en été ou en hiver, il y a toujours un petit air de Noël qui y flotte dans l’air !

Je vous conseille de tout cœur d’arpenter cette rue emblématique de Naples, car elle regorge de possibilités de shopping, de restauration et de divertissement.

13.         Le cimetière Fontanelle

Situé à Materdei, le Cimitero delle Fontanelle est l’un des sites les plus uniques de Naples. Les murs y sont décorés de crânes et d’os ; bien que cela puisse sembler horrible, c’est en fait une œuvre d’art intrigante. Il y a très peu d’informations sur son histoire, bien que l’on pense qu’il a été utilisé au cours des siècles pour les fosses communes, après les épidémies. L’entrée est libre, donc, si vous ne voulez pas débourser d’argent pour la visite de ce monument, je vous recommande d’éviter les guides à l’entrée, qui vous feront facturer leurs explications.

14.         L’art contemporain

J’invite ceux qui aiment l’art contemporain à visiter le Musée d’art contemporain de Naples, le MADRE. L’endroit est situé au cœur de la ville et présente des créations modernes dans un cadre ancien.

Le musée permet une entrée gratuite tous les lundis. Paré d’un intérieur époustouflant, ce musée devient de plus en plus intéressant au fil des jours et des expositions temporaires.

15.         Le parc Virgiliano

Virgiliano offre une évasion bienvenue de l’agitation du centre principal de Naples ! Cette oasis de verdure est dédiée au poète romain Virgile, qui est enterré dans une tombe dans le parc. Les lieux sont également connus sous le nom de Parc du Souvenir, en l’honneur des guerriers tombés au combat pendant la Première Guerre mondiale. Les jardins eux-mêmes sont magnifiques, mais la principale raison de flâner dans cet endroit, que je vous recommande fortement de visiter, est sans conteste la vue panoramique époustouflante qu’offrent ses terrasses sur la baie de Naples !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close