que-visiter-lyon-faire

Que voir et que faire à Lyon ? Le top 15 des visites

Lyon figure souvent sur les itinéraires touristiques car de nombreux trésors culturels attendent ceux qui prennent le temps de l’explorer.

Avec une histoire qui remonte à l’époque romaine, Lyon a mérité une place sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La ville possède les plus anciennes ruines antiques de France ainsi que des quartiers médiévaux et de belles maisons de la Renaissance.

La ville est un musée vivant, dont l’architecture, la culture et les traditions reflètent les différentes populations qui l’ont habitée.

Que vous préfériez explorer les rues, les musées ou vous confronter à la modernité, j’ai sélectionné pour vous les 15 meilleures visites et choses à faire à Lyon, au travers de sites dignes d’intérêt. Bonne lecture !

Visiter le quartier du Vieux Lyon

quartier-loger-lyon-vieille-ville

Le Vieux Lyon est l’un des plus grands et des plus anciens quartiers de la Renaissance.

Il est considéré comme l’un des sites culturels les plus importants de France, et se divise en plusieurs parties : Saint Paul, Saint Jean et Saint Georges.

Chacune d’entre elles se concentre sur différents aspects du passé lyonnais, comme le pouvoir politique et religieux, les banquiers et marchands italiens (qui ont fait la richesse de la ville) et les tisseurs de soie, qui se sont installés au XVIème siècle.

C’est vraiment un incontournable que je vous incite vivement à inscrire à votre liste des choses à faire et à voir à Lyon !

visite-vieux-lyon

Les visiteurs peuvent y explorer la cathédrale Saint Jean, la gare Saint-Paul et les bâtiments de la rue de Bœuf, parmi les nombreuses autres attractions que l’on peut y trouver.

C’est aussi le point de départ de nombreux circuits qui mettent l’accent sur l’histoire, l’art, l’architecture et la gastronomie lyonnaise.

Dans ce quartier se trouve également Le Guignol de Lyon, où la compagnie de marionnettes Compagnie M.A. se produit : assister à un spectacle de marionnettes traditionnel est l’une des choses les plus divertissantes à faire à Lyon à laquelle je vous recommande vivement d’assister !

A quelques pas se trouve le Café du Soleil, un endroit idéal pour déguster un authentique repas lyonnais.

Le quartier de la Croix-Rousse

lyon-croix-rousse-quartier

Construit sur les pentes de la colline de la Croix-Rousse, ce quartier historique était un important centre de tissage au début du XIXe siècle.

En raison de la forte pente des rues, on y trouve de nombreuses courbes et escaliers charmants.

L’aspect unique du quartier reste sa multitude de traboules, des passages couverts qui fonctionnent comme des couloirs publics à travers les quartiers des maisons privées. Ces allées spéciales étaient utilisées par les travailleurs de la soie pour transporter leurs tissus.

Une des activités que je vous suggère de faire ici est de vous promener dans le quartier pour découvrir les curiosités architecturales des rues sinueuses et des traboules cachées.

Il existe des passages qui partent du 9 place Colbert et se poursuivent jusqu’au 14 Bis Montée Saint Sébastien, du 20 rue Imbert Colomès au 55 rue des Tables Claudiennes, et du 30 rue Burdeau au 19 rue René Leynaud (Passage Thiaffait).

Les traboules sont ouvertes au public, mais les visiteurs doivent se tenir tranquilles, par respect pour les habitants.

La Maison des Canuts, située au 10/12 de la rue d’Ivry, est une autre attraction touristique dans ce quartier.

Ce petit musée est consacré à l’art de la création de la soie. Au cours d’une visite, vous pourrez y découvrir l’invention du métier à tisser Jacquard et assister à des démonstrations de tissage à la main sur des métiers traditionnels.

La cathédrale Saint-Jean

cathédrale-Saint-Jean-visite-lyon

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Lyon, plus connue sous le nom de cathédrale de Lyon, est une cathédrale catholique romaine dédiée à Saint-Jean-Baptiste ; elle est aussi le siège de l’archevêque de Lyon.

Construite entre le XIIe et le XVe siècle, la cathédrale de Lyon repose sur ce qui étaient autrefois les églises Saint-Étienne et Sainte-Croix, et sur un baptistère.

Les visiteurs peuvent encore aujourd’hui voir les vestiges de ces structures dans le jardin archéologique situé à côté de la cathédrale.

En explorant la cathédrale, vous pourrez rencontrer une superbe horloge astronomique du 14ème siècle qui sonne une combinaison unique de carillons, d’anges annonciateurs et de coqs, qui chantent à certaines heures de la journée.

L’horloge est une merveille technologique et constitue l’un des principaux points d’orgue de la cathédrale, sans mauvais jeu de mot.

Un autre point fort à ne pas manquer est le magnifique vitrail du XIIIe siècle qui se trouve dans le chœur : croyez-moi, vous serez subjugué par sa beauté !

Le quartier de la Presqu’Ile

presquil-lyon-visites-quartier

Situé au cœur de Lyon, niché entre le Rhône et la Saône, ce beau quartier est l’exemple parfait de l’architecture historique de Lyon à travers les âges !

Des bâtiments remarquables du XIIe siècle côtoient des conceptions architecturales modernes, offrant une toile de fond parfaite pour une belle promenade en ville.

Le quartier fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et ses points forts sont les boutiques et les restaurants, que l’on trouve dans des bâtiments à couper le souffle comme l’Opéra et l’hôtel de ville.

Je vous conseille aussi d’aller donner un tour du côté de la place des Terreaux, ne serait-ce que pour voir la fontaine grandiose de Bartholdi, une véritable œuvre d’art à elle toute seule !

quartier-presquil-lyon-dormir

En continuant au sud du Palais de la Bourse, vous aurez également la possibilité de contempler Saint-Bonaventure, une ancienne église franciscaine construite aux XIVème et XVème siècles.

Selon moi, la plus belle place de Lyon dans le quartier de la Presqu’île est sans nul doute la place Bellecour, entre le Rhône et la Saône. La pièce maîtresse de cet endroit est une statue équestre de Louis XIV créée par le sculpteur lyonnais Lemot.

D’élégants bâtiments du XIXème siècle bordent les côtés est et ouest de la place. Du côté nord, on a une vue sur la colline de Fourvière.

A quelques pas de la place Bellecour se trouve l’Hôtel-Dieu de Lyon, un splendide bâtiment du XVIIème siècle qui a servi autrefois d’hôpital.

Les visites à ne pas louper à Lyon : Les traboules

traboule-lyon-visite

Les traboules du Vieux Lyon comprennent des centaines de passages cachés qui sillonnent la vieille ville de Lyon.

Ceux-ci ont été construits au IVème siècle et ont joué un rôle indéniable dans la prévention de la prise de contrôle totale des Allemands sur la ville de Lyon pendant la Seconde Guerre mondiale (à mon avis, ce n’est d’ailleurs pas pour rien que la ville a été, à cette époque-là, un haut lieu de la résistance).

Aujourd’hui, vous pouvez explorer ces curiosités, car de nombreux passages cachés sont gratuits et ouverts au public : près de 40 sur 400 sont disponibles, et il ne vous reste plus qu’à les trouver, alors bon courage !

la-grande-traboule-lyon-voir
Crédit photo Pierre-Jean DURIEU

Constituées de cours et de bâtiments anciens, de ruelles et d’escaliers, les traboules sont un excellent moyen d’explorer le Lyon historique.

L’un des plus populaires et des plus pittoresques (et qui est indiqué à l’aide de petits panneaux signalétiques, car tous ne le sont pas !) se trouve à Saint-Sébastien et comprend un escalier historique de six étages que je vous invite absolument à aller voir !

La Basilique Notre-Dame de Fourvière

basilique-fourviere-visite-lyon-monument

La basilique Notre-Dame de Fourvière a été construite dans les années 1880 et est dédiée à la Vierge Marie, qui a sauvé la ville de Lyon de la peste bubonique qui a frappé l’Europe en 1643, de l’épidémie de choléra en 1832 et de l’invasion prussienne en 1870.

L’église était un lieu où les Lyonnais pouvaient la remercier de les avoir sauvés de tous ces drames.

La bâtisse religieuse est un mélange des styles gothique et byzantin, avec un intérieur richement décoré.

basilique-fourviere-visite-lyon-monument-2

Dominant un endroit majestueux sur la colline de Fourvière, la Basilique Notre-Dame s’élève à une hauteur de 130 mètres au-dessus de la Saône.

Elle est accessible par des funiculaires qui montent sur la colline, ou par un escalier, pour les plus courageux et les plus sportifs d’entre vous !

funiculaire-quartier-lyon

Passez du temps dans le sanctuaire pour admirer les somptueuses mosaïques et peintures dont elle regorge ; après avoir visité l’intérieur, montez dans la tour nord-est pour profiter des vues sensationnelles sur la ville de Lyon et ses environs.

De plus, l’Esplanade de Fourvière, sur le côté gauche de la Basilique, offre une vue panoramique sensationnelle sur la ville de Lyon : les vues s’étendent ainsi aux quartiers de la Croix-Rousse et des Terreaux, au quartier Saint-Jean, plus bas sur la colline, ainsi qu’à la place Bellecour, sur la droite.

Si vous visitez la ville en décembre, je vous recommande plus que tout d’aller admirer la féérie de la Fête des Lumières qui pare l’église de mille feux, la rendant visible de très loin ! En effet, cette basilique est un symbole de Lyon et se dresse bien en évidence au-dessus de la ville.

Le théâtre romain de Fourvière

théâtre-romain-fourvière-visite-lyon

Le Grand Théâtre de Lyon, également connu sous le nom de Théâtre Ancien de Fourvière, a été construit en 15 avant JC sur la colline de Fourvière et peut accueillir plus de 10 000 personnes.

Cette structure ancienne est tout de même le plus ancien théâtre de France ! Malgré son ancienneté (qui lui a valu d’être classé monument historique national en 1905), le théâtre est dans un état incroyable et offre le cadre idéal pour se plonger dans l’histoire ancienne.

Bien que le théâtre soit l’un des sites touristiques les plus visités de Lyon, je vous conseille de vous y promener en été, car il accueille également le festival annuel des Nuits de Fourvière, qui présente des spectacles de cirque, de danse, de musique et de théâtre, et qui invite les visiteurs du monde entier à profiter de ce haut-lieu emblématique de la culture lyonnaise !

Le Musée de la civilisation gallo-romaine

musee-civilisation-gallo-romaine-lyon

Lyon se trouve sur le site de l’ancienne ville romaine de Lugdunum, fondée en 43 avant J.-C., qui était la capitale de la Gaule.

Ce superbe musée d’archéologie compte parmi les sites historiques remarquables de Lyon, et je vous recommande fortement de le visiter, car il présente des objets de l’époque gallo-romaine, notamment des vases, des pierres tombales, des mosaïques, des statues, des pièces de monnaie et des céramiques dignes d’être admirées.

Les antiquités exposées proviennent de fouilles sur place (de la ville de Lugdunum) ainsi que des sites archéologiques romains voisins de Saint-Romain-en-Gal et de Vienne.

La collection est réputée pour son ampleur et sa variété. Parmi les points forts de la collection figurent une sculpture monumentale d’Hercule, des œuvres décoratives en marbre provenant d’anciens bains et une magnifique mosaïque au sol de 100 mètres carrés représentant des images liées au Dieu des océans.

Le musée s’étend également au site archéologique qui se trouve à proximité, à environ 300 mètres du musée.

De nombreuses activités et événements sont organisés au musée, comme la Nuit des musées, qui permet aux visiteurs de passer la nuit et d’explorer les objets exposés. Avis aux amateurs de culture qui aiment apprendre des choses sous un jour nouveau !

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

musee-histoire-juif-lyon

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Lyon était connue comme la « capitale de la Résistance », en raison de la force de sa lutte contre le régime nazi.

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation est installé dans le bâtiment qui a été utilisé par le chef de la Gestapo à Lyon, un beau pied de nez à l’histoire sordide que le lieu a contenu !

 Ce bâtiment est aujourd’hui dédié à la mémoire des victimes qui étaient détenues dans les caves du bâtiment.

Le Centre d’histoire raconte l’histoire des déportés, des enfants cachés des déportés, des membres de la résistance et d’autres personnes qui ont vécu et survécu à la Seconde Guerre mondiale.

Il dispose aussi d’une exposition permanente qui retrace les principaux événements de la Seconde Guerre mondiale et se concentre sur les années de la France occupée.

Je vous conseille de vous munir d’un audioguide, car celui-ci vous aidera à comprendre les informations historiques, présentées sous forme de vidéos, de photos et de documents écrits.

Le centre a pour but d’honorer les citoyens dans la résistance et de rendre hommage à la mémoire des victimes de la déportation. Il met constamment à jour son contenu et recherche continuellement des témoins oculaires de la Seconde Guerre mondiale pour partager leurs histoires.

Le Parc de la Tête d’Or

Parc_de_la_Tête_d'Or_lyon

Faites une pause dans l’agitation de la ville et trouvez refuge dans le Parc de la Tête d’Or à Lyon !

Nommé d’après une statue en or du Christ qui, selon la légende, a été enterré ici par les Croisés, le Parc de la Tête d’Or se trouve au centre de Lyon, sur la rive gauche du Rhône.

S’étendant sur plus de 117 hectares, c’est le plus grand parc de la ville, qui comprend un lac (où vous pouvez louer des bateaux pour naviguer sur ses eaux paisibles), de grandes allées bordées d’arbres centenaires, un parc zoologique et des jardins botaniques.

parc-tete-or-lyon

Je vous suggère d’aller faire un tour dans le jardin botanique et la roseraie, car ces sites valent la peine d’être vus ! Musée vivant des plantes, le premier compte plus de 15 000 espèces de plantes différentes et est le plus grand complexe de France.

La Roseraie est un bel exemple de quintessence florale, avec 350 variétés différentes de fleurs. Profitez de la vue et des odeurs délicates et suaves !

Le Musée des Beaux-Arts

Musée-Beaux-Arts-lyon

Voilà un haut-lieu touristique par excellence que je vous suggère de placer en haut, sinon dans le top 3, des activités à faire à Lyon !

En effet, l’impressionnant patrimoine culturel de la ville est mis en évidence dans ce musée des Beaux-Arts, considéré comme le deuxième meilleur musée des beaux-arts de France après le Louvre.

Situé sur la place des Terreaux, près de l’Hôtel de Ville, le musée occupe le Palais Saint-Pierre, un ancien couvent bénédictin du XVIIe siècle.

Ce musée ne compte pas moins de 70 salles à explorer et possède l’une des plus grandes collections d’œuvres d’art d’Europe, comprenant des antiquités, des peintures, des sculptures et des objets décoratifs, de l’Égypte ancienne à nos jours.

musee-beaux-art-lyon3

Le musée possède également une excellente collection de peintures impressionnistes et d’art moderne.

La qualité de la collection est vraiment exceptionnelle : pour dire, on y trouve de nombreuses œuvres renommées de maîtres européens tels que Delacroix, Géricault, Rembrandt, Rubens, Poussin et Véronèse.

Parmi les points forts de la collection de peintures, on peut citer le retable médiéval. Je vous incite aussi à admirer les statues baroques du Réfectoire et du Grand Escalier.

Le café-restaurant du musée, Les Terrasses Saint-Pierre, offre une ambiance agréable. En été, les visiteurs peuvent dîner à la terrasse dans les jardins (de quoi reposer un peu ses pieds après une longue journée de marche car, mine de rien, c’est qu’on trottine, dans les musées !).

Le Musée Miniature et Cinéma

musee-cinema-super-heros-lyon

Ce musée est un endroit que je vous conseille de visiter si vous aimez tout ce qui est insolite : en effet, ce n’est pas tous les jours et dans toutes les villes que l’on peut trouver une telle collection !

Le Musée de la miniature et du cinéma est un musée privé fondé par le modéliste Dan Ohlmann.

Remplie de scènes miniatures de la vie quotidienne, d’expositions d’effets spéciaux et d’accessoires de cinéma soignés, la collection du musée comprend des œuvres non seulement du fondateur mais aussi d’artistes tels que Julien Martinez, Michel Perez et Yves Chouard.

Les douze salles de la collection comprennent des décorations et des véhicules miniatures, des décors grandeur nature, des costumes, des animatroniques, des masques et des prothèses.

Les visiteurs y apprendront beaucoup sur le cinéma numérique ainsi que sur l’animation en stop-motion et en 3D.

Si les amateurs de cinéma peuvent apprécier pleinement tout ce que le musée offre, héritage incontestable du patrimoine cinématographique lyonnais des frères Lumière, les visiteurs et les habitants du coin le trouveront tout aussi merveilleux !

La Maison des Canuts

musee-canut-lyon

Lyon est célèbre pour la production et le tissage de la soie : depuis plus de cinq siècles, la ville s’est indéniablement placée au cœur du commerce textile français.

Pour découvrir l’histoire de la production de ce tissu précieux, je vous suggère de visiter la Maison des Canuts, une demeure du XIXème siècle dédiée à la préservation de l’histoire de la soie.

Des expositions y révèlent la manière dont le fil est produit, comment l’industrie a évolué au fil des ans et la vie des ouvriers qui y travaillaient.

Un endroit incontournable que je vous incite fortement à voir, car il vaut largement le détour, est le Mur des Canuts, une grande fresque conçue par CitéCréation.

Cette société possède plus de 670 œuvres d’art murales dans le monde entier, chacune d’entre elles ajoutant un aspect magnifique, presque magique, à son environnement ; Lyon a donc eu la chance de se voir dotée d’un tel ornement.

Chacune de leurs œuvres reflète quelque chose d’important dans la région, et les visiteurs de Lyon peuvent ainsi voir l’histoire des travailleurs de la soie qui se sont rebellés contre leurs conditions de travail dans les années 1800 sur ce fameux Mur des Canuts.

La fresque, d’un réalisme étonnant, est impressionnante et remplie de détails qui permettent aux visiteurs de voir ce qu’était la vie des ouvriers à cette époque.

Célébration de la culture de la gastronomie

bouchon-lyonnais-quartier

Lors de votre visite à Lyon, laissez-vous tenter par la célèbre cuisine régionale d’une ville que l’on dit être la capitale de la gastronomie française !

Les lieux les plus authentiques sont les fameux bouchons lyonnais, des brasseries que l’on trouve dans tout Lyon : ces endroits gourmands sont des petits restaurants sympathiques qui offrent une expérience gastronomique française classique.

Le Grand Café Lyonnais est l’une des brasseries les plus chics, qui sert une cuisine traditionnelle dans un espace élégant.

Pour ce qui est de la cuisine gastronomique plus haut de gamme, Lyon propose un large choix.

bouchon-Lyon-restaurant-Terreaux

La ville compte de nombreux restaurants étoilés, dont le célèbre restaurant Paul Bocuse (40 Quai de la Plage), trois étoiles, considéré comme le meilleur restaurant de France !

Paul Bocuse est l’un des chefs les plus réputés de France et il a conservé ses trois étoiles Michelin depuis 1965.

Il a également créé la Brasserie le Sud (11 Place Antonin Poncet, près de la Place Bellecour), un restaurant plus décontracté qui met l’accent sur la cuisine méditerranéenne.

Ne manquez pas non plus de visiter Les Halles de Lyon – Paul Bocuse (102 Cours Lafayette). Ce célèbre marché couvert compte 48 magasins et restaurants différents qui proposent des produits régionaux, notamment des charcuteries, des fromages locaux, du pain frais, des quenelles, des truffes, des fruits, des légumes, ainsi que de la pâtisserie et du chocolat.

Je vous conseille donc de vous y promener, car cet endroit saura ravir les papilles des plus grands comme des plus petits !

Le Grand Parc de Miribel-Jonage

parc-plage-lyon-que-faire

Le Grand Parc de Miribel-Jonage est un parc urbain et un espace de loisirs de 2 200 hectares qui attire à la fois les habitants et les touristes.

Les visiteurs peuvent passer une journée de détente en profitant des nombreuses activités que l’on trouve dans le parc, telles que l’équitation, la location de vélos et les sentiers, les plages surveillées, les restaurants, les cafés et les nombreux lieux de pique-nique.

Les visiteurs de tous âges aiment explorer les environs luxuriants remplis de flore et de faune, avec des paysages contrastés qui vont des prairies sèches aux voies d’eau.

En plus d’être un parc naturel, l’espace est également consacré au développement et à la préservation du patrimoine naturel de la région, à l’approvisionnement en eau potable des zones urbaines et à la protection contre les inondations.

C’est un endroit à Lyon que peu de touriste connaissent, c’est pourquoi je vous le fais partager dans cette liste non exhaustive des choses à faire et à voir sur Lyon. Bonne visite !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *