visite-fes-voir-faire

Que voir et que faire à Fès – Le top des visites

Cité emblématique du Maroc, Fès a tout pour séduire. Et cela ne date pas d’hier. Depuis sa création en 789, elle fut proclamée capitale officielle à maintes reprises, principalement au Moyen Âge et au dix-neuvième siècle, mais actuellement, c’est son statut de métropole culturelle et spirituelle qui la fait rayonner et renforce sa gloire.

Implantée à 180 kilomètres à l’est de Rabat, cette ville sublime, colorée, et imprégnée d’histoire, qui a toujours conservé sa dimension traditionnelle, se déploie sur 3 zones : la médina, l’enceinte royale et la nouvelle ville.

Vous vous demandez ce qu’il faut voir et faire absolument à Fès ?

Suivez le guide, nous allons vous révéler les lieux incontournables de cette cité aux charmes indescriptibles et vous dévoiler quelques ficelles pour vous aider à profiter pleinement de votre visite à Fès

pin-visite-fes-chose-voir

Le top des visites à Fès : nos coups de coeur

La Médina

visite-medina-fes

Vous n’allez peut-être pas trouver à Fès la modernité de Casablanca, ni l’aspect Bling-Bling de Marrakech, car Fès a su conserver ses valeurs traditionnelles et spirituelles.

Sa Médina fortifiée et chargée d’histoire en est la parfaite illustration. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1981, elle demeure l’une des plus somptueuses et des mieux préservée du monde arabe, accueillant les principales institutions culturelles de la ville.

visite-medina-fes2

Visiter Fès sans errer et se perdre dans les ruelles de sa Médina serait vraiment dommage, car rien ne pourrait égaler le plaisir de déambuler dans les ruelles médiévales, émaillées de fontaines, de petits palais et riads, de contempler l’architecture magnifique de la médersa Bou Inania.

Vous pourrez également admirer la mosquée Karaouyine, l’une des plus antiques et des plus glorieuses du monde musulman, ou encore explorer le musée Bar Batah, consacrés aux arts et traditions de la ville.

visite-medina-fes3

Durant cette escapade dans les ruelles du souk de la Médina, vous découvrirez le travail de plusieurs artisans de cette cité, comme celui des menuisiers, des selliers, et des maroquiniers, ce qui ne manquera pas de vous impressionner.

Que faire aussi, à Fès ? Nous vous conseillons en fin de journée de passer par la porte nord de la Médina et de gravir les hauteurs des tombeaux des Mérinides, d’où la vue panoramique sur la ville est tout simplement imprenable. C’est aussi le spot idéal pour admirer le magnifique coucher du soleil.

Le quartier des tanneurs

que-visiter-fes-voir-tanneur

Ici, c’est un autre spectacle inédit orchestré à la manière d’un ballet qui s’offre aux visiteurs. C’est celui du travail du cuir, un art ancestral qui a traversé le temps, qui s’y est ancré et qui reste un des traits d’identité immuables du Maroc ; encore à l’ordre du jour.

Dans ce quartier à visiter à Fès, vous aurez l’opportunité d’assister aux différentes étapes de fabrication de cette matière : assèchement de peaux, tannage, coloration dans les bassines, jusqu’à ce que le cuir prenne sa forme finale de babouches, sacs ou autre chose qu’on rencontre dans les échoppes de maroquinerie.

que-visiter-fes-voir-tanneur2

Cette visite inoubliable ne vous laissera pas insensible, ne serait-ce qu’en raison de cette odeur assez insupportable… Cela pourrait enlever tout charme à la visite de ce quartier, bien qu’en quittant l’atelier, une boisson à la menthe vous sera offerte pour chasser un petit peu l’odeur désagréable.

Nous vous conseillons aussi de vous boucher le nez à l’aide des feuilles de menthe fraîche !

La Médersa Bou Inania de Fès

que-visiter-fes-voir-monument

Édifiée sous la dynastie des Mérinides en 1350, cette école coranique mérite bien un détour si vous programmez une visite à Fès. En fait, c’est l’un des uniques monuments religieux à accueillir tous publics.

Au centre de ce monument au design architectural arabo-mauresque se trouve une très belle cour centrale pavée en dalle de marbre, et encadrées de moucharabiehs en bois sculpté. Les courts de chaque côté servaient des salles de classe alors que les étudiants habitaient à l’étage.

que-visiter-fes-voir-monument2

Jadis, cet internat religieux était régi par un règlement intérieur assez draconien, ainsi, par exemple durant la période des examens, on ne servait comme nourriture aux pensionnaires que du pain, d’olives, et de l’eau.

Cette institution théologique est la plus importante de la ville, et en plus, on organise dans la mosquée qui lui est attenante la prière du vendredi. D’ailleurs, c’est l’unique école religieuse qui a un superbe minaret au carrelage vert surplombant la ville, et que l’on aperçoit dès qu’on pénètre dans la médina par Bab Bou Jeloud.

Le palais royal

que-visiter-fes-voir-palais-royal

C’est l’un des plus antiques palais du Maroc et certainement l’un des plus précieux. Édifié au XIV siècle, il est également appelé Dar El Makhzen. En raison de sa grande dimension de quatre-vingts hectares, il avait été érigé en dehors de l’ancienne médina, et aujourd’hui il se trouve à proximité de Mellah, le quartier juif. On assiste donc à la création d’une nouvelle médina, comme le nom l’indique, Fès el-Jdid, et ce, afin de se conformer aux besoins du palais.

Les visites ne sont pas certes acceptées, à l’instar d’ailleurs de la majorité des mosquées et des palais marocains, nous vous conseillons toutefois d’aller voir ce palais, même si vous allez vous contenter tout simplement de contempler à partir de son immense esplanade les majestueuses portes de diverses tailles qui conduisent au palais.

Il y en a sept portes qui symbolisent les sept jours de la semaine mais incarnent aussi les sept niveaux de la monarchie.

Ces portes sont toutes en bronze, bordées d’une myriade de minuscules tuiles en céramique, où dominent deux couleurs : le bleu symbole de la ville et le vert, la couleur emblématique de l’Islam.

Le palais et musée Dar Batha

palais-visiter-fes-voir

C’est le sultan Hassan 1er qui construisit le palais Batha, car ce monarque ambitionnait de regrouper les deux cités qui constituent Fès, en l’occurrence Fès-el-Baki et Fès-el-Djedid. Ce palais fut par la suite converti en musée de l’artisanat, où on pourrait trouver des poteries et des céramiques qui remontent au XIII siècle, mais également des broderies, des bijoux datant de l’époque médiévale. La majorité des objets en céramique sont colorés avec la fameuse teinte bleue de Fès, une couleur obtenue à partir du cobalt.

voir-visiter-fes-palais

Le musée a un jardin d’inspiration andalouse, où vous pourrez flâner tout à loisir parmi les orangers et les chênes verts. Cette flânerie sera une petite parenthèse enchantée de quelques minutes loin de la cacophonie de la médina.

Profitez aussi de cette visite et prenez en photos les portails somptueusement ornés et les énormes cadenas dont on se sert pour fermer les portes durant la nuit.

Autres sites touristiques et choses à faire/voir à Fès

Le jardin Jnan Sbil

visite-fes-jardin

Ce petit parc botanique constitue un véritable poumon vert de la ville, que fréquentent essentiellement les locaux. Jnan Sbil créé au XVIIIe siècle par le souverain Moulay Abdallah est également le plus vieux jardin public de Fès.

Certes, il fut longtemps abandonné, mais il a retrouvé par la suite tout son lustre et toute sa magnificence d’autrefois après que furent entrepris de grands travaux de réhabilitation en 1999.

Maintenant, locaux comme visiteurs auront la possibilité de se balader dans les allées ombreuses de ce magnifique jardin, bercé par le murmure de l’eau.

Le jardin renferme plus de trois mille espèces végétales étalées sur environ sept hectares, à travers différents jardins à thème. Un vrai petit paradis de sérénité.

Tombeaux Mérinides

visite-fes-tombeau

Les Mérinides ou Marinides sont une dynastie qui avait gouverné le Maroc entre le treizième et le quinzième siècle. Ils s’implantèrent à Fès pendant une période et créèrent Fès El-Jdid. Ils avaient donc laissé leurs empreintes partout au Maroc et plus spécialement à Fès.

C’est ici, donc, ici, dans cette ville impériale du Maroc que vous pourrez trouver les vestiges des tombeaux Marinides situés au point le plus culminant de la ville.

Bien que le site en lui-même ne présente que peu d’intérêt, nous vous recommandons quand même de faire un petit détour au moment de votre visite à Fès.

En effet, ces tombeaux étant implantés sur une colline offrent une vue panoramique imprenable sur la Médina et sur les montagnes avoisinantes.

La place Seffarine

visite-fes-place-seffarine

C’est aussi un autre lieu incontournable à visiter, car là, vous allez découvrir un des visages de l’artisanat de cette ville. Que voir donc sur cette place de Seffarine ? Ici, vous allez rencontrer de nombreux artisans qui façonnent le cuivre pour fabriquer des théières, des plateaux, des brûle-parfums.

Mais s’y trouvent aussi, des chaudronniers dont le travail consiste à confectionner des marmites, des seaux et différents ustensiles.

Musée des armes

visite-fes-musee-armes

Ce musée Inauguré en 1963 recèle une importante collection d’armes appartenant à diverses périodes de l’histoire. Il se trouve à Borj Nord, une citadelle militaire datant du XVIe siècle qui offre une vue panoramique sensationnelle sur la ville de Fès.

Dans ses vitrines se trouvent en exposition des armes provenant de l’Inde, de l’Europe et de l’Asie, quoique la partie la plus grande et la plus impressionnante de la collection soit constituée d’acquisitions d’origine marocaine.

C’est le cas par exemple, du canon long de 5 mètres ayant servi pendant la Bataille des Trois Rois, et qui est considéré d’ailleurs comme l’une des pièces maîtresses du musée.

Outre la collection intégrale qui illustre le développement des techniques de fabrication des armes à travers l’histoire, le musée laisse dégager un panorama splendide sur la vieille ville depuis sa terrasse supérieure.

Cours de cuisine

cours-cuisine-fes-maroc

Si vous êtes un aficionado de cuisine, il est peut-être temps de faire une petite escapade culinaire. N’est-ce pas une occasion pour terminer en beauté la visite de Fès ! Il ne s’agit pas de manger mais de prendre des cours de cuisine. En effet, différentes enseignes, à l’instar du Café Clock, proposent des cours pour enseigner comme il se doit la préparation des tajines et autres plats raffinés. Ce cours commencera par l’acquisition des ingrédients au souk, une activité à laquelle vous serez appelé à participer et tout se terminera par une dégustation en bonne et due forme.

Visites et choses à voir aux alentours de Fès

Nous vous proposons ici quelques destinations incontournables à voir aux environs de Fès. Elles ne manqueront pas de vous séduire, car chacune d’elles a quelque chose de spécial à offrir.

Voir Ifrane

ifrane-ski-maroc-fes

Située à 80 km de Fès, Ifrane est une petite cité au style européen qui ne manque pas de charme. Encadrée par des montagnes hautes de 1 650 mètres, elle offre un climat agréable à longueur d’année et une ambiance de fête en hiver comme en été.

Au centre de la ville se profile un lac environné de forêts, à côté duquel vous pourrez admirer le Lion d’Ifrane, une admirable sculpture en pierre que les touristes adorent généralement prendre en photo.

visite-fes2-ifrane-lion

Aux alentours de la ville, vous serez certainement attiré par d’innombrables villas luxueuses qui se démarquent avec leurs arbres et leurs allées admirablement soignés.

La ville a aussi un magnifique Palais Royal assez spacieux qui, avec ses coupoles vertes, se détache majestueusement sur fond d’horizon. Le roi y séjourne quand il se rend à Ifrane pour faire du ski.

À Ifrane, se trouve aussi l’Université anglophone Al Akhawayn, qui littéralement, veut dire l’université des deux frères.

La ville d’Ifrane se distingue également par sa vie culturelle variée. Différents festivals l’animent comme celui de Tourtite où la musique, l’art, et le sport sont mis en vedette.

visite-alentours-fes-ifrane

Durant la saison estivale, à l’honneur, ce sont : Les Chants des Cèdres, un festival qui vise à promouvoir et montrer la richesse et l’éclectisme du patrimoine culturel du Maroc et son ouverture sur les différentes cultures mondiales.

En hiver, vous pourrez assister au Festival Miss Neige où se déroule une myriade d’activités sportives, culturelles. Le festival est couronné par l’élection de Miss Neige, le tout dans une ambiance festive.

Visiter Moulay Idriss

visite-alentours-fes-moulay

Située à 70 km à l’ouest de Fès, Moulay Idriss est l’une des destinations incontournables du Maroc.

Elle se prête parfaitement à ceux qui adorent musarder dans un cadre naturel idyllique ! Ruelles et collines avoisinantes vous accueilleront dans cette ville empreinte d’une dimension religieuse exceptionnelle pour les musulmans.

Son nom commémore Idriss Ier, dont l’arrière-grand-père Mahomet avait bâti la dynastie des Idrissides.

Vu son statut religieux, seuls les musulmans pouvaient entrer dans la ville et cette situation s’était perpétuée jusqu’au milieu du XXe siècle. Actuellement, seul le mausolée de Moulay Idriss reste inaccessible aux non-musulmans. Et bien que sa visite mérite vraiment le détour, il faudrait se limiter à le contempler depuis l’extérieur.

que-voir-alentours-fes-moulay

Moulay Idriss se caractérise par une beauté fascinante incarnée par ses rues colorées et ses innombrables arcs admirablement exécutés.

La Place de Moulay Idriss I ne manque pas d’intérêt également. Là, vous pourrez farnienter dans l’un de ses cafés et apprécier l’ambiance de la rue. En plus, pour aller au mausolée, vous êtes obligé de passer par là.

Les terrasses panoramiques de la ville constituent un autre point fort de la ville. Depuis ces lieux, vous pourrez à loisir admirer Moulay Idriss.

Visiter Volubilis

visite-fes-volubilis-alentours

Cette ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997 est à quelque 70 kilomètres à l’ouest de Fès. Elle se déploie sur 40 hectares. En arabe, elle se prononce Oualili ou Walili.

Volubilis était jadis un avant-poste de Rome, actuellement, elle est une somptueuse destination touristique renfermant de magnifiques monuments archéologiques. On y trouve d’ailleurs les vestiges romains les mieux préservés du Maroc !

Vagabonder parmi les ruines qui rappellent des siècles d’histoire est certainement intéressant, néanmoins, Volubilis a d’autres choses à vous proposer pour vous sublimer, du sensationnel, du beau, de l’art.

visite-fes-volubilis-alentours2

Le forum, la basilique et le temple de Jupiter qui se trouvent implantés sur la zone supérieure de la ville méritent bien votre intérêt. Autrefois, elles étaient au cœur de la vie publique de la cité.

Les thermes sont intéressants à voir aussi. Et quoiqu’ils ne soient pas très bien entretenus, vous pourrez lors de votre visite vous construire une idée relativement précise sur le système de chauffage que les romains utilisaient dans les stations thermales.

L’Arc de Caracalla, haut de huit mètres et d’environ vingt mètres de longueur, toujours en bon état, est une autre curiosité à voir. Érigé tout en marbre en l’an 217 en hommage à l’empereur et à sa mère, cet arc est l’un des emblèmes de Volubilis. Au départ, un char en bronze couronnait cette arche.

On ne peut pas quitter cette ville sans admirer ses mosaïques. Certains diront que Volubilis est une véritable foire aux mosaïques. Alors ne manquez pas de voir les mosaïques des Travaux d’Hercule, ou celles du bain des nymphes, ou de l’Acrobat… Mais pour retrouver ces mosaïques qui se dévoilent difficilement, vous aurez peut-être besoin d’un guide.

Que faire à Fès quand il pleut

Et si par hasard il pleut pendant votre visite de Fès ? Que faire quand le temps vous joue des tours ? Découvrez notre sélection des meilleures activités à faire quand il pleut à Fès.

Visiter le Musée Nejjarîn des Arts et Métiers du bois 

Ouvert tous les jours de 10 heures à 17 heures, ce musée vous fera oublier le temps maussade. L’immersion est totale alors que vous parcourez les trois étages où sont exposés des objets traditionnels en bois ciselés manuellement par les artisans de Fès.

Voir le Palais ou la Kasbah Glaoui

Ce palais qui fut bâti à l’aube du XIXe siècle, servait de résidence à un pacha de Marrakech quand il allait à Fès. Laissé à l’abandon depuis 1950, il fut en partie réhabilité par un artiste plasticien. Il y présente d’ailleurs ses travaux, ce qui lui donne un énigmatique côté squat d’artistes.

Le maître des lieux vous fera découvrir la cour principale, et ses immenses salons d’inspiration andalouse, la salle de bains bien entretenue qui remonte au début du XXe siècle, la cuisine avec ses gargantuesques marmites avant d’accéder à la courette du harem situé à l’arrière.

Les fondouks

On dénombre une panoplie de fondouks qui se trouvent plus exactement tout au long des principaux axes de l’ancienne ville de Fès. Jadis, ils étaient un espace d’échange commercial. Ils se composaient de bâtiments qui remplissaient de multiples fonctions. Ils servaient de lieu d’hébergement pour les passagers de Fès, et ils étaient également utilisés pour stocker les marchandises à utilisation commerciale ou industrielle.

Le fondouk qui, autrefois, était un caravansérail héberge aujourd’hui, d’innombrables ateliers comme le Fondouk Bou selham. Ou alors le Fondouk kaat smen situé à talaa kbira à proximité de bab boujloud qui s’est spécialisé entre autres dans le commerce des olives, du miel et où on y trouve aussi des ateliers d’artisanat.

Que faire à Fès en amoureux/couple

Fès la ville emblématique par excellence se prête merveilleusement à une escapade romantique, car elle est conviviale, accueillante et chargée d’une longue histoire. Pour un séjour en amoureux, nous avons quelques suggestions, qui, nous l’espérons, seront votre fil d’Ariane pour un séjour idyllique.

La Médina, une parenthèse enchantée

La Médina offre un cadre idéal pour une petite flânerie romantique dans les dédales de ses ruelles, dans ses souks enivrants et parfumés, comme celui d’El Attarine, ou le souk de Henna. Une petite escapade hors temps que vous terminerez devant une savoureuse Pastilla au pigeon, l’une des spécialités culinaires de la région.

Admirer la porte Bab Boujloud

Appelée aussi « La porte bleue », elle est considérée comme l’un des monuments les plus magnifiques à contempler à Fès. Vous ne pourrez pas la manquer, d’autant plus qu’elle se trouve à proximité d’autres monuments aussi célèbres comme la médersa Bou Inania ou le Palais Batha.

Visiter la Ville Nouvelle

L’Avenida Hassan II avec ses innombrables bars, terrasses, et glaciers est certainement l’endroit parfait pour une errance en amoureux. C’est aussi l’endroit idéal pour savourer un thé à la menthe ou un café. Ou peut-être pour baguenauder dans les jardins situés au cœur de ce grand boulevard, et se ressourcer tout en admirant les deux statues de lions.

Dans la Ville Nouvelle, il y a des restaurants marocains et internationaux, surtout italiens. Une importante majorité des habitants de la région possèdent une culture plus occidentale et plusieurs choisissent le fast-food.

Le quartier des andalous

Ce quartier qui se trouve dans la médina de Fès el-Bali mérite aussi le détour, et vous offre l’occasion de découvrir, à deux, le Fès espagnol. Cette partie andalouse de la ville se distingue par l’originalité de ses monuments religieux et les tâches artisanales de ses résidants.

L’une des merveilles architecturales à contempler dans ce quartier est sans conteste la mosquée des andalous, vieille de plus de onze siècles. C’est également le lieu idéal pour démarrer votre investigation de ce quartier historique, en arpentant ses venelles et en visitant quelques-unes des médersas qui furent édifiées à l’aube du XIVe siècle.

Les meilleurs musées à visiter à Fès

Quoique Fès ne soit pas à proprement parler une ville qui se caractérise particulièrement par ses musées, il existe quelques-uns qui constituent une option parfaite pour découvrir l’art marocain dans un environnement inégalable.

Fondouk Nejjarine

En fait, c’était un antique khan du XVIIIe siècle, qui fut admirablement rénové. Sur les trois niveaux, vous allez sentir, palper presque la maestria et l’adresse des artisans qui se voient dans l’utilisation du bois, sur diverses thématiques. La visite terminée, vous pourrez prendre un verre sur la terrasse, d’où vous pourrez avoir un admirable panorama sur la médina.

Borj Nord

Merveilleusement conservé, le Borj accueille actuellement un musée extrêmement captivant, où il y a tout un éventail d’armes d’époque. La grande partie des armes qui y sont exposées sont confectionnées par la Makina, une usine de production d’armes que le souverain Moulay Rachid avait créée à Fès au dix-neuvième siècle. Le musée est intéressant à voir et instructif dans la mesure où il retrace une chronologie des divers types d’arsenal qui avaient traversé l’histoire, de l’âge de la pierre jusqu’au vingtième siècle.

Musée Belghazi

Ce musée ethnographique dédié aux arts et traditions fassis se trouve dans un somptueux palais privé. Il renferme une large collection d’objets, plutôt captivants et authentiques, mais il faut avouer que le droit d’entrée s’avère un peu excessif. Nonobstant cela, le palais mérite d’être visité et le thé à la menthe servi sur la terrasse offre une petite pause assez divertissante.

Musée de la musique andalouse

Ce musée privé a élu domicile à Dar Al-Makhfia qui était autrefois la propriété de la famille fassie Bennani. Cette résidence bourgeoise, rénovée avec beaucoup d’art et de savoir-faire, mérite à elle seule le détour.

Le musée recèle quelques modèles d’instruments traditionnels comme les rebabs et des photos anciennes, en plus d’une bibliothèque et d’une salle d’exposition d’objets artistiques. Outre le musée, Dar Bennani est également un conservatoire qui poursuit l’objectif de pérenniser cette musique arabo-andalouse, savante et subtile, qui remonte à quelques siècles.

Que faire et voir en famille avec des enfants

Fès est une ville remarquable qui saura fasciner les visiteurs les plus exigeants, même vos enfants. Si vous êtes en famille, il existe tellement de manières de découvrir Fès que vous allez certainement trouver celle qui répondra à vos envies et à ceux de vos gamins.

  • Visitez avec vos enfants la médina, et déambulez dans ses souks colorés et parfumés. Laissez vos enfants négocier leurs premiers souvenirs et encourager cette complicité qu’ils vont tisser avec les marchands. C’est un jeu très prisé dans les souks de Fès, qui va certainement plaire énormément à vos enfants. Ils vont tout simplement adorer. Laissez-les découvrir l’histoire en passant à travers les multiples portes qui poussent un peu partout dans la cité artisanale.
  • Visitez les tanneries qui développent un véritable festival de couleurs et d’odeurs pas toujours…agréables. Pour vous aider à la supporter, on vous offrira des brindilles de menthe. Les tanneries sont encerclées d’échoppes avec des terrasses ; de là, vos enfants pourront découvrir le travail acharné des artisans. Ils vont certainement s’émerveiller devant ces peaux qui se  transforment en sac ou en manteau en cuir.
  • Emmenez-les au parc de Jnan Sbil pour une immersion totale dans un paradis de verdure. Ce parc renferme environ trois mille espèces de plantes étalées sur 7,5 ha dans différents jardins thématiques. Aidez-les à identifier quelques arbres qui foisonnent dans cet espace magnifique. C’est aussi l’occasion pour eux de se défouler et de se ressourcer.
  • Visitez le Palais Abdeslam Moqri qui comprend trois jardins agrémentés de fontaines, de pataugeoires, de petits ruisseaux, de bancs et d’une admirable variété d’arbres et de fleurs. En plus, cet endroit offre une vue panoramique imprenable de Fès.
  • Visiter les médersas. Ces écoles coraniques très appréciées se trouvent partout. Laissez vos enfants admirer leurs murs ornés par de magnifiques mosaïques, où se trouvent inscrits des sourates du Coran.

L’une des plus magnifiques est certainement la Médersa Attarine. Elle se démarque essentiellement par la grâce et l’harmonie de son architecture.

Visite de Fès en français

Faites la découverte de Fès dans votre langue grâce à une visite guidée privée.

  • C’est votre chauffeur guide qui se chargera de tout. Il vous donnera toutes les informations dont vous aurez besoin en français. Fès n’aura plus de secret pour vous.
  • Partez à la découverte de la médina médiévale de Fès, et parcourez ses ruelles dédaléennes, ses souks animés et colorés et imprégnez-vous de son ambiance à l’ancienne.
  • Laissez-vous fasciner par les différentes boutiques qui jalonnent le lacis complexe des ruelles
  • Visitez les différents musées témoins de l’histoire du Maroc, comme le musée Nejjarîn ou celui de la musique andalouse.
  • Maintenant avec les nouvelles technologies, vous pourrez vous aider de l’application en français « Fès Guide de voyage avec cartes » que vous pourrez télécharger gratuitement depuis Google Play Store et l’installer sur votre smartphone. Plus rien ne vous échappera.

Que faire gratuitement à Fès

Fès, avec ses différents monuments et attractions, ses souks, sa culture et ses coutumes offre un spectacle inégalé où il est difficile de rester indifférent, insensible. Mais que faire à Fès gratuitement ou presque. Dans tous les cas, Fès reste abordable.

Visiter Souk el Henna

Ce souk qui se trouve sur une petite place très accueillante et ombreuse offre une image un peu spéciale, originale en comparaison des autres souks.

On y trouve différents produits de henné, mais pas seulement. Puisque là aussi, vous pourrez trouver des cosmétiques tout à fait naturels, comme le savon noir, des remèdes de grand-mère.

Visiter les jardins de la médina

un immense espace vert baptisé Bou Gardens Jeloud. On y trouve beaucoup de végétation, des fontaines, des ponts. Ces jardins publics offrent un cadre atemporel propice à la promenade, à la rêverie loin du vacarme de la médina. L’entrée est gratuite.

Aller du côté Fès-el-Bali

Prenez le temps de vagabonder, d’errer sans fin dans les dédales de cette ancienne ville. Laissez le temps fuir, et laissez-vous emporter par vivre une immersion totale dans l’ambiance inégalée de cette médina. Il y a bien entendu des incontournables. Sur la voie qui conduit à la place Rcif, la plus spacieuse esplanade de cette médina emblématique et où se concentrent les vendeurs le matin, ne ratez pas le quartier des menuisiers et ébénistes, aux abords de la place Nejjarine. Le spectacle de ces artisans vaut bien le détour.

Le top des visites insolites à Fès    

Si vous cherchez quelque chose de différents, d’insolite, de sensationnel, en voici quelques lieux qui ont forgé la notoriété et la popularité de cette cité séculaire et qui continuent toujours à impressionner ceux qui sont à la recherche de l’inédit.

Maison d’Artisanat de Fès

Cet espace un peu spécial offre à ses visiteurs la chance d’admirer une large panoplie d’articles en toute sorte à base de cuir. Mais là aussi, vous pourrez regarder les artisans en pleine besogne, s’adonnant à l’exercice de leur art : là, devant vous, poufs, babouches et autres articles insolites prennent vie comme par magie, grâce à l’habileté de ces artisans et leur savoir-faire inégalable dont seuls eux possèdent le secret.

Tissage traditionnel Berbère

À proximité de la très connue tannerie Chouwara de Fès, se dissimule cette boutique de tisserands. Vous serez accueilli par le propriétaire de cet atelier authentique et autour d’un thé, vous allez pouvoir regarder les femmes de la région toutes occupées à tisser la laine ou le coton avec une agilité exceptionnelle et une patience qui force le respect. Vous découvrirez ainsi dans cette boutique l’authentique patrimoine marocain et fassi à travers l’exposition de leurs plus magnifiques tapis.

Galerie Chez Mehdi Bis

Pour tous les aficionados de l’art antique et qui adorent explorer les coins et les recoins à la recherche des bricoles ou même des œuvres d’art, leurs vœux sera exaucé, car ici, ils trouveront ce dont ils rêvent.

Cette galerie offre une large gamme d’articles en tout genre, joyaux, tapis, ceintures de mariée, poterie, habits etc. à des prix imbattables. Outre cela, le propriétaire vous fera découvrir sa collection privée, qu’il avait commencé à créer il y a plus de vingt ans. Nous vous conseillons vivement d’aller à la rencontre de ce brocanteur atypique qui détient une véritable caverne d’Ali Baba.

Visiter Fès à pied

Fès, la capitale spirituelle du Maroc, est restée fidèle à son histoire et n’a guère changé. Ainsi est-elle, grâce à sa médina imposante, la cité qui a la zone piétonne la plus importante au monde. Dans sa médina labyrinthique et mythique, il est facile de se laisser emporter, de se laisser égarer dans ses venelles, dont quelques-unes sont d’une étroiture inimaginable.

Une visite à pied de la médina est donc l’expérience la plus riche, la plus captivante et la plus palpitante. Il serait encore plus avantageux de parcourir ses ruelles tortueuses, voire dédaléennes aux côtés d’un guide local, de cette manière, vous ne perdrez pas beaucoup de temps et vous verrez presque tout en à peu près 4 heures.

Vous passerez devant une suite de mosquées mémorables, la fontaine Nejjarine, une école coranique et la tannerie qui offre tout un festival de couleurs. Ensuite, vous allez explorer les souks traditionnels colorés, animés et parfumés à l’encens. Vous vous arrêterez devant les ateliers d’artisan, et les bijoutiers pour admirer leur dextérité et leur savoir-faire. Et pourquoi pas, faire une petite halte pour manger du nougat ou boire un thé, une des grandes spécialités marocaines.

En déambulant aux côtés d’un guide local émérite, vous allez apprendre les petites anecdotes et les histoires qui se dissimulent derrière les portes de la médina. Ce guide vous donnera également des conseils sur les meilleurs lieux pour acheter des souvenirs, pour manger, ou déguster un verre, et il vous montrera comment découvrir l’une des villes les plus énergiques et les plus vivantes du Maroc.

Toutefois, ne vous étonnez pas si vous voyez des ânes parcourant la médina. En fait, ces bêtes sont utilisées pour le transport des marchandises dans la médina de Fès, car aucun autre moyen de transport n’est autorisé à circuler ici.

Sillonner à pied les innombrables venelles de l’ancienne ville, (il serait 9 500 ruelles, fantastique, non !) c’est une manière de ressusciter l’Histoire grâce à des fragrances, des bruits ou des couleurs qui avaient parcouru les temps. Une expérience unique et authentique. Et bien que la ville soit devenue particulièrement touristique, le charme agit toujours.

Que voir le soir/la nuit à Fès

Pour vous divertir le soir, nous vous proposons ces quelques adresses que nous avons beaucoup appréciées :

  • Café Clock 7, rue derb El-Magana Fès. Il s’agit d’un Riad-bar un peu spécial situé au cœur de la médina, au personnel multilingue et fréquenté par une clientèle en majorité anglo-saxonne. Suivant le soir, pour amuser ses clients, le bar organise des concerts, des séances de cinéma ou des spectacles de prestidigitateurs. Le tout se déroule dans une maison traditionnelle aux innombrables esplanades et à l’éclairage voilé, discret.
  • LA MEZZANINE, Avenue Moulay Hassan Fès. C’est un café bar qui se distingue par un décor très tendance, à mille lieues du classique marocain. L’ambiance est très détendue et les jeux de lumières voilés sont conçus avec beaucoup de savoir-faire. Le personnel est très accueillant et la musique électro qui meuble ce lieu est une véritable invitation à la délectation.
  • CAFÉ EL KHMISSA, Rue Talaa Kebira Fès. C’est un café-restaurant très apprécié où on organise différents concerts. L’ambiance est conviviale et il n’est guère surprenant donc de voir les musiciens et les clients sur la terrasse autour d’un verre. D’ailleurs, c’est l’une des rares adresses à proposer des boissons alcoolisées en plein cœur de la médina.
  • MB-LOUNGE BAR, 12, Ahmed Chaouki Fès. Un salon bar très sélect, avec ses immenses canapés en cuir. C’est un endroit parfait pour prendre un verre en ville dans une ambiance très animée.
  • FEZ LOUNGE, rue 95, Zkak Rouah, une petite rue assez discrète entre la talaa Kbira et la talaa Sghira.

Ce bar lounge au cœur de la médina est assez agréable, bien que l’éclairage soit un peu trop feutré. On y sert de l’alcool ou des milk-shakes avec quelques tapas, des saucisses ou alors des Briouates aux poissons. Si vous le désirez, vous pourrez même dîner et déguster de la cuisine marocaine pour un prix très abordable.

Combien de jours pour visiter Fès

Fès appartient à ces destinations que vous pourrez visiter toute l’année. Durant la saison hivernale, il est rare que le thermomètre descende en dessous de zéro degré Celsius. Par exemple, en février, les températures matinales frôlaient les 11 degrés Celsius et les 20 degrés l’après-midi, par beau temps. La météo est souvent clémente et ne constitue guère un obstacle majeur pour planifier votre voyage.

Pour visiter Fès, trois jours suffisent largement. Cette période vous permettra de voir la quintessence de la ville, de découvrir ses monuments, ses trésors cachés, ses lieux insolites, de plonger dans son ambiance festive, de goûter aux plaisirs de sa cuisine. 

Vous pourrez même trouver le temps de vous détendre, de prendre un hammam, de faire du shopping et de tirer pleinement profit de ce que cette deuxième grande ville a à offrir, dans la médina et ses environs.

Visiter Fès en 1 jour

À Fès, on se balade, on explore, on s’égare avec plaisir. Mais pour une visite d’un seul jour, il faudrait plutôt se concentrer sur la médina qui avec ses huit entrées, et ses 9500 venelles est un réel labyrinthe. En fait, elle renferme tant de trésors qu’il serait dommage de ne pas en profiter.

  • Visitez la vieille ville, ses souks animés et colorés, les quartiers des artisans, les boutiques à touristes et les petites rues exiguës qui regorgent de surprises.  Arrêtez-vous devant les différents étals des marchands, un festival de produits, d’odeurs et de couleurs. Vous ne regretterez jamais cette flânerie qui vous plongera dans le quotidien des Fassis.
  • Toujours dans la médina, ne manquez pas de visiter les différentes écoles coraniques comme celle de Bou Inania qui se distingue par son minaret, ou la médersa Attarine, avec ses murs recouverts de mosaïques, de calligraphies et de plâtre sculptés.
  • Rendez-vous à la place Boujloud que vous pourrez atteindre par la porte bleue quand vous arrivez de la médina. Cette place était autrefois très animée, il y avait des charmeurs de serpents, des spectacles de rue, le tout au bonheur des visiteurs.

Visiter Fès en 2 jours

Fès, la ville des merveilles comme beaucoup se plaisent à le dire, regorge de lieux qui valent vraiment le détour. C’est une ville pleine de lumières, d’odeurs et de sensations. Renfermant la plus ancienne université du monde, qui porte le nom de Qaraouiyine, Fès avait rayonné durant une longue période comme un pôle de la connaissance et du savoir-faire. Une réputation que la ville a conservée jusqu’à aujourd’hui.

Que voir en deux jours, dans cette ville emblématique ?

Jour 1 : visite de la médina

  • Visiter la mosquée Qaraouiyine, le musée Nejjarine consacré au bois, les hammams.
  • Visiter le quartier des artisans et découvrez le savoir-faire des artisans dans différents secteurs : bois, cuir, poterie…

Jour 2 : En dehors de la médina

  • Visiter la Nouvelle Ville, un quartier à l’est de la médina, qui a vu le jour sous le protectorat. Il accueille plusieurs édifices de l’ère coloniale comme l’église de San Francisco.
  • Une promenade au jardin Jnan Sbil, un havre de paix et de quiétude avec sa végétation exubérante et ses allés ombreuses.
  • Aller au quartier Fès Jdid et à la Mellah, le plus vieux quartier juif du Maroc. Visitez les synagogues d’apparence sobre Aben Danan et Al Fassiyine. Parcourez la magnifique rue Bou-khessissat et admirez ses maisons alignées, avec ses balcons qui s’ouvrent sur l’extérieur.
  • Aller à Borj Nord qui accueille actuellement le Musée des armes. Préparez-vous à voyager dans le temps à travers une exposition chronologique des armes, de la préhistoire jusqu’à nos jours. Le fort offre une vue imprenable sur la ville.

Visiter Fès en 3 jours

Visiter Fès, ce n’est pas seulement une escapade dans l’espace. Visiter cette ville impériale, mais aussi atypique, c’est également, et avant tout, une évasion dans le temps, car dans l’ancienne ville, les siècles se sont arrêtés. Visiter Fès, c’est par conséquent aller à la rencontre de l’Histoire.

Fès, est d’un autre côté une destination exceptionnelle, une parenthèse enchantée, pour fuir les frimas de l’Europe, car le climat y est agréable presque toute l’année et s’y prête merveilleusement à une évasion hors des sentiers battus.

Jour 1 :

  • Partir à l’assaut de la Médina. Cette étape est incontournable pour connaître mieux Fès. Prenez tout votre temps pour déambuler dans ses rues étroites hors temps et imprenables, dans ses souks mythiques, répartis par spécialité : alimentation, électroniques, poterie, dinanderie, maroquinerie…
  • Le jardin Jnan Sbil. Tout d’abord, l’entrée est gratuite. Ce parc en dehors de la médina, est un petit coin sublime, paisible où palmiers, orangers, et fontaines forment un concert harmonieux et emmènent le visiteur loin du monde tumultueux et fébrile de la médina.

Jour 2 :

  • Quartier des dinandiers. C’est à quelques pas de la tannerie Chouara. Découvrez le savoir-faire des innombrables artisans qui transforment le cuivre, l’étain ou alors le fer-blanc en de véritables pièces d’art.
  • Continuez à descendre vers le sud de la vieille ville, à la rencontre des potiers et admirez aussi le travail qu’ils font. D’ailleurs, les poteries de Fès sont connues pour figurer parmi les plus magnifiques céramiques marocaines. Il faut admettre aussi que le souk des poteries est l’un des plus dynamiques de la ville.
  • Le Palais Al Glaoui. C’est une somptueuse demeure ouverte au public, édifiée à l’aube du XIX siècle. Le palais se divise en 17 maisons, on y trouve également deux immenses jardins, d’innombrables fontaines, un cimetière, deux bains maures, un moulin à huile et une Médersa.

Jour 3 : sortir de la médina

Pour ce troisième jour, nous allons quitter l’ancienne ville et découvrir

  • Le palais royal
  • Les tombeaux Mérinides
  • La Nouvelle Ville de Fès.

Mieux vaut-il visiter Fès où Marrakech ?

Il est difficile de répondre à cette question, car il n’existe pas de destination vraiment parfaite, il y a toujours le revers de la médaille. Comment vous aider dans ce cas ?

Ce que nous pourrons d’ores et déjà avancer, c’est que tout dépend des objectifs recherchés, de vos ambitions, de vos rêves. Si vous êtes à la recherche de l’authenticité, de l’originalité, d’une destination hors des sentiers battus, peut-être, dans ce cas, Fès s’y prête le mieux. D’ailleurs, vous avez certainement vu, décelé ici, que la médina de Fez est extraordinaire, authentique, où on peut rencontrer de véritables artisans. On y trouve également des Riads magnifiques, même s’ils ne sont pas assez nombreux. Mais la qualité est au rendez-vous.

Maintenant si vous êtes en quête de sorties nocturnes, de bars tendances et cosy (il y en a quelques-uns à Fès) alors, dans ce cas, il serait mieux de visiter Marrakech, mais peut-être, vous n’allez pas découvrir le Maroc profond.

Tout est donc relatif et dépend de vos choix. Fès est une ville plus paisible, moins tumultueuse, alors qu’à Marrakech, une ville magnifique aussi, il y a trop de choses à voir, mais beaucoup trop de monde.

Le mot de la fin ? Dans tous les cas, vous ne serez pas déçu par ces deux villes ! Vous pensez que la réponse est empreinte de diplomatie ? Peut-être, mais c’est la vérité. En plus, comme l’avait dit Victor Hugo : Veni, vidi, vixi. Et c’est à vous de juger, donc !

Où dormir : le meilleur quartier où dormir

C’est incontestablement dans la médina ! Et pour plusieurs raisons. D’abord, dormir dans la médina est la meilleure formule pour être en immersion totale avec cette cité séculaire et fascinante, et en outre, la nuit tombée, cette cité ancestrale prend une tout autre dimension.

Dormir dans ce vieux quartier est une expérience que vous devez vivre durant votre séjour, fût-ce pendant une simple nuit ! Depuis douze siècles, l’ancienne ville de Fès est demeurée presque inchangée, fidèle à son image d’autrefois, et cela ajoute à son charme inépuisable. En dormant ici, vous allez sentir mieux la magie de la médina.

Si vous avez peur d’être dérangé par le bruit des artisans, soyez sans inquiétude. Car, à partir de 9 heures du soir, les boutiques ferment, toutes les activités cessent, et c’est le calme plat. Vous pourrez dormir pleinement, reprendre vos forces, vous ressourcer pour une autre journée d’activités et de découvertes à Fès.

Bien entendu, vous pourrez choisir de dormir dans la Nouvelle Ville. Cela aussi a ses avantages. Tout est à portée de main et vous pourrez découvrir à loisir l’ambiance nocturne de Fès et faire de nouvelles rencontres.

Rien ne vous empêche toutefois d’alterner, dormir quelques nuits à la Médina quand vous prévoyez de visiter le quartier historique, puis habiter dans la partie moderne de Fès. L’expérience sera davantage enrichissante.

Où manger à Fès : 5 endroits à ne pas louper

Que serait un voyage au Maroc sans savourer la cuisine traditionnelle et l’accueil chaleureux de ses habitants. Pour vous, nous avons sélectionné cinq restaurants à ne pas louper à Fès.

  • Chez Rachid. Une bonne table pour un repas simple, succulent et rapide. Dans l’assiette, vous allez savourer les meilleurs goûts de la gastronomie marocaine, la quintessence de ses saveurs. Vous serez servi sur une belle terrasse, dans une ambiance familiale. Ce restaurant se trouve à quelques pas de la place Bab Boujloud.
  • Dar Tajine. Une fois la porte franchie, vous vous sentirez en parfaite harmonie avec vous-même, tous les ennuis de la route sont déjà derrière vous. Toute la délicatesse et les saveurs du Maroc se donnent à vous dans un cadre familial parfait. Dans ce restaurant, vous pourrez enfin apprécier la pastilla traditionnelle au pigeon, parmi d’autres délectations.

Adresse : Derb Elghorba 71

  • La Kasbah, à Bab Boujloud. Vous pourrez déjeuner sur l’une des deux terrasses, qui donnent sur la place Serrajine et la porte Baba Boujloud. L’ambiance est très agréable et les plats sont délicieux et pas chers.
  • Le Clock’Café (rue Tala Kebira). C’est un peu cher, mais cela en vaut le coup. C’est un café-restaurant culturel très en vogue qui se déploie sur différents étages avec de très belles petites terrasses. Les burgers de mouton merveilleusement parfumés et épicés sont succulents.
  • Le café Noria se situe tout près du jardin Jnan Sbil. On y offre de très succulents keftas. Son jardin est un véritable havre de paix.

Comment se rendre Fès

  • Par avion :

Il existe plusieurs compagnies aériennes à prix abordables qui relient Fès. Une quinzaine de km séparent l’aéroport international Fès Saïss de la ville.

Depuis l’aéroport, vous pourrez rejoindre la Nouvelle Ville par bus. Mais si vous avez trop de bagages, il serait plus pratique de partager un taxi avec d’autres touristes pour regagner la médina. La course va vous coûter à peu près 15 euros. Mais avant de monter, pensez à confirmer le prix avec le chauffeur et même négociez avec lui. Marchander est une pratique très courante à Fès, presque un jeu de rôle.

  • Venir en train à Fès

La gare ferroviaire de Fès est située au nord de la Nouvelle Ville. Différents trains la desservent depuis plusieurs destinations :

  • Rabat — Fès en 2 heures 30 minutes
  • Casablanca — Fès environ 4 heures
  • Tanger — Fès 4 heures et demie
  • Marrakech-Fès en 7 heures 15 minutes
  • Par Bus

C’est une autre solution. Il existe deux gares routières à Fès :

  • La principale station routière est située au nord de la Médina à proximité de la porte Aïn zleten. Elle dessert un nombre très important de trajets.
  • La gare CTM est située dans la Nouvelle Ville. Elle est plus moderne.

Où se garer à Fès

Plusieurs parkings se trouvent à proximité de la médina : place de l’Istiqlal, dans l’avenue des Français devant Bab Bou Djeloud, et Talaa Kebira, à Ain Azleen. Dans la Nouvelle Ville, un parking gardé se trouve devant le marché central.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *