ou-sortir-tokyo-soir-faire

Où sortir à Tokyo le soir ? le top des endroits à voir

Tokyo est la ville qui ne dort jamais ! La plupart de ses lieux de divertissement sont ouverts toute la journée, et la vie nocturne y est aussi agréable qu’en journée. Pour occuper votre soirée ou votre nuit, je vous propose 12 activités à faire dans la capitale japonaise. Bonne lecture !

1.  Que faire le soir à Tokyo ? Le centre commercial Don Quijote à Shibuya

C’est une sorte de chaos commercial particulier qui règne à Don Quijote, un magasin de bric-à-brac ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La surface du magasin est remplie d’une sélection ahurissante de produits (de l’épicerie et de l’alcool aux produits de marque, en passant par les déguisements et les sex toys), la plupart d’entre eux étant entassés dans des allées étroites et désordonnées qui ne plairont probablement pas aux acheteurs les plus claustrophobes. Cependant, c’est le meilleur endroit dans lequel je vous conseille de vous rendre pour faire des provisions de souvenirs, de snacks exclusifs au Japon et de produits de première nécessité, et ce à tout moment de la journée !

2. Ou s’amuser le soir à Tokyo ? Le Karaoké

Tout le monde en a entendu parler, et c’est l’occasion de l’essayer à la japonaise, loin d’un bar plein d’étrangers ! Réservez une pièce, commandez des snacks et des boissons, et chantez à tue-tête devant vos amis ; c’est vraiment une activité que je vous conseille de faire en début de soirée, car vous vous amuserez assurément !

Vous pouvez choisir parmi plusieurs chaînes qui proposent de nombreux tubes pop que vous connaissez bien, et les prix peuvent être étonnamment raisonnables, même si l’envie vous prend de louer une pièce toute la nuit.

3. Le Robot Restaurant

Le Robot Restaurant est l’une des attractions touristiques les plus populaires de Tokyo depuis quelques années. Il est situé dans le quartier de Shinjuku. Les robots sont là, les néons brillent et les serveuses costumées vous servent votre commande dans une ambiance jamais vue ! Si vous avez envie d’avoir un aperçu de la scène moderne de la capitale japonaise, c’est vraiment un endroit dans lequel je vous conseille d’aller !

4.  Le parc Ueno

Laissez le bruit de la ville derrière vous dans ce grand parc, l’un des premiers parcs publics du Japon. Les musées et les temples qu’abritent cet espace vert sont peut-être fermés, mais il y a encore beaucoup à voir, du pittoresque étang de Shinobazu et de la verdure environnante aux diverses statues toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

L’un des meilleurs moments que je vous invite à prendre pour visiter le parc d’Ueno est pendant la saison de floraison des cerisiers, ou « Sakura » en japonais. L’entrée du parc d’Ueno est gratuite, et ses portes restent ouvertes jusqu’à 23 heures.

5.  Une photo de vous mignonne et sublimée au Purikura no Mecca

Dérivés du « purinto kurabu » (littéralement « Print Club », la marque de cabines photo qui a lancé cette tendance), les purikura sont un phénomène à part entière : en gros, ce sont des impressions de cabines photo dans lesquelles vous pouvez vous faire paraître infiniment plus mignon, créant une version de vous-même presque japonaise de l’idole pop. Vous trouverez ces cabines dans la plupart des grandes arcades, où un ensemble de photos va de 300 à 500 yens. Mais si vous voulez découvrir toute la gamme, je vous suggère de vous rendre au Purikura no Mecca de Shibuya. Ce célèbre endroit propose une variété extraordinaire de ces machines, et il est ouvert 24 heures sur 24.

6.  Ou sortir pour faire la fête ? Les meilleurs clubs à Tokyo

Shibuya abrite certains des clubs les plus réputés de Tokyo, avec des lieux tels que le Sound Museum Vision, une immense salle souterraine répartie sur quatre étages, comprenant plusieurs salles à thème permettant de répondre à différentes humeurs, ainsi que l’un des meilleurs systèmes de sonorisation sur mesure au monde.

Le méga club le plus connu de Tokyo est peut-être le ageHa. Situé à Shin-Kiba, à environ 30 minutes du centre de Tokyo (par une navette gratuite), ageHa est le plus grand club de Tokyo et propose une programmation régulière de DJ de classe mondiale, trois pistes de danse, plusieurs bars et de nombreux espaces de détente.

A mon avis, l’oiseau de nuit qui sommeille en vous ne va pas s’y ennuyer !

7.  Le musée TeamLab

Bien que TeamLab ne contienne pas autant d’œuvres d’art que le musée Borderless à Odaiba, la foule plus réduite ici rend cette expérience beaucoup plus agréable, et il y a aussi l’avantage d’une fermeture plus tardive. Mais rassurez-vous, TeamLab reste une icône, avec des installations d’art numérique qui ne sont pas seulement interactives et immersives, mais aussi tactiles et sensorielles. Pour une expérience interactive garantie, c’est un lieu que je vous recommande vivement !

Vous allez explorer le musée pieds nus : en remontant une pente dans l’eau courante, en marchant jusqu’aux genoux dans un étang avec des poissons koïs numériques qui nagent autour de vous, en traversant une salle dont le sol ressemble à un sac de haricots géant… Ils sont tous conçus pour vous rendre plus conscient de votre propre corps, en particulier de la façon dont il se déplace sur différentes surfaces. Dans une installation surréaliste, vous aurez même l’impression de tourner autour d’un « espace » de fleurs plus grandes que nature. C’est comme si vous étiez tombé à travers un terrier de lapin dans une dimension psychédélique et trépidante.

8. Visite à pied de la cuisine locale

Si vous souhaitez vivre une expérience culinaire authentique à Tokyo, je vous conseille fortement de participer à l’une des visites culinaires guidées de la ville : non seulement vous pourrez goûter à de délicieux plats japonais, mais vous apprendrez aussi la véritable culture alimentaire et découvrirez des restaurants cachés que vous ne trouverez peut-être pas dans les guides touristiques. Le « Sushi Tasting Culinary Tour in Tokyo » de Magical Trip est l’un des circuits alimentaires les plus populaires qui se déroule dans la région d’Akasaka (en anglais). Visitez plusieurs restaurants et dégustez d’authentiques plats et desserts japonais !

9.  Ou sortir à Tokyo le soir ? Les petits bars qui donnent sur la rue

Le Japon abrite peut-être la sélection la plus variée et la meilleure au monde de petits bars conviviaux. Vous trouverez ces nomi-ya dans les rues et les ruelles de la ville, mais, pour vous aider à affiner votre recherche, les endroits que j’ai sélectionnés ci-dessous sont un excellent point de départ.

Le premier est le Golden Gai, un quartier légendaire de Shinjuku où l’on boit. Cet ensemble de ruelles étroites est rempli de centaines de petits bars, souvent avec juste assez de sièges pour accueillir une poignée de personnes à la fois. Certains de ces bars sont réservés aux clients réguliers (ne vous offensez donc pas si on vous refuse la porte), mais il y en a aussi beaucoup qui accueillent les nouveaux venus. Les thèmes et l’atmosphère des bars varient énormément, avec des établissements comme le Bar Plastic Model, qui a un thème vintage des années 80, le Bali Bar, qui a une ambiance tropicale particulière, ainsi que le Bar Kodoji, qui est fier de sa collection de photographies japonaises rares.

Dans la ville voisine de Shibuya, vous trouverez Nonbei Yokocho : à deux pas de Hachiko et du passage à niveau animé de Shibuya (et directement sous les rails de la ligne JR Yamanote), ce quartier est un havre de calme relatif, avec ses lanternes rouges et ses vieux bâtiments délabrés.

10. Les clubs avec des hôtes (ou Host clubs)

Le quartier de Kabukicho, dans le district de Shinjuku, est l’un des endroits les plus animés de Tokyo. Les host clubs (ou « clubs avec des hôtes », en français) sont l’un des éléments les plus importants de la culture nocturne japonaise : ils permettent aux invités de passer du temps avec des hôtes professionnels qui les divertissent et leur donnent un sentiment d’exception !

C’est un type de divertissement assez onéreux (l’hôte incitant ses clients à consommer sur place), et c’est donc pour cela que je le conseille aux plus fortunés d’entre vous.

11. Le Kawaii Monster Café

Le Kawaii Monster Café est l’une des principales attractions de Tokyo. C’est un café kawaii (super mignon) et coloré sur le thème de la culture pop de Tokyo. Le soir, le café propose des spectacles de divertissement spéciaux du mardi au vendredi, et chaque soir avec des thèmes différents. SI vous voulez en prendre plein les yeux, ce café est vraiment un endroit auquel je vous conseille d’aller !

12. Les points de vue panoramiques

Comme Tokyo est si ordonnée, il est difficile de dire à quel point la métropole est dense… jusqu’à ce que vous la voyiez d’en haut ! Pour ce faire, je vous invite à vous rendre au Sky Deck de Toky City View,  où vous serez confronté à l’immensité de la capitale, un vaste puzzle urbain de bâtiments serrés les uns contre les autres qui s’étendent jusqu’à l’horizon. C’est une expérience époustouflante ici, et littéralement, car vous marcherez le long des bords (barricadés) du toit. C’est aussi une occasion parfaite pour repérer tous les points emblématiques de la ville, y compris la tour de Tokyo et la Skytree (deux autre tours qui offrent de magnifiques panoramas) ainsi que la baie de Tokyo au loin.

Lorsque le Sky Deck fermera à 20 heures, descendez de quelques niveaux jusqu’au pont d’observation au 52ème étage et vous pourrez continuer à contempler la vue hypnotique jusqu’à 1 heure du matin (les vendredi, samedi et veille de fête). Qui a besoin d’un verre quand la vue est aussi enivrante ?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close