• Menu
  • Menu
visite-costa-rica

Visiter le Costa Rica : Top 10 des choses à faire et à voir

Vous visitez le Costa Rica pour 1 semaine ou plus ? Dans cet article, nous avons rassemblé pour vous les meilleures activités que vous devez faire et les choses à voir absolument lors de votre visite au Costa Rica : sites touristiques, quartiers, monuments, restaurants, musées et bien d’autres encore…

C’est peut-être un petit pays en termes de superficie, mais le Costa Rica est l’un des plus grands terrains de jeu naturels du monde.

Bordé par le Nicaragua et le Panama, le Costa Rica peut se targuer d’avoir la plus grande densité de faune et de flore au monde, ainsi qu’un relief varié composé de montagnes, de vallées, de forêts, de volcans, de plages, de lacs et de rivières. Voici un aperçu des meilleurs endroits à visiter au Costa Rica.

Volcan Arenal

S’élevant en une forme parfaitement symétrique au-dessus des collines vertes et des pâturages des basses terres du nord du Costa Rica, le volcan Arenal est l’une des destinations touristiques les plus populaires du pays. Jusqu’à ces dernières années, l’Arenal était le volcan le plus actif du Costa Rica, et ses fréquentes petites explosions offraient autrefois d’incroyables spectacles de crachats de lave.

Toutefois, en 2010, le cycle de l’Arenal est entré dans une phase de repos, marquant une pause indéterminée dans les éruptions. Néanmoins, les environs d’Arenal offrent toujours de nombreux sites exceptionnels et des activités passionnantes.

La zone entourant le volcan Arenal, ainsi que le volcan Chato en sommeil, est protégée par le parc national du volcan Arenal. Le parc national abrite des paysages pittoresques de lacs, de rivières, de montagnes et de forêts tropicales, qui offrent tous des aventures telles que la pêche, le rafting en eau vive, l’escalade, la randonnée, l’équitation, la tyrolienne, les visites de la canopée, la spéléologie et la descente en rappel de cascades.

Les amateurs de nature et de vie sauvage trouveront dans la région du volcan Arenal un paradis avec ses nombreuses espèces de fleurs exotiques, ses mammifères comme les singes hurleurs, les cerfs et les jaguars, et ses oiseaux comme les perroquets et les quetzals resplendissants. De plus, en raison de l’activité géothermique d’Arenal, les touristes ont la possibilité de se prélasser dans un certain nombre de sources chaudes de tous styles et de tous budgets, qui offrent toutes une vue magnifique sur le volcan. La région compte également plusieurs stations balnéaires proposant des hébergements et des excursions.

La petite ville de La Fortuna de San Carlos est la porte d’entrée du volcan Arenal. Elle est facilement accessible en bus depuis San José.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Réserve de la forêt nuageuse de Monteverde

Les montagnes verdoyantes et la jungle tropicale, enveloppées de nuages, résonnent du concert naturel de cris d’oiseaux, d’animaux, de reptiles et d’insectes exotiques. Tel est le cadre enchanteur de la réserve de la forêt tropicale de Monteverde.

Située le long de la cordillère de Tilarán, dans le centre du Costa Rica, cette réserve est l’une des destinations touristiques les plus convoitées du pays en raison de son étonnante beauté naturelle, de son extraordinaire biodiversité et de l’abondance de ses activités.

Accessible en bus depuis la ville voisine de Monteverde, la réserve dispose d’un petit pavillon, d’un restaurant et d’une boutique de souvenirs. L’une des activités les plus populaires ici est la randonnée à travers les nombreux sentiers et l’admiration de belles chutes d’eau et de fleurs et plantes exotiques, en cherchant à apercevoir des espèces sauvages comme les tapirs, les agoutis, les grenouilles, les cochons sauvages, les singes, les porcs-épics, les papillons et le rare quetzel resplendissant, l’oiseau qui était autrefois considéré comme sacré par les Mayas. D’autres moyens de découvrir la forêt nuageuse et sa faune abondante sont l’équitation, les visites de la canopée au-dessus de la cime des arbres, les promenades sur les ponts suspendus et les aventures en tyrolienne à travers les arbres de la jungle.

La réserve abrite également une ferme laitière créée par les Quakers dans les années 1950. Les visiteurs peuvent y acheter du fromage et des glaces, et participer à une visite guidée pour assister à la fabrication du fromage. Il existe également un centre de la nature où les visiteurs peuvent se promener dans des jardins de papillons et en apprendre davantage sur la riche biodiversité de la réserve de la forêt nuageuse de Monteverde.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Rincon de la Vieja

Situé dans la région du Pacifique Nord du Costa Rica, le parc national Rincon de la Vieja doit son nom à son attraction principale, un grand volcan fumant. Des caractéristiques naturelles intrigantes, telles que des cratères, des cheminées de vapeur, des fosses de boue bouillonnantes et des sources chaudes, ainsi qu’une quantité extraordinaire de plantes et d’animaux sauvages font de ce parc national une destination populaire.

Autour du volcan s’étendent de nombreux hectares de sentiers de randonnée qui mènent à travers la verdure boisée et la forêt nuageuse pour révéler des scènes spectaculaires comme des cascades étonnantes, des cratères volcaniques, des chaudrons de boue et des plaines criblées d’orchidées pourpres. Le sentier le plus populaire, Las Pailas, est un court circuit idéal pour tous les niveaux d’expérience et mène à des fumerolles fumantes et des marmites de boue bouillante. Un autre sentier, le Sendero Cangreja, mène les randonneurs aux cascades les plus célèbres du parc, les Hidden Waterfalls, qui se jettent dans de jolis lagons et piscines naturelles. Les randonneurs plus expérimentés à la recherche d’un défi plus important peuvent entreprendre la randonnée de huit heures aller-retour jusqu’au cratère au sommet du volcan.

En plus de la randonnée, les visiteurs du parc peuvent s’adonner à d’autres activités, comme le camping, les visites de la canopée, l’équitation, la descente en eaux vives, le trempage dans des sources chaudes et l’observation de certaines des nombreuses espèces sauvages, dont les perroquets, les toucans, les paresseux à deux doigts et les singes hurleurs. Une autre expérience qui peut plaire à certains est la possibilité de séjourner dans l’un des ranchs d’élevage du parc où ils peuvent participer aux tâches quotidiennes telles que la garde du bétail et le soin des chevaux. La plupart des visiteurs accèdent au parc national en voiture de location, en taxi ou en bus depuis la ville voisine de Liberia.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Parc national de Corcovado

Considéré par beaucoup comme le joyau de la couronne du système de parcs nationaux du Costa Rica, le parc national de Corcovado déborde tellement d’excellentes opportunités pour la faune et la flore que c’est un endroit qui peut garantir de nombreuses observations. Situé sur la péninsule d’Osa, dans le sud-ouest du Costa Rica, le parc national de Corcovado abrite plusieurs écosystèmes majeurs, dont des mangroves, une forêt tropicale, une forêt de palmiers et une forêt nuageuse, ainsi que des plages et des habitats côtiers.

Grâce à plusieurs sentiers de randonnée qui serpentent à travers le parc, les visiteurs ont plus de chances ici que partout ailleurs dans le pays d’observer certaines des espèces les plus insaisissables et les plus rares du Costa Rica, comme les singes écureuils à dos rouge, les jaguars, les aigles harpies, les pécaris à lèvres blanches et les tapirs de Baird. Il est également possible de voir des ocelots, des pumas, des paresseux, des coatis, des singes (hurleurs, araignées et capucins à face blanche), des grenouilles de poison, des grenouilles de verre et de nombreuses espèces d’oiseaux. Une promenade le long de la plage permet d’apercevoir des tortues de mer, des bernard-l’ermite, des pélicans et des aras écarlates qui volent au-dessus de nos têtes. Outre la richesse de la faune et de la flore, les sentiers de randonnée permettent aux visiteurs d’observer d’intéressantes formations rocheuses, des plantes exotiques et de belles chutes d’eau. Le canoë sur la rivière est un autre moyen amusant de découvrir la biodiversité du parc.

L’accès au parc national de Corcovado se fait par la ville la plus proche, Puerto Jimenez, où les visiteurs peuvent organiser des visites, louer des vélos, des chevaux, des véhicules 4×4 ou opter pour un trajet en bus. Corcovado compte également quatre postes de gardes forestiers qui offrent le logement, la nourriture et le camping.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Tamarindo

Le soleil toute l’année, les vues à couper le souffle, l’atmosphère décontractée et la proximité des parcs nationaux font de Tamarindo une destination populaire pour les vacances en famille et les éco-aventures. Située sur la côte Pacifique du Costa Rica, Tamarindo est l’une des villes balnéaires les plus développées et les plus accessibles de la région, avec des routes pavées et de nombreuses installations touristiques.

À moins d’une heure de la ville de Liberia, Tamarindo est un petit paradis tropical qui peut être facilement exploré à pied, en taxi, en voiture de location et en scooter. L’attraction principale de Tamarindo est sa plage tentaculaire où les visiteurs peuvent profiter d’un large éventail d’activités allant de la natation au surf, en passant par le kayak, la voile, la plongée avec tuba, la plongée, la planche à voile et les croisières en bateau. Avec des eaux profondes regorgeant de vivaneaux, de marlins, de mérous et de thons ainsi que d’autres poissons trophées, Tamarindo est une Mecque de la pêche sportive avec des flottes de premier ordre et de nombreuses opérations. Les golfeurs seront ravis par les parcours de golf de classe mondiale de Tamarindo.

Grâce à la proximité de la forêt tropicale, les visiteurs peuvent profiter d’aventures telles que les randonnées dans la jungle, les excursions en VTT, l’équitation et le rafting en eau vive. Abritant l’un des plus importants sanctuaires du pays pour la nidification des tortues de mer luth, le parc national Marino Las Baulas, situé à proximité, est également un endroit idéal pour la randonnée, l’observation des oiseaux et des animaux sauvages.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

San Jose

Entourée de vallées et de montagnes verdoyantes, la capitale et plus grande ville du Costa Rica, San José, est une ville moderne, dotée de logements, de magasins, de restaurants, d’une vie nocturne, d’arts et de culture. Facile à explorer à pied, en taxi ou en bus, cette ville dynamique occupe un plateau au centre géographique du pays, ce qui en fait un excellent point de départ pour explorer d’autres destinations au Costa Rica.

Mélange attrayant d’architecture historique espagnole et moderne, le centre-ville animé de la ville abrite des points de repère, des bâtiments gouvernementaux, des lieux culturels et une circulation bruyante. San José abrite un certain nombre de musées qui permettent de découvrir l’histoire, la culture, l’art et la faune du pays. San Jose peut également s’enorgueillir d’un certain nombre de centres d’arts du spectacle et de théâtres présentant des concerts, des danses et des pièces de théâtre tout au long de l’année, notamment le Théâtre national, qui est admiré comme l’une des attractions architecturales les plus impressionnantes du pays. Les touristes apprécieront également de parcourir les marchés colorés de San José pour y trouver des souvenirs, ainsi que le centre commercial San Pedro, l’un des plus grands centres commerciaux d’Amérique centrale.

Vous pourrez vous détendre et vous divertir en plein air sur les charmantes places, dans les espaces verts et les parcs publics de la ville, avec leurs jardins, leurs lacs, leurs terrains de sport et leurs œuvres artistiques. Parmi les plus populaires, citons le parc national, le parc central de San José et le parc métropolitain de La Sabana. Le zoo Simon Bolivar est un bon endroit pour toute la famille pour voir des espèces animales du Costa Rica et du monde entier.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Parc national de Chirripo

S’étendant sur les trois provinces de Limón, Cartago et San José dans le sud du Costa Rica, le parc national du Chirripo protège une diversité d’habitats et d’espèces sauvages, ce qui en fait un trésor pour les écotouristes et les amoureux de la nature. Nommé d’après la plus haute montagne du pays, le Cerro Chirripó, le parc national présente une combinaison de plateaux montagneux sans arbres, de bosquets de fougères, de marais, de forêts tropicales luxuriantes et de lacs glaciaires qui abritent tous une flore et une faune abondantes.

Parmi les attractions les plus remarquables du parc national figurent la forêt tropicale du parc international La Amistad, la vallée des lapins, le Monte Sin Fe et le Cerro Terbi, autant de joyaux naturels qui offrent des vues à couper le souffle. Des sentiers bien balisés traversent le parc, offrant la possibilité d’admirer la diversité des paysages et d’observer des singes, des iguanes et des oiseaux rares tels que le resplendissant quetzal. Les températures nocturnes fraîches et un voyage aller-retour de trois jours sont à prévoir pour ceux qui souhaitent atteindre le sommet de la montagne.

Le parc national est également l’un des rares endroits du Costa Rica qui se prête à l’escalade technique. Des postes de gardes forestiers sont disponibles à différents endroits du parc, offrant camping, hébergement rustique et informations aux visiteurs. On peut se rendre à Chirripo depuis la ville de San Isidro de El General.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Le parc national de Tortuguero

Malgré le fait qu’il soit situé dans le nord-est du Costa Rica et qu’il ne soit accessible que par bateau ou par avion, le parc national de Tortuguero est l’un des parcs nationaux les plus visités du pays. L’un des plus importants sanctuaires de tortues des Caraïbes occidentales, le parc attire principalement les tortues de mer qui nichent et éclosent sur la plage.

En raison de son climat tropical humide, le parc national de Tortuguero offre un environnement riche en forêts tropicales, en zones humides, en mangroves, en plages, en canaux et en lagons qui regorgent d’espèces végétales et animales, ce qui en fait un paradis pour les amoureux de la nature. L’activité la plus populaire ici est une promenade guidée sur la plage pour observer les tortues mères en train de nicher et les petits qui se précipitent vers la mer. La meilleure période pour observer les tortues vertes et les tortues imbriquées se situe entre juillet et octobre, tandis que la saison de nidification des tortues luths s’étend de février à avril.

Toutefois, les tortues ne sont pas la seule attraction du parc. Les visiteurs peuvent faire des promenades en bateau ou en canoë à rames à travers les mangroves et les canaux pour apercevoir un large éventail d’animaux sauvages, notamment des mammifères comme les lamantins, les paresseux, les loutres de rivière, les tapirs, les singes (araignée, hurleur et capucin), des oiseaux comme les aras verts, les toucans, les perroquets et les hérons, ainsi que des reptiles comme les iguanes géants, les lézards basilics et les crocodiles.

Se rendre au parc national de Tortuguero est tout aussi aventureux que le parc lui-même. Les visiteurs devront organiser une excursion en bateau ou louer un bateau depuis le village de Tortuguero, que l’on peut rejoindre en avion depuis San José. Le village de Tortuguero propose des restaurants, des hébergements et des voyagistes.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Playa Jaco

À moins de deux heures de San José, Playa Jaco est une destination très populaire car elle offre le meilleur du Costa Rica, des plages magnifiques à la vie sauvage, en passant par les activités de plein air et la vie nocturne trépidante. Playa Jaco est une ville de plage animée, connue pour son atmosphère décontractée et festive et ses excellentes vagues de surf.

Bien que Playa Jaco attire de nombreux touristes, elle reste une plage propre et calme où l’on peut se faire bronzer, nager, surfer et pratiquer la pêche sportive. Il y a également des écoles de surf locales et des cours disponibles pour ceux qui veulent apprendre à surfer. Parce qu’elle est proche des réserves naturelles et des parcs nationaux de la jungle tropicale, Playa Jaco propose également de fantastiques éco-tours où les visiteurs peuvent faire de l’équitation, des excursions dans la canopée, des expéditions en VTT, des safaris, du rafting en eau vive et observer des animaux sauvages comme les singes et les aras écarlates.

Parce qu’elle est très touristique, Playa Jaco offre une bonne variété de restaurants servant des cuisines internationales ainsi que des plats traditionnels du Costa Rica. De plus, la vie nocturne de Playa Jaco est l’une des plus animées du Costa Rica, avec des dizaines de choix allant des casinos aux bars, discothèques, boîtes de nuit et bars de plongée.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Parc national Manuel Antonio

C’est le plus petit parc national du Costa Rica, mais le parc national Manuel Antonio est aussi le plus visité du pays car il est facilement accessible depuis San José. Le parc offre aux visiteurs une beauté exceptionnelle et une grande variété de paysages, de faune et de flore et d’activités. Situé sur la côte médio-pacifique du Costa Rica, à proximité de la ville de Quepos, Manuel Antonio comprend un large éventail d’écosystèmes, dont des forêts tropicales luxuriantes, des plages de sable blanc et de magnifiques récifs coralliens, ce qui en fait une destination convoitée par les familles, les randonneurs, les surfeurs, les amateurs de plongée libre, les ornithologues et les écotouristes.

Le parc national de Manuel Antonio offre un large éventail d’activités de plein air et d’aventures, notamment la natation, le surf, la plongée avec tuba, la plongée, le kayak de mer, l’observation des baleines, la pêche sportive, le rafting en eau vive et le vélo de montagne. Un certain nombre de sentiers de randonnée offrent des vues panoramiques, des chutes d’eau et des aperçus d’animaux sauvages tels que les singes hurleurs, les iguanes, les perroquets et peut-être les singes titi, une espèce menacée.

Les visiteurs peuvent se rendre au parc national Manuel Antonio en empruntant l’un des bus fréquents qui circulent depuis la ville de Quepos, qui offre également des possibilités d’hébergement, de restauration et de vie nocturne.

Site, avis et itinéraire : plus d’infos

Promo Booking 👉 15% Off minimum sur votre séjour sur Booking.com

X